Recherche

Menu principal

Contact

PDF Imprimer Envoyer

B) Suite 2

         
Pour conclure l'anoblissement de la religion, Allah a donc envoyé à l'humanité Son ultime Messager (SBDSL) avec une législation complète, et par conséquent définitivement parfaite pour le monde entier, puisque incluant tous les principes de base qui avaient été envoyés aux prophètes précédents jusqu'à ceux qu'il a reçu, permettant à l'humanité de pouvoir perpétuellement se gérer dignement, proposant une adoration permanente synonyme de sainteté, et pouvant s'établir progressivement. Le Prophète (SBDSL) n'a ainsi rajouté qu'une pierre à l'édifice de la révélation transmise au cours de l'Histoire en adaptant ses règles pour l'ensemble de l'humanité, puis en lui expliquant leurs sens de sainteté, et la possibilité donc de s'ennoblir au maximum par l'adoration permanente. Mouhamed (SBDSL) est donc la fin et la conclusion de toute la morale existant dans la Création, que nous pouvons continuer de développer par nos bonnes analyses et nobles comportements.
Il est sage de suivre l'aspect spirituel du message de Jésus au niveau de son noble caractère, de sa digne moralité et de son expression de la relation verticale, mais il ne faut surtout pas oublier l'aspect religieux technique des lois pieuses, familiales, sociales, économiques, commerciales et financières, facilité par le Prophète (SBDSL), puisque incarnant dans un sens la réalisation de l'aspect spirituel.
L'ensemble des lois révélées dans l'ancien testament aux prophètes précédents ont donc mis en place les conditions pour l'apparition de le saint esprit parfait de Jésus au niveau tribal et de son nouveau testament au niveau universel. Or cette législation monothéiste précisée et complétée par Jésus constituant un ensemble pour s'ennoblir vers la sainteté au niveau du caractère, de la moralité, de la pratique religieuse et du comportement social, n'était pas entièrement adaptée pour l'ensemble de l'humanité au niveau mondial et ne représentait pas totalement le système d'adoration permanente révélé à Mouhamed incarnant le réel ennoblissement maximal synonyme de sainteté.
Les lois de l'ancien testament ont donc préparé la venue du saint esprit inné de Jésus (paix sur lui) au niveau tribal et donc social afin qu'il les oriente vers l'universalisme (d'abord à travers l'humain) par le nouveau testament, et Mouhamed l'a donc juste suivi en rajoutant simplement l'ultime pierre de l'édifice de la morale principale qu'est la révélation, car permettant désormais en tout temps et tout lieu aux imparfaites âmes humaines d'atteindre ce Saint Esprit et donc l'ennoblissement maximal à travers la possible adoration permanente du Coran et leur libre arbitre. (Ce passage du nationalisme à l'universalisme peut aussi être compris à travers le passage de l'autonomie alimentaire nationale à un commerce international équilibré dont par l'exemplarité commerciale possiblement guidante vers Dieu de la nation islamique.)
En suivant le Prophète (SBDSL), on suit donc le saint esprit de Jésus (paix sur lui), et Jésus reviendra donc pour épanouir totalement son saint esprit en suivant la loi universelle, ultime et donc complète de l'islam en particulier au niveau de cette adoration permanente révélée uniquement à Mouhamed (SBDSL) :
Bible (Evangile de Jésus Christ selon saint Jean, 14:6) « Jésus lui dit : Je suis le (bon) chemin (comportement), (incarnant) la vérité (parole), et (donc) la vie (dont du cœur, sentiment authentique de vie). Nul (depuis sa venue ou par la croyance en la venue du messie des générations précédente) ne vient au Père que par moi (mode de vie, reconaissance de sa parole, ou croyance en son existence). »
Bible (Évangile de Jésus-Christ selon saint Mathieu, 5 :17) : Jésus dit : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la Loi ou les Prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir (montrer comment vivre correctement les révélations divines depuis Adam). »
Dans ce sens il faut rappeler que Jésus (paix sur lui) aimait à s’appeler « le Fils de l’Homme », probablement car il venait accomplir par son saint esprit l'ensemble des lois révélées depuis Adam.
Bible (Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean, 10:9/10) « Je (Jésus) suis la porte. Si quelqu'un entre par moi (ce qui est un des sens principaux du Prophète Mouhamed), il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages (bénédictions et Paradis). Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis (les personnes faibles ou humbles) aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance. »
Bible (Actes, 2 :1-4) « Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux.  Et ils furent tous remplis du Saint Esprit (en particulier pour la valeur de la prédication et leur imitation de la pratique religieuse, du caractère et de la moralité du Christ), et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. »
Bible (Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean, 14:6) « Moi (Jésus), je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va (dorénavant) vers le Père (Dieu) sans passer par moi »
Le Prophète (SBDSL) a dit : « De tous les hommes, c'est de Jésus, fils de Marie, que je suis le plus proche aussi bien dans ce monde que dans l’autre. Les Prophètes sont des frères aux mères différentes mais dont la religion est unique. » (Boukhari)
Abou Hourayra (SDP) rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu (SBDSL) : « ...Nul n'est plus en droit de se réclamer de (suivre le saint esprit de) Jésus fils de Marie que moi-même, car entre lui et moi il n'y a aucun Prophète. »
D'après Abou Hourayra (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « Mon exemple par rapport aux Prophètes avant moi est celui d'un homme ayant parfaitement construit et embelli une maison à part l'espace d'une brique dans un coin. Alors les gens qui passaient près de cette maison s'étonnaient de sa beauté et se demandaient : « Pourquoi n'a-t-on pas posé cette brique ? » Je suis cette brique et je suis le dernier des Prophètes. » (Boukhari et Mouslim)

(ExtS49v13) « Le plus noble d’entre vous auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur »
          Ainsi il paraît très logique moralement qu'après que les Messagers-Prophètes ayant complété chacun la révélation et précédé Jésus pour qu'il l'accomplisse par son saint esprit, il soit venu un dernier Prophète après Jésus et donc qui le suive pour expliquer et donc faciliter l'accès à la sainteté de l'esprit en concluant donc la révélation tout en proposant à l'humanité une recherche d'autres très grandes morales. Selon les Evangiles, Jésus est rédempteur. Or il l'est logiquement par son apport du nouveau message divin purifiant les péchés suite à son acceptation (similaire au repentir), mais aussi beaucoup par rapport à la sainteté originelle d'Adam (liée à son niveau d'ignorance) qui fut nécessairement perdue moralement dans le jardin d'Eden et qui est donc retrouvée par le saint esprit de Jésus (accomplissant les lois monothéistes révélées progressivement à l'humanité dont au niveau de son éducation morale) dont le Prophète Mouhamed (SBDSL) a facilité le chemin d'acquisition de cette sainteté pour la nature imparfaite humaine par l'ennoblissement de son temps, cœur, esprit, corps, relations verticale, et relation sociale, qui est expliqué dans le chapitre V. D'ailleurs le saint esprit (basé sur la perfection spirituelle) de Jésus est d'autant plus le rédempteur de la sainteté originelle (basée sur un niveau d'ignorance) perdue dans l'Eden terrestre par les parents de l'humanité, car il reviendra pour se convertir à l'islam puis rétablir l'Eden terrestre mais donc logiquement complété.
Jésus (paix sur lui) correspond donc plus à l'explication de la spiritualité du monothéisme authentique alors que Mouhamed (SBDSL) correspond plus à son aspect technique bien qu'il est rappelé aussi cette spiritualité du monothéisme authentique avec des paroles ressemblant logiquement parfois à celles de Jésus pour les valoriser.
La première arrivée de Jésus n'était donc pas un but mais seulement l'avant dernière étape qu'il fallait suivre, alors que son retour à la fin des temps pour se convertir à la religion totalement complétée qu'est l'islam afin d'aussi connaître un ennoblissement maximal par l'épanouissement de sa sainteté innée dans le code d'adoration permanente de cette religion, marquera la réalisation du but principal de l'humanité qui est également l’ennoblissement maximal :
Le Prophète (SBDSL) a dit : « Dieu ne perdra pas une communauté dont je suis le fondateur et Jésus le terme. »
En effet la sainteté de Jésus (paix sur lui) incarna donc l'accomplissement parfait des règles sociales révélées au niveau tribal et national afin ensuite d'orienter son peuple vers la réalité universaliste de leur religion, que Mouhamed confirma, suivit et reprit en l'adaptant pour l'humanité jusqu'à la fin du monde et la complétant pour rendre possible à la nature humaine imparfaite de s'élever vers la sainteté spirituelle par l’adoration permanente synonyme d'ennoblissement maximal, que Jésus après être revenu sur terre suivra à son tour par sa conversion à l'islam qui épanouira sa sainteté totalement et l’ennoblira ainsi aussi au maximum. C'est pourquoi c'est en tendant vers l'universalisme et non le communautarisme que les juifs sont bénis, c'est en étant charitable et non cupide que les chrétiens sont bénis, et c'est en étant uni et non divisé que les musulmans sont bénis.
Par conséquent Mouhamed (SBDSL) n'est venu qu'apporter des explications et des précisions afin d'atteindre dans une forme diverse le saint esprit de Jésus pour des âmes imparfaites. L'islam est donc la fin et la conclusion de la morale pour l'homme, mais aussi la fin et la conclusion de la morale de la Création puisque liée à l'identité du Créateur, car expliquant Son ennoblissement maximal dans la sainteté vers la miséricorde par excellence grâce au possible ennoblissement maximal de l'humanité par le mode de vie prophétique du Prophète Mouhamed (SBDSL) amenant à la sainteté de Jésus. Il faut noter que le Sainteté des anges et de Jésus est innée alors que la sainteté de Dieu et Mouhamed a été acquise par le choix (irréprochable pour Dieu et religieux pour Mouhamed dont le repentir fait partie). En effet la vie des anges et celle de Jésus sont purement prédestinées et donc parfaites et donc saints par nature, alors que les hommes ayant le libre arbitre étant donc imparfaits doivent s'ennoblir par la religion complète pour tendre vers cette sainteté et l'obtenir par l'intention de pratiquer la religion complète qu'est l'islam. C'est pourquoi le Prophète (SBDSL) qui est une miséricorde pour les mondes, l'est particulièrement pour les hommes puisqu'il est venu faciliter l'accès à cette sainteté de Jésus.
Par rapport à la question de savoir si les juifs et les chrétiens vivant depuis l'apparition de l'islam pourront entrer au Paradis, il faut savoir que les avis sont divergents. En effet, lorsque des juifs ou des chrétiens pratiquent les cinq piliers fondamentaux cités précédemment, et qu'ils sont vertueux tout en respectant les autres religions, on peut considérer qu'ils sont possiblement musulmans puisque cette pratique des cinq piliers, cette vertu pieuse et cette tolérance religieuse représentent l'islam. Cependant d'autres avis expliquent que l'islam étant la dernière législation révélée, celui qui ne la suivrait pas intégralement pourrait s'égarer en particulier si il y est opposé, surtout qu'un verset précise que la loi du Coran prévaut sur les précédents livres révélés. C'est pourquoi en comprenant qu'en islam, la spiritualité est proche des religions monothéistes précédentes tout en étant plus développée, les règles sont adaptées à l'ensemble de l'humanité, et le Prophète (SBDSL) explique qu'il faut choisir la certitude face au doute, il semble clairement préférable de se convertir à l'islam. Surtout que comme les mises à jour élèvent la qualité d’un produit multimédias, la dernière révélation divine élève la qualité de la religion monothéiste et augmente donc l'intensité du bonheur de la vie pieuse, quand on suit Mouhamed (SBDSL) on passe par Jésus, et si Dieu a choisi, aime et propose l'excellence, c'est évidemment l'islam que Lui et la morale veulent pour nous en particulier car Jésus va revenir pour faire l'attestation de foi des musulmans... :
Bible (Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean, 14:6) « Moi (Jésus), je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va (dorénavant) vers le Père (Dieu) sans passer par moi »
(ExtHadith) Abou Hourayra (SDP) rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu (SBDSL) : « ...Nul n'est plus en droit de se réclamer de (suivre le saint esprit de) Jésus fils de Marie que moi-même, car entre lui et moi il n'y a aucun Prophète. »
(S2v62) « Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les nazaréens (chrétiens dans un autre verset), et les sabéens, quiconque d'entre eux a cru (ou dans un autre verset croit) en Allah, au Jour dernier et accompli de bonnes oeuvres, sera récompensé par son Seigneur ; il n'éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé (en particulier car ayant reconnu l'unicité divine). »
(S5v65/66) « Si les gens du Livre (Bible) avaient la foi et la piété, Nous leur aurions certainement effacé leurs méfaits et les aurions certainement introduits dans les Jardins du délice. S'ils avaient appliqué la Thora et l'Evangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur (comme biens licites), ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d'eux (Paradis, pluie) et de ce qui est sous leurs pieds (nourriture terrestre). »

Le Prophète (SBDSL) dit à Mouad (SDP) : « Ô Mouad ! Sais-tu quel est le droit de Dieu sur Ses créatures et quel est le droit des créatures sur Dieu ? » Je dis : « Dieu et Son Messager le savent mieux que moi. » Il dit : « Le droit de Dieu sur les créatures est qu’elles ne Lui associent rien, et le droit des créatures sur Dieu est qu’Il ne soumette pas au supplice celui qui ne Lui associe rien. » Je dis : « Ô Messager de Dieu ! Puis-je annoncer cette bonne nouvelle aux gens ? » Il dit : « Ne la leur annonce pas car ils ne compteraient plus sur leurs propres œuvres. » (Cependant, Mouadh annonça cela à la mort du Prophète de peur de tomber dans le pêché pour ne pas avoir transmis ce hadith.) (URA)
(ExtS5v3) « (Dieu dit :) J'ai parachevé pour vous votre religion (en concluant les révélations depuis Adam, par le Coran) et accompli sur vous Mon bienfait (en vous permettant ainsi d'accéder à une forme de sainteté synonyme d'ennoblissement maximal). Et J'agrée (donc) l'islam comme religion pour vous. »
(ExtS5v48) « Et sur toi (Mouhamed) Nous avons fait descendre le Livre (Coran) avec la vérité pour confirmer le Livre qui était avant lui (La Bible) et pour prévaloir sur lui (car la sainteté recherchée de Mouhamed est supérieure à la sainteté innée de Jésus). »
(S2v136/137) « Dites : “Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on n'a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux Prophètes, venant de leur Seigneur. Nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis.” Alors, s'ils croient à cela même à quoi vous croyez, ils seront certainement sur la bonne voie. Et s'ils s'en détournent, ils seront certes dans le schisme ! Et Allah te suffira contre eux. Il est l'Audient, l'Omniscient. »
(S9v33) « C'est Lui (Dieu) qui a envoyé Son Messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu'elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu'en aient les associateurs. »
(S10v82) « Et par Ses paroles (Coran, hadiths et toutes paroles véridiques et honorables), Allah fera triompher la Vérité, quelque répulsion qu'en aient les criminels. »
(S3v83-85) « Désirent-ils une autre religion que celle d'Allah, alors que se soumet à Lui, bon gré, mal gré, tout ce qui existe dans les cieux et sur terre, et que c'est vers Lui qu'ils seront ramenés ? Dis : “Nous croyons en Allah, à ce qu'on a fait descendre sur nous, à ce qu'on a fait descendre sur Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Tribus, et à ce qui a été apporté à Moïse, à Jésus et aux Prophètes, de la part de leur Seigneur. Nous ne faisons aucune différence entre eux, et c'est à Lui que nous sommes Soumis.” Et quiconque désire une religion autre que l'islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants. »
(S4v150-152) « Ceux qui ne croient pas en Allah et en Ses Messagers, et qui veulent faire distinction entre Allah et Ses Messagers et qui disent : “Nous croyons en certains d'entre eux mais ne croyons pas en d'autres”, et qui veulent prendre un chemin intermédiaire (entre la foi et la mécréance), les voilà les vrais mécréants ! Et Nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant. Et ceux qui croient en Allah et en Ses messagers et qui ne font pas de différence entre ces derniers, voilà ceux à qui Il donnera leurs récompenses (en rapport à leur reconnaissance de chacun). Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »
Le Prophète (SBDSL) a dit : « Renonce à ce qui t’inspire du doute pour ce qui ne t’en inspire pas. » (Ttirmidhi)
Adiyi Ibn Hâtem Attâî (SDP) a dit : J’ai entendu le Messager de Dieu (SBDSL) dire : « Celui qui a fait serment de faire quelque chose puis trouve autre chose à faire de plus conforme à la crainte de Dieu, qu’il fasse cette dernière. » (Mouslim)
          Ainsi l'intelligence réputée des juifs devrait leur faire voir la véracité du christianisme et de l'islam, afin qu'elle soit enfin mise ainsi que nombreux de leurs enseignements religieux véridiques au service de la noblesse complète de l'ultime révélation, pour que nous profitions tous de leurs déductions et compréhensions de la morale, de la religion et de la vie.
De même les chrétiens ayant généralement beaucoup de compassion et d'enseignements devraient en faire autant pour établir les paroles communes ou liées, et donc justes, importantes, profondes ou riches entre les trois monothéismes :
(S27v76) « Ce Coran raconte aux enfants d’Israël (et aux chrétiens) la plupart des sujets sur lesquels ils divergent, et il est donc pour les croyants (recherchant l'authenticité) un guide et une miséricorde. »
(S2v113-115) « Et les juifs disent : “Les chrétiens ne tiennent sur rien”, et les chrétiens disent : “Les juifs ne tiennent sur rien”, alors qu'ils lisent le Livre (la Bible) ! De même ceux qui ne savent rien tiennent un langage semblable au leur. Eh bien, Allah jugera sur ce quoi ils s'opposent, au Jour de la Résurrection. Qui est plus injuste que celui qui empêche que dans les mosquées d'Allah, on mentionne Son Nom, et qui s'efforce à les détruire ? De tels gens
ne devraient y entrer qu'apeurés. Pour eux, ignominie ici-bas, et dans l'au-delà un énorme châtiment. A Allah Seul appartiennent l'Est et l'Ouest. Où que vous vous tourniez, la Face (direction) d'Allah est donc là, car Allah a la grâce immense ; Il est Omniscient. »
(S2v135-140) « Ils ont dit : “Soyez juifs ou chrétiens, vous serez donc sur la bonne voie.” Dis : “Non, mais nous suivons la religion d'Abraham, le modèle même de la droiture et qui ne fut point parmi les Associateurs.” Dites : “Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on n'a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur. Nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis.” Alors, s'ils croient à cela même à quoi vous croyez, ils seront certainement sur la bonne voie. Et s'ils s'en détournent, ils seront certes dans le schisme. Et Allah te suffira contre eux. Il est l'Audient, l'Omniscient. Dis : “Nous suivons la religion d'Allah ! Et qui est meilleur qu'Allah en Sa religion ? C'est Lui que nous adorons.” Dis : “Discutez-vous avec nous au sujet d'Allah, alors qu'Il est notre Seigneur et le vôtre ? A nous nos actions et à vous les vôtres ! C'est à Lui que nous sommes dévoués. Ou dites-vous qu'Abraham, Ismaël, Isaac et Jacob et les tribus étaient juifs ou chrétiens ? (En réalité ils étaient soumis, musulmans.)” Dis : “Est-ce vous les plus savants, ou Allah ?” Qui est plus injuste que celui qui cache un témoignage qu'il détient d'Allah ? Et Allah n'est pas inattentif à ce que vous faites. »
Commentaire : Les deux passages coraniques précédents et le suivant invitent clairement les membres des trois religions monothéistes à trouver les liens véridiques et nobles qui les unissent en particulier pour la dignité de la paix et la lutte contre la corruption.
(S3v64) « Dis : “Ô gens du Livre (de la Bible), venez à une parole commune (voire valeurs communes comme le mariage traditionnel, l'impôt pour les faibles, la viande cacher/hallal, et l'interdiction de l'usure) entre nous (musulmans) et vous : que nous n'adorions qu'Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d'Allah.” Puis, s'ils tournent le dos, dites : “Soyez témoins que nous, nous sommes soumis.” »
Cette excellente invitation divine vers les points de convergence des trois monothéismes montre donc bien la magnifique importance d'arrêter de se fatiguer à bassement diviser ou critiquer, pour plutôt facilement s'unir honorablement et donc agréablement, en se félicitant mutuellement de notre foi véridique et bienfaisante en l'inestimable unicité divine sage par excellence et omnipotente au Paradis. Et nous pouvons donc même tendre oecuméniquement (juifs, chrétiens et musulmans) à une contemplation et une adoration communes de Dieu, ainsi que dans la charité et le commerce honnête, et la lutte contre l'usure et le mariage sexuel.
          Il faut noter qu'aujourd'hui de nombreux pays sont attachés à ces religions monothéistes juive, chrétienne et musulmane : États-Unis, France, Angleterre, Espagne, Italie, Israël, Europe de l’Est, Pays arabes, Indonésie, beaucoup d'Amérique du sud et d'Afrique, etc. En effet, l'être humain s'habituant généralement aux coutumes de son environnement, dans beaucoup de régions de ces nations règne une ambiance naturelle de foi. Surtout que ces trois religions monothéistes font partie des principales idéologies ayant résisté depuis des siècles, et que les deux dernières, le christianisme (en réalité véritable judaïsme) et l'islam (en réalité véritable christianisme), sont les seules à s'être répandues à travers le monde par la noble prédication de nombreux de leurs adeptes :
(S17v81/82) « Et dis : La Vérité (l’islam) est venue et l’Erreur a disparu, car l’Erreur est destinée à disparaître (puisque la connaissance logique et complétée finit par dominer). Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants. Cependant, cela ne fait qu’accroître la perdition des injustes (par leur refus et donc leur culpabilité de suivre le droit chemin dont la distinction est facilitée par cette révélation divine). »
(S19v98) « Que de générations avant eux avons-Nous fait périr... En retrouves-tu un seul individu ?... Ou en entends-tu le moindre murmure ?... »
(S22v45/46) « Que de cités, donc, avons-Nous fait périr, parce qu'elles commettaient des tyrannies. Elles sont réduites à des toits écroulés. Que de puits désertés... Que de palais édifiés (et désertés aussi)... Que ne voyagent-ils sur la terre afin d'avoir des cœurs pour comprendre et des oreilles pour entendre, car ce ne sont pas les yeux qui s'aveuglent, mais ce sont les cœurs dans les poitrines qui s'aveuglent. » Depuis des siècles, il apparaît donc que des milliards de personnes ont suivi Jésus et Mouhamed qui étaient deux hommes isolés portant le même message. A ce propos, il est sage de préciser rapidement que Jésus, l'avant dernier messager et l'unique homme saint de la Création, n'a été injustement divinisé par l'église que vers le quatrième siècle :
(S5v72) « Ce sont certes des mécréants ceux qui disent : « En vérité, Allah c’est le Messie, fils de Marie. » Alors que le Messie a dit : « Ô enfants d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur. » Quiconque associe à Allah (d’autres divinités), Allah lui interdit le Paradis et son refuge sera le Feu. »
(Evangile de Jésus Christ selon saint Luc, 24:19) : « Quoi ? leur dit-il. Et ils lui répondirent : Ce qui est arrivé au sujet de Jésus de Nazareth, qui était un Prophète puissant en oeuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple »
Cette perversion du message originel de Jésus (paix sur lui) par des hommes ayant transformé la vérité de l'unicité divine en trinité après plusieurs siècle, semble comparable à la déformation du message original de Bouda et de l'hindouisme, puisque certains savants précisent que cet homme pouvait être un Prophète et cette religion un message divin.
Au sujet des différents dogmes se réclamant du christiannisme, le Testament de Louis XVI : « Je n’ai jamais prétendu me rendre juge dans les différentes manières d’expliquer les dogmes qui déchirent l’Église de Jésus-Christ. »
De plus c'est aussi les hommes qui se sont divisés par rapport aux messages divins parfois par désaccord moraux et souvent surtout par volonté de pouvoir, comme le catholicisme et l'orthodoxie font partie des sectes qui ont divisé le christianisme sans comparaison à la forte perversion (hérésie) du protestantisme, le sunnisme et le chiisme font partie des sectes qui ont divisé l'islam sans comparaison à la forte perversion (hérésie) du wahhabisme, et le judaïsme et le pharisiannisme font partie des sectes (hérésies) qui ont divisé le Mosaïsme amenant à la forte perversion (hérésie) du sionisme :
(S10v37) « (Après la mort ou le départ des messagers) les sectes divergèrent entre elles. »
Or malgré ces divisions, de pieuses relations cordiales doivent être établies pour bénir chacun de leurs adeptes.
          Par conséquent ces analyses justifient également la nécessité divine de devoir envoyer tout au long de l'Histoire de nouveaux Prophètes ou des hommes bien guidés depuis la mort de l'ultime pour rappeler le sens véridique des paroles sacrées révélées et unir les croyants, puisque pour reprendre les trois exemples précédents se prétendant réformateurs, le judaïsme matérialiste sioniste dominateur a perverti l'authentique judaïsme intègre, le christianisme protestant cupide a perverti l'authentique christianisme charitable et l'islam wahhabite rigoriste a perverti l'authentique islam accommodant et patient, de plus parce que ces trois idéologies ont trahi un commandement essentiel du monothéisme en pratiquant l'usure. Ainsi ces trois idéologies font partie des grands égarements que les gens vivent naïvement, et il est donc logique que de plus en plus de juifs sont prêts à ignorer, excuser et valider l’antisionisme, comme la majorité des musulmans valident l'antiwahhabisme et la majorité des chrétiens valident tout antichristianisme cupide :
(S2v11) « Et quand on leur dit : “Ne semez pas la corruption sur la terre”, ils disent : “Au contraire nous ne sommes que des réformateurs !” Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s'en rendent pas compte. »
(S41v40) « Ceux qui dénaturent le sens de Nos versets (des livres révélés) ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le Jour de la Résurrection ? Faites ce que vous voulez car Il est Clairvoyant sur tout ce que vous faites »

Bible (Évangile de Jésus-Christ selon saint Mathieu 21:12/13) : Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons. Et il leur dit : « Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs... »
Bible (Évangile de Jésus-Christ selon saint Mathieu, 12:14/15) : Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les juifs cherchaient à le faire mourir. Les pharisiens (juifs égarés, marchands du temple, à l'origine du sionisme qui amena au messianisme juif qui entraîna le protestantisme et aussi probablement le wahhabisme) sortirent et ils se consultèrent sur les moyens de le faire périr. Mais Jésus, l'ayant su, s'éloigna de ce lieu.
Commentaire : Une des principales causes pour lesquelles certains juifs dont les pharisiens n'ont pas accepté Jésus comme Messie fut qu'ils attendaient faussement un Messie guerrier et dominateur dont économiquement et militairement, et pas un revificateur de la spiritualité précisant qu'elle est prioritaire.
(ExtS61v13/14) « Et annonce la bonne nouvelle (du Paradis) aux croyants. Ô vous qui avez cru ! Soyez les alliés d'Allah, à l'instar de ce que Jésus fils de Marie a dit aux apôtres : “Qui sont mes alliés (pour la cause) d'Allah ?” Les apôtres dirent : “Nous sommes les alliés d'Allah.” Un groupe des Enfants d'Israël crut, tandis qu'un groupe nia. Nous aidâmes donc ceux qui crurent contre leur ennemi, et ils triomphèrent. »
(S5v78-80) « Ceux des Enfants d'Israël qui n'avaient pas cru ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu'ils désobéissaient et transgressaient. Ils ne s'interdisaient pas les uns aux autres ce qu'ils faisaient de blâmable. Comme est certes mauvais ce qu'ils faisaient ! Tu vois beaucoup d'entre eux s'allier aux mécréants. Comme est certes mauvais ce que leurs âmes ont préparé pour eux-mêmes, de sorte qu'ils ont encouru le courroux d'Allah, et c'est dans le supplice qu'ils éterniseront. »
(S2v213) « Les gens formaient (à l'origine) une seule
 communauté (croyante). Puis, (après leurs divergences,) Allah envoya des Prophètes comme annonciateurs et avertisseurs ; et Il fit descendre avec eux le Livre (Bible et Coran) contenant la vérité, pour régler parmi les gens leurs divergences. Mais, ce sont ceux-là mêmes à qui il avait été apporté, qui se mirent à en disputer, après que les preuves leur furent venues, par esprit de rivalité ! Puis Allah, de par Sa Grâce, guida ceux qui crurent vers cette Vérité sur laquelle les autres disputaient. Et Allah guide qui Il veut vers le chemin droit. »
(ExtS2v253) «  Et si Allah avait voulu, les gens qui vinrent après eux ne se seraient pas entre-tués après que les preuves leur furent venues, mais ils se sont opposés : les uns restèrent croyant, les autres furent infidèles. Si Allah avait voulu, ils ne se seraient pas entre-tués, mais Allah fait ce qu'il veut (dans Sa noblesse d'éprouver les hommes vers la dignité). »
(S3v105) « Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment. »
(S3v19) « Certes, la religion acceptée d'Allah, c'est l'islam. Ceux auxquels le Livre (Bible et Coran) a été apporté ne se sont disputés, par agressivité entre eux, qu'après avoir reçu la science. Et quiconque ne croit pas aux signes d'Allah... alors Allah est prompt à demander compte ! »
(S42v13-15) « Il (Dieu) vous a légiféré en matière de religion, ce qu'Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t'avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus : “établissez la religion, et n'en faites pas un sujet de division.” Ce à quoi tu appelles les associateurs leur parait énorme. Allah élit et rapproche de Lui qui Il veut et guide vers Lui celui qui se repent. Ils ne se sont divisés qu'après avoir reçu la science (religieuse) et ceci par rivalité entre eux. Et si ce n'était une parole préalable de ton Seigneur pour un terme fixé (scénario complet de l'humanité), on aurait certainement tranché entre eux (en faisant mourir les injustes ou amenant le Jour du Jugement Dernier immédiatement). Ceux à qui le Livre (Bible) a été donné en héritage après eux sont vraiment à son sujet (concernant son sens suite aux diverses divisions précédentes). Appelle donc (les gens) à cela (l'union par le Coran ou le monothéisme) ; reste droit comme il t'a été commandé ; ne suis pas leurs passions ; et dis : “Je crois en tout ce qu'Allah a fait descendre comme Livre (Thora, Evangile, Coran), et il m'a été commandé d'être équitable entre vous. Allah est notre Seigneur et votre Seigneur. A nous nos oeuvres et à vous vos oeuvres. Aucun argument (ne peut trancher) entre nous et vous. Allah nous regroupera tous. Et vers Lui est la destination.” »
Le Prophète (SBDSL) a dit : « Certes, Allah enverra un revificateur de la religion auprès de cette communauté (musulmane), et ceci, à l’avènement de chaque siècle. (Les derniers seront Al Mahdi puis Jésus lors de son retour.) » (Abou Dawoud)
(Les analyses politiques, géopolitiques ou eschatologiques qui suivront désormais dans ce site sont parfois des estimations et peuvent donc manquer de clarté, de précisions ou de vérité par rapport à la réalité ou au reste du site expliquant la religion et la spiritualité qui sont certainement des sujets les plus intéressants et importants dans le fond car n'étant pas de simples descriptions matérialistes ni donc primaires, ou qui peuvent être un champs de diverses réponses possibles.)
Ainsi contrairement au changement d'avis de Pierre Hillard concernant le bon rôle du véritable islam, cette religion ne peut être en même temps l'ami noahide du sionisme et son ennemi par sa pratique des valeurs traditionnelles dont de la famille naturelle et du monothisme authentique, et son refus de l'usure sauf l'égaré réformisme islamique actuel de certains se conformant au système économique actuel voire le wahhabisme appauvrissant gravement la morale islamique et donc le lien à Dieu de même que l'insoumission à toute domination perverse. Surtout que ceci est prouvé également par l'ancien ministre Vincent Peillon qui a affirmé que la laïcité (basée sur la déclaration des droits de l'homme) est la religion de la république et par une forte volonté sioniste de détruire les pays arabes musulmans de l'intérieur par donc cet égaré réformisme islamique actuel et de l'extérieur par des guerres, et parce que l'ami principal du sionisme demeurera toujours la nouvelle religion qu'est la laïcité modifiant les lois naturelles, rabaissant le niveau spirituel des peuples, et favorisant en plus pour le pouvoir de la minorité sioniste, d'autres minorités dites opprimées (parfois impies comme l'organisation LGBT ou politiques comme les migrants) au détriment de la majorité chrétienne ou raisonnable, dans une forme de dictature de ces minorités se créant des privilèges. Surtout que la respiration élogieuse répond le mieux au besoin humain permanent du maintien divin de la Création et du Paradis. Le journaliste Gearóid Ó Colmáin va même subtilement plus loin en disant que la religion noahide pourrait finalement être l'Eglise de Rome (à la valeur spirituelle et transcendante) soit transformée en une Eglise pervertie  (anti-église aux valeurs fanc-maçonnes matérialistes Lgbt comme le prouvent l'origine et les orientations du Pape « François" dans sa récente circulaire (suivant l'esprit du mondernisme mondialiste, maçonnique, laïciste et prgoressiste on occultant sa propre Eglise), et dans son annuaire pontifical ayant évacué son titre de vicaire du Christ et donc éradiqué la révélation, principe des intermédiaires) pour servir la république universelle internationale et anti-catholique (et anti-islam, synonyme de judaïsme puisque par essence matérialiste) du mondialisme, car cette république universelle mondialiste doit avoir une religion pour se réaliser solidement. Surtout que selon le texte du secret de la Salette (rapporté ici : http://seigneurjesus.free.fr/secretdelasalette.htm), Rome (l'Eglise catholique) perdra la foi et deviendra le siège de l'antéchrist, et que la France fille ainée de l'Eglise devenue fille ainée de la république laïque montre bien ce projet, puisque le mondialisme actuel faisant dominer intrinsèquement le sionisme dilue la France dans sa philosophie en se servant de la perversion actuelle de l'Eglise romaine vers l'anti-Eglise par donc l'encyclique (lettre, circulaire validant des lois irréligieuses dont mariage homosexuel et la divinisation de Jésus) du Pape François transmises à tous ses évêques. Lire l'interview « Mgr Viganò : “l’Eglise catholique de plus en plus obscurcie par la secte qui se superpose abusivement à elle” » à l'adresse  https://www.medias-presse.info/mgr-vigano-leglise-catholique-de-plus-en-plus-obscurcie-par-la-secte-qui-se-superpose-abusivement-a-elle/138012/
Le mondialisme n'est pas à confondre avec la mondialisation à laquelle il a été souvent liée :
-mondialisation : phénomène qui n'est que l'extension des échanges économiques via la technique qui se développe, donc c'est un phénomène normal, naturel.
-mondialisme : Mondialisme est une doctrine qui ne dit pas son nom, qui a été récupérée par les oligarchies, qui agit par petite touche, et qui prétend libérer les hommes de tout déterminisme historique, national, familial, sexuel, afin de laisser les envies de chacun s'assouvir au maximum pour que les multinationales en profitent. Or le mondialisme est d'abord le plan d'une super classe mondiale qui suit l'agenda caché d'un messianisme juif cherchant la domination économique internationale, basé sur une tournure d'esprit erronée à partir de référents religieux afin de détruire le messianisme christique authentique, puis de dominer les nations avec l'Etat Israël (pays devant accueillir le peuple juif pour qu'il soit le seul peuple prêtre intermédiaire entre Dieu et le reste de l'humanité) par diverses politiques manipulatrices amenant à une monnaie mondiale unique synonyme d'ultime politique, à la collectivité généralisée synonyme d'ultime économie et une religion noachique (basé sur le progressisme, le libertarisme, après avoir discrétement, patiemment et progressivement détruit en particulier à travers la télé, la culture traditionnelle dont l'art en général, la culture générale, le patriotisme, la loi naturelle, et le monothéisme authentique) synonyme d'ultime spiritualité pour les non juifs. D'ailleurs avec sa définition du sionisme qui est de parvenir à une humanité une, sans frontière, avec les juifs retournant en terre d'Israël sous une forme de nation et parallèlement de parvenir  à la destruction du patriotisme dans toutes autres nations, le fondateur du sionisme (synonyme du judaïsme politique étant une branche du messianisme juif actif) Théodor Hertzel avait déjà montré le sens du mondialisme actuel :
(Bible, Apocalypse 2:9) « Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan (donc messianistes pervers actifs dont les sabbato-frankistes et les sionistes font partie comme il sera revu). »
Le mondialisme est aussi d'abord une perverse ploutocratie (dont les membres sont fréquemment soumis à des réseaux pédocriminels souvent satanistes) se mélangeant à la Banque et des réseaux occultes qui cherche à faire du monde entier un marché économique libre (mais pas régulé), car par rapport au niveau national, il permet aux très riches cupides et pervers de faire beaucoup plus d'argent. La finalité du mondialisme malgré la démondialisation actuelle (liée au covid) le servant quand même dans un autre sens est de tout contrôler par le numérique, dont l'économie, la surveillance et le biologique, au profit de l'oligarchie mondiale corrompue.
Selon les deux visions oligarchiques perversement dominatrices, le mondialisme est synonyme de technocratie globaliste ou/et de domination de territoire.
Voir vidéo « Pour un Etat protecteur contre l'Etat profond - Politique & Eco n°307 avec Yves-Marie Adeline - TVL » à l'adresse https://www.youtube.com/watch?v=ThrbAM5CQcg&t=2546s
C'est pourquoi de nos jours, « Etat » est un des nombreux mots censés désigner une chose qui n’a en fait pas de nom. En effet un État est normalement un ordre politique qui dispose de la souveraineté, dont les quatre attributs sont : le pouvoir de battre monnaie, de faire les lois, de rendre la justice, de décider de la paix et de la guerre. Ce que les gros bonnets de l’Union européenne appellent « États membres » n’en sont pas puisqu’ils n’ont pas le pouvoir de battre monnaie (sauf ceux qui ne sont pas dans la zone euro) et que la majorité de leurs lois leur sont imposées, au terme d’un processus totalement opaque (c’est la Commission européenne qui décide en huis clos des GOPÉ, grandes orientations des politiques économiques auxquelles sont soumis les pays membres, GOPÉ qui suivent en réalité un programme mondialiste de dissolution des États. Soit dit en passant, c’est loin d’être le seul objectif de ce programme mondialiste voulant garder et accentuer les privilèges dominante de la super classe, qui travaille à détruire toutes les structures traditionnelles, sociales, familiales, culturelles, géographiques, religieuses, ethniques, sexuelles, et donc moralement et souvent noblement insoumises à l'injustice.
Dans ce sens le progrès qui ne serait pas dirigé suite à de prétendus créateurs dans des garages qui seraient des génies (microsoft : Bill Gates, google : Larry Page, facebook : Zuckerberg) est en réalité lié à l'implication de la haute finance, de la géopolitique, des agences de renseignements, et de la technologique militaire démocratisée (tel internet) afin de surveiller encore plus la population. Ainsi le mondialisme est lié à la mise en place du Nouvel Ordre Mondial, qui est un système laïciste et pseudo démocratique de contrôle mondial au-dessus des États-nations, dont les agissements sont de moins en moins occultes à la faveur de la crise sanitaire et économique liée au Covid, du monopole des fonds d'investissements et banques privées, de la propagation des GAFAM et des entités supranationales.
          De plus l'écologisme est devenue une divinité promotionnée aussi par le faux Pape François, surtout qu'ayant fait du végétal une entité juridique, pour détruire le principe de la révélation étant la conclusion d'un travail millénaire dont donc à travers l'infiltration sioniste au sein du catholicisme pour que le peuple juif soit ainsi le seul peuple prêtre intermédiaire entre Dieu et le reste de l'humanité, comme le prouve ce pape ayant inauguré une sculpture artistique nommée « la barque de Pierre » représentant une barque remplie de migrants menés par un rabbin.
Or l'écologie intelligente et l'union humaine, sans matérialisme, est importante car « Qu’est-ce que l’essentiel ? C’est ce qui définit qui nous sommes, d’où l’on vient et où l’on va. C’est une langue pour exprimer avec justesse le sens de nos pensées ; c’est une terre qui nous rendra l’amour et le respect qu’on lui donnera ; c’est une communauté qui partage avec nous le destin qu’on conçoit en commun. Vivre en harmonie avec elle n’est pas une lubie écolo-bobo, mais un devoir, une vérité profonde, un devenir. Déracinement, frénésie et insécurité sont autant d’avatars d’un monde où la Marchandise est souveraine, où tout se doit de devenir dissolution, à partir des valeurs qui définissent la communauté d’appartenance, qui devient marchandise à son tour ; tout y est liquidité, informité et remplacement. » (Lire l'article complet « Golems et chimères à Suez » à l'adresse : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Golems-et-chimeres-a-Suez-63681.html)
Cependant la mise en place du nouvel ordre mondial tend à lutter contre ces valeurs. Or nous pouvons considérer que nous sommes déjà dans le nouvel ordre mondial, car la plupart des gouverneurs sont soumis aux multinationales et aux grandes puissances financières contrôlant en plus les médias. C'est à dire que les grosses entités du privé souvent sionistes comme les participants au forum économiques de Davos qui est une ONG ont la satisfaction complète d'avoir tout le pouvoir tyranniquement et aucune responsabilité, en ne recherchant donc pas forcément une gouvernement mondial même seulement occidental.
En fait, le nouvel ordre mondial imposant la démocratie pouvant possiblement s'égarée en oubliant les commandements divins tente bien d'imposer progressivement pour la domination mondiale des sionistes cette religion universelle noachide erronée ou mal interprétée pour les non juifs qu'est la laïcité. En effet soit cette religion universelle noachide a été perversement inventée, soit elle est désormais pervertie car elle ne devait servir qu'à civiliser les non juifs barbares de l'antiquité en les amenant progressivement vers le monothéisme authentique qu'était le mosaïsme, devant devenir le christianisme puis devenir comme depuis toujours en réalité l'islam. D'ailleurs l'erreur de l'interprétation précisant que la loi noachide est toujours réservée aux non juifs est prouvée par le mariage du Prophète Salomon (paix sur lui) avec la reine de sabbat après qu'elle se soit convertie. Et si les hommes ne se convertissaient pas, les juifs devaient effectivement probablement les faire tendre vers les valeurs monothéistes dont à travers le commerce licite.
Surtout que les Messagers Jésus et Mouhamed étant venus mettre à jour le monothéisme, certaines de ces lois noachides sont d'autant plus perverties, puisque par le Talmud fortement erroné les non juifs sont encore perversement considérés par les juifs sionistes au même niveau que les animaux alors que n'étant plus barbares, et parce que le nouveau sens malhonnête de ces lois ne cherche même plus à orienter les non juifs exclusivement vers les valeurs monothéistes alors que le véritable islam y invite tout le monde incontestablement.
Certaines lois noachides perversement inventée ou désormais corrompues sont les suivantes :
-obligation d’avoir des magistrats pour faire respecter les lois (désormais des droits de l'homme laïques souvent impies).
-sacrilège désormais des négationnistes concernant la shoah, très étonnamment seul événement de la longue Histoire de l'humanité dont aucun aspect de la thèse officielle ne peut être remis en cause par de la recherche historique en France alors qu'autorisée aux Etats-Unis au nom de leur premier amendement tant que cela ne prône pas la violence ou la haine, ou sacrilège de l'opposition à la laïcité démocratique du nouvel ordre mondial alors que par ce système politique une sorte d'«expertocratie» (politiques, banques et multinationales) proche d'une dictature financière des très riches assied de plus en plus son pouvoir sur le reste de l'humanité par la sournoise idée erronée que le peuple est «incompétent» et qu'il vaut mieux laisser à «ceux qui savent» (les élites oligarchiques, ploutocratie favorisant inévitablement les très riches injustement) le soin de conduire les affaires publiques.
Gilad Atzmon explique : « Au contraire, le peuple doit faire la politique et raconter le passé, à mesure que nous avançons, car l’Histoire devient une aventure qui a du sens, seulement à partir du moment où nous avons revisité et révisé le passé (pour avoir l'entière vérité surtout car il n'y a que les vainqueurs qui écrivent l'Histoire. L'écrivain Balzac précise : « Il y a deux Histoires : l'Histoire officielle, menteuse qu'on enseigne, l'Histoire ad usum delphini (expurgée) puis l'Histoire secrète, où sont les véritables causes des événements, une histoire honteuse. »). Lorsque l’Histoire se transforme en un chapitre scellé et intouchable, elle est réduite à une religion. L'occident sous une très grande pression sioniste devient rapidement un endroit très sombre. La liberté d’expression est réduite à la nostalgie. De manière assez désastreuse, la plupart des partis politiques jouent un rôle clé dans cette catastrophe naissante. Il faut donc se lever face à cette chasse aux sorcières et à ce changement tyrannique au sein des sociétés, et rester à l’écoute des dernières voix qui résistent de manière permanente, surtout que malheureusement, les politiciens, les universitaires, les journalistes, et les autres artistes, s’inclinent très rapidement. Camille Desmoulins : « Les despotes maladroits se servent des baionnettes, alors que « l’art de la tyrannie » consiste à faire la chose avec les juges (la loi). » Au lieu de commander l’oubli, le droit international actuel ordonne, sous peine de poursuites, de cultiver la mémoire des horreurs en particulier envers les peuples qui les ont commises. Il s’agit de nourrir dans le cœur des hommes la flamme de la vengeance. C’est une culture de haine qui va même jusqu'à la perplexité de voir des personnes âgées sionistes pourrir la vie des gens au lieu d’être un exemple d’amour, de pardon et de générosité. Le progressisme qu'utilise le sionisme s'appuie pourtant sur une prétendue générosité envers par exemple les Lgbt, et le sionisme s'appuie aussi sur une réparation politico-financière (n'existant que pour les juifs suite au tribunal de Nuremberg), l'idéologie de la minorité tyrannique, la culpabilisation systématique des majorités, et la dette éternellement due et irremboursable. Ainsi la shoah est devenue une religion de haine à la différence du christianimse authentique qui est une religion d'amour. Tel est le sens caché des lois françaises Pleven ou Gayssot, qui prétendent lutter contre la haine en condamnant haineusement de blasphème le révisionnisme (impossibilité totalement injuste d'apporter des preuves concernant la thèse officielle). Cependant la lutte contre l'antisémitisme sert quand même dans un sens (selon le plan divin) à faire tenir le vivre ensemble actuel malgré l'islamophobie souvent répandue. Or si les institutions juives veulent que tout le monde comprenne l’Holocauste en termes numériques, il serait peut-être raisonnable d’attendre des Juifs qu’ils connaissent le nombre de crimes colossaux contre l’humanité perpétrés en grande partie ou partiellement par des juifs. L’historien moderne obéissant sans intégrité aux hommes politiques est investi d’une mission sacrée (comme doit l'être tout homme à travers la prédication) : souffler sur les braises pour entretenir le foyer de la guerre civile (possiblement larvée) mondiale. (Le « ni pardon ni oubli » utilisé à travers diverses minorités perverses est l’arme la plus puissante de nos maîtres avides en nous empêchant de découvrir l’autre, de peur qu’on discute, qu’on se comprenne, qu’on apprenne, qu’on se réconcilie et qu'on construise ensemble dans le bien commun. En effet la jurisprudence du communautarisme victimaire qui exige des compensations donne en réalité des avantages aux minorités par rapport à celui qui est normal, qui n'a droit à rien, qui est même en dette avec elles, et qui doit donc s'excuser auprès des noirs, des juifs, des homosexuels, des femmes, parce que lui est le méchant normal ! Ce qui permet à ces minorités de retourner les accusations valables sur certains de leurs mauvais comportements. Or la majorité silencieuse et les forces de police soumises aux mondialistes ont plus de responsabilité par rapport à cette dégénérescence de la France que les perverses minorités actives. La France est devenue une dictature de sionistes ultra avec comme auxiliaires des féministes hystériques, des antiracistes militants qui sont en fait des racistes, des homosexuel prétendant se défendre contre l'homophobie alors qu'en fait on découvre derrière des réseaux pédophiles : c'est un contexte abject ! c'est un contexte horrible ! Ceux qui attendaient une fin des temps avec des orques comme dans le seigneur des anneaux doivent comprendre qu'ils ont en réalité une apparence plus présentable : une tyrannie en talon aiguille (vaccinale) passe plus facilement qu'une tyrannie avec des tenues militaires. En effet quelle que soit la conséquence de la vaccination, elle n'est que le prélude au pass sanitaire, la procédure nécessaire, au marquage général de toute la population, à la surveillance voire au contrôle absolus sur le peuple.) Dès lors on peut se demander qui est le plus coupable devant le tribunal de l’Histoire, un homme recherchant la vérité pour apaiser les tensions et faciliter la paix comme l'explosif Professeur Robert Faurisson condamné par des lois visant à entretenir la haine et la guerre, ou les législateurs violant des règles morales en votant ces lois et les magistrats les appliquant sans réfléchir un minimum. »
« Finalement, la question (dont par rapport à l'existence des chambres à gaz des nazis) n’est plus tant de savoir si l’histoire est libre ou non. Il faut distinguer selon que l’histoire est brûlante ou non, c’est-à-dire actuelle ou pas, politique ou sans enjeu. Lorsque l’histoire est présente (il peut s’agir de faits récents comme des faits très lointains), l’histoire n’est jamais libre. Sauf la liberté absolue pour l’historien d’enfreindre l’interdit, à ses risques et périls. Mais il est une distinction cardinale en la matière. Certains interdits, comme celui de Créon, sont des prolongements de la guerre, tandis que d’autres, comme l’éclair de Zeus évoqué par Carl Schmitt dans un texte de 1947, sont des gages de paix. Entretien de la mémoire dans un cas, effacement de la mémoire dans l’autre. » (Maître Damien Viguier)
Ce qui irrite les gardiens de la mémoire, c’est qu’à Auschwitz avec les jeunes qui font des selfies (dont de nombreux ados israéliens) ou à Buchenwald où les promeneurs font du sport, la vie reprend ses droits, et les reprend sur la mort. La réalité serait-elle révisionniste ?  Le culte des morts est une chose, le culte de la mort – comprendre son exploitation – en est une autre. Si les livres d’Histoire ont un sens, et il y en a un paquet sur le sujet de la déportation, avec des niveaux très inégaux, on ne pourra pas empêcher les enfants de faire au foot dans le bloc 41, de se bécoter devant un crématoire ou de jouer au chat et à la souris, aux gendarmes et aux voleurs, voire aux SS et aux juifs derrière l’infirmerie. Pour les jeunes, le devoir de mémoire est encore un « devoir », et ça les emmerde. Et ceux qui recrachent leur leçon apprise par cœur ne valent pas mieux que les cancres. C’est la morbidité de ce culte qui le rend inadéquat et immangeable aux jeunes générations, qui ne pensent qu’à vivre et à s’amuser, pas à mourir et à se morfondre. Cultiver la mort, c’est l’histoire du rocher de Sisyphe.
Or piégé par sa vanité et aspiré par son propre flux, les phrases du sioniste sortent parfois toutes seules et il a du mal à les contrôler. La pensée inconsciente, celle qui sous-tend le discours, a tendance à vouloir sortir du carcan du langage logique, et le sioniste dit alors tout sans s’en rendre compte tellement sa duplicité déborde. Il valide implicitement l’amalgame populiste entre « banque » et « juifs ». Ce qui n’est pas une preuve en soi, mais qui montre que les sionistes présents dans les grands médias ne sont là que pour protéger les sujets tabous. Les gardiens du Système ont fabriqué l’arme de l’antisémitisme dans ce but : ils décident de ce qui est tabou et de ce qui ne l’est pas. La définition objective d’un pouvoir religieux.
-interdiction du polythéisme (désormais en reconnaissant la démocratie des droits de l'homme laïques comme seul système politique valable ou la volonté divine que les juifs soient le peuple prêtre de l'humanité organisant cette nouvelle société) -interdiction d'inceste (comme avant)
-interdiction de meurtre (comme avant).
          Lorsque vous définissez par des termes précis ce que sont le viol ou l’escroquerie, vous avertissez le violeur ou l’escroc des bornes qu’il ne doit pas franchir. Vous lui laissez donc la possibilité de jouer avec la limite. Et c'est ce que pourrait empêcher une loi cherchant à assimiler l'antisionisme à l'antisémitisme pour encore plus faciliter l'ingérence israélienne dans toute nation. Avant un antisémite était quelqu'un qui n'aimait pas les juifs, aujourd'hui c'est quelqu'un que les juifs n'aiment pas.
 C'est à dire qu'on peut blasphémer, sauf la religion juive ; on peut critiquer les gouvernements, sauf Israël ; on peut s’attaquer aux communautés, sauf la communauté juive ; on peut rire de tout, sauf des juifs si on n’est pas juif ; on dit qu'une agression sur quelqu'un est de la violence, sauf sur un juif car c’est du racisme ; on peut remettre en cause n’importe qui, sauf un juif sinon c'est considéré comme antisémite.
Les militaires et policiers (et même beaucoup de juges) sont dans l'incapacité de comprendre la logique de l'adversaire (surtout d'une ingérence étrangère ou privée) car ils ont un déficit de culture général et un manque d'imagination ; les diplomates sont souvent corrompus et manquent de courage ; et la plupart des dirigeants occidentaux sont incompétents et indignes. En matière de politique, tout l’enjeu est de conserver le pouvoir de décider si dans tel ou tel cas on applique ou non la notion polémique.
En effet désormais massivement, des infiltrés dans la politique et les gouvernements s'ingèrent et soumettent les pays pour des tiers par le contrôle de l'approvisionnement, la dette, le formatage de l'éducation nationale, les théories anthropologiques de l'évolution et de l'hominisation,les médias ou une idéologie perverse :
Principe clé chez les penseurs chinois : « Le summum de la l'art de la guerre c'est de gagner sans livrer bataille, c'est de soumettre l'ennemi sans verser le sang, et même sans qu'on se rende compte qu'on lui livre bataille. »
Or ce principe ne peut être valide qui si c'est dans l'optique de répandre le monothéisme authentique, car si c'est utilisé perversement ce n'est plus un jeu d'Echec mais cela devient le jeu chinois « go » qui a pour but d'encercler l'adversaire (société adverse) et de le priver de liberté (en particulier au niveau de la surveillance et de la religion) comme c'est clairement le cas en France et en occident actuellement par les mondialistes se servant du Covid, la dette, les grands médias, le progressisme enseigné à l'école, etc.
Voir l'excellente vidéo : « La guerre invisible de l'Etat profond contre la France - Le Zoom - Stanislas Berton - TVL » à l'adresse https://www.youtube.com/watch?v=kK5iH7BZrGA&list=LL7jmiI69wnrMf8TSUGfh1aQ
Voir aussi vidéo : « Pression Sociale et Auto-Conformisme Naturel du Mougeon ou le contrôle mental auto-induit » à l'adresse https://www.youtube.com/watch?v=GpXuxGzAJTo&t=455s
Et lire article « Le monde entier sera-t-il un jour comme Hollywood ? » à l'adresse https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-monde-entier-sera-t-il-un-jour-comme-Hollywood-63365.html
Les magistrats sont évidemment sensibles aux caps pris par les politiques mais sont de plus en plus soumis aux mondialistes, sans compter qu’ils ont eux aussi des idées politiques possiblement similaires (sans parler des ambitieux et des francs-maçons). C’est déplorable et pourtant ils oublient souvent que dans un État de droit, leur mission est précisément de veiller au respect des bornes. Et le principe de séparation des pouvoirs devrait leur rester présent sans cesse à l’esprit, surtout qu'un État où ce principe est violé n’est qu’une tyrannie. En effet un État où les magistrats condamnent les gens qui s’opposent aux politiques publiques corrompues est clairement une dictature perverse. C'est pourquoi un tyran est un dirigeant qui ne veut pas le bien commun pour le peuple alors que le dictateur peut être éclairé dans ce sens. Surtout que quand on est blessé ou gravement malade, il est normal d'aller à l'hôpital ; mais quand on est en bonne santé, il est sagement prudent de ne pas vouloir se faire piquer même en cas d'obligation par des produits obscurs vendus très chers à nos gouvernements corrompus par des multinationales dirigées par des capitalistes voraces et souvent impies qui nous considèrent au mieux comme des cochons de payant, au pire comme des cobayes... Les 1 % ultra riches veulent la soumission des 99 % autres. Les mondialistes veulent tout : notre pays, notre liberté, notre surveillance, notre argent, notre santé et nos enfants.
Or grâce à la caméra s'étant répandue via les smartphone, le pouvoir de la baïonnette (par la force, les tueries de masses voire le génocide) tend à disparaître en particulier dans les pays développés, ce qui équilibre le combat entre le peuple et la tyrannie. Pour ne pas entrer en tyrannie et pacifiquement manifester légitimement quand il le faut, le peuple doit donc absolument jauger quand des niveaux sécuritaires liberticides sont exceptionnelles, deviennent des restrictions temporaires, ou demeure une permanente généralisation autoritaire, car dans les démocraties occidentales, le respect des libertés est normalement la règle, et les restrictions, l’exception.
Sans doute, connaissez-vous l’histoire de la grenouille qui, dans son bocal, se laisse cuire sans réagir. Si l’on réchauffe son eau peu à peu, insensiblement, elle se laisse mollement anesthésier par la chaleur et, venu le moment crucial, n’a plus l’énergie nécessaire à sauter et sauver sa peau.
Surtout que le système actuel sait créer un problème tel que le covid pour le résoudre avec plus de restrictions et mesures liberticides.
Tout mouvement même religieux se liant voire se soumettant au sionisme comme l'évangélisme états-unien, le protestantisme anglais et le wahhabisme saoudien peut également être considéré comme noachide et avoir une résidence secondaire en Israël, de même que ceux qui croient en Dieu à travers la laïcité et qui ne croient donc pas authentiquement en Lui puisque Ses lois christiques ou coraniques font partie de la foi, ou ceux croyant seulement en la laïcité en la faisant devenir une fausse divinité puisque par ses lois, elle est soumise à Israël par la domination des minorités dont prioritairement des juifs.
Surtout que ce nouvel ordre mondial démocratique, laïque, progressiste, sioniste, matérialiste,  bancaire, sanitaire, lobbyiste et oligarchique. Le fait que des personnes à la rue meurent dans les pays développés est suffisant pour montrer la dégradation morale s'étendant à cause de cette médiocre politique. A ce sujet lire article « Pour l’Union européenne le moment d’utiliser la force est venu » à l'adresse : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Pour-l-Union-europeenne-le-moment-d-utiliser-la-force-est-venu-57628.html
          Ainsi, le véritable islam est bien là pour confirmer les véritable judaïsme et christianisme dont à travers l'interdiction de la trinité et de l'usure, comme le véritable christianisme, en particulier catholique et orthodoxe puisque cherchant aussi à être détruit par les sionistes, a donc bien également rappelé le noble sens spirituel véritable du judaïsme dont aussi à travers le refus de l'usure :
(S43v59) « Il (Jésus) n'était qu'un Serviteur que Nous avions comblé de bienfaits (spirituels parfaits) et que Nous avions désigné en exemple aux Enfants d'Israël. »
(S43v63-66) « Et quand Jésus apporta les preuves, il dit : “Je suis venu à vous avec la sagesse et pour vous expliquer certains de vos sujets de désaccord. Craignez Allah donc et obéissez-moi. Allah est en vérité mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le donc.” Voilà un droit chemin. Mais les factions divergèrent entre elles. Malheur donc aux injustes du châtiment d'un jour douloureux ! Attendent-ils seulement que l'Heure leur vienne à l'improviste, sans qu'ils ne s'en rendent compte ? »
(S16v43/44) « Nous n'avons envoyé, avant toi, que des hommes auxquels Nous avons fait des révélations. Demandez donc aux gens du rappel (moines, prédicateurs chrétiens) si vous ne savez pas. (Nous les avons envoyés) avec des preuves évidentes et des livres saints. Et vers toi, Nous avons fait descendre le Coran pour que tu exposes clairement aux gens ce qu'on a fait descendre pour eux et afin qu'ils réfléchissent. »
(S27v76) « Ce Coran raconte aux enfants d’Israël (et aux chrétiens) la plupart des sujets sur lesquels ils divergent, cependant qu’il est pour les croyants un guide et une miséricorde. »
(S3v23) « N'as-tu pas vu comment agissent ceux qui ont reçu une part du Livre, et qui sont maintenant invités au Livre d'Allah pour trancher leurs différends ; comment un groupe des leurs tourne le dos et s'esquive ? »
D'ailleurs pour prouver la véracité de l'islam, il faut noter que le monde et les religions ne s'expliquent pas uniquement à travers la géopolitique, des nécessités matérielles, des idées politiques erronées ou des mauvaises interprétations religieuse, mais surtout par la logique de la spiritualité progressivement révélée aux différents messagers par Dieu depuis Adam, en passant par Abraham, Moïse, Jésus (paix sur eux), et se terminant avec Mouhamed (SBDSL) comme l'explique clairement ce site. En effet, il est cohérent que le saint esprit de Jésus soit descendu sur terre après la révélation complète de la loi tribale et nationale juive pour l'orienter vers l'universel, et que l'ultime messager Mouhamed soit venu après lui afin de faciliter l'acquisition de cette sainteté pour des êtres imparfaits puisque Jésus est le homme né saint alors que Mouhamed nous montre comment nous y élever en partant de l'imperfection.
          De nos jours le manque généralisé d’éducation, de culture et d'ouverture apporte souvent un désarmement intellectuel ou une fermeture religieuse ne pensant pas à la foi ou à la réalité des possibles ponts entre monothéismes. Il faut donc s'habituer à savoir penser contre soi et refuser de réfléchir systématiquement par soi-même car nous sommes inconsciemment imbibés des idées dominantes. En effet en France et ailleurs, il est apparu la mainmise idéologique d’une intelligentsia culturelle, philosophique et laïque, devenant rapidement une dangereuse police de la pensée apportant une police politique (voir vidéo de Vincent Lapierre à https://www.youtube.com/watch?time_continue=360&v=K4xIuKl1Ppw).
Elle s’est accaparée le droit de réfléchir en propageant des opinions souvent erronées mais devenant majoritaires dans divers domaines par un mimétisme inconscient des populations lié à la passivité mentale souvent d'origine télévisuelle. Beaucoup sont tellement imbibés de télévison, de chaine d'information du système et de divertissements de plus en plus infantiles qu'ils préférent la facile mais aussi fade passivité mentale et n'arrivent même plus à réfléchir d'autant plus grandiosement. La télévision devenue une machine à consentement et à aliénation comme à des enfants (il fait chaud hydratez vous, il fait froid couvrez vous etc...) conduit à réagir comme des enfants, car les enfants ne doute pas de l’autorité et du sérieux des adultes. Or moralement et même dans l'actuelle législation, le consentement doit être éclairé pour ne pas devenir manipulation d'autant plus par rapport à un vaccin. En effet être libre signifie forcément être éclairé. Surtout que quand on est blessé ou gravement malade, il est normal d'aller à l'hôpital ; mais quand on est en bonne santé, il est sagement prudent de ne pas vouloir se faire piquer même en cas d'obligation par des produits obscurs vendus très chers à nos gouvernements corrompus par des multinationales dirigées par des capitalistes voraces et souvent impies qui nous considèrent au mieux comme des cochons de payant, au pire comme des cobayes... Les 1 % ultra riches veulent la soumission des 99 % autres. Les mondialistes veulent tout : notre pays, notre liberté, notre surveillance, notre argent, notre santé et nos enfants. Les gens qui argumentent contre le droit à la disposition de son corps par rapport à des vaccins sont des totalitaristes, des tyrans, des apologistes de l’apartheid biologique et de la discrimination médicale. En effet il faut voir la vue d'ensemble politique de la propagande pour la vaccination contre le covid. On pensait ce genre de pensées tyranniques finies, on découvre qu’elles ne faisaient que dormir. Il va falloir se battre pour défendre son corps du viol chimique. Le système maçonnique a dominé les âmes en effaçant le monothéisme par la laïcité, puis les esprits en les fatiguant dans l'abrutissement par la télévision ou le travail sans culture, et maintenant c'est au tour des corps à être dominé par la vaccination qui est la preuve finale d'un complot avec cette apparition du coronavirus. Par conséquent c'est la dernière limite à ne pas céder pour ne pas perdre définitivement dans une forme d'esclavage total tout ce qui nous appartient. La science (en particulier médiacle) n’est pas faite pour guider les gens. La science n’a pas de morale, pas d’éthique, pas de sentiment de bien ou de mal. C’est un outil. Ce sont les hommes qui décident comment l'utiliser. La science ne vous dirait pas quoi faire. La science n’est pas une église, elle n’est pas censée guider les gens ; ce sont les gens qui doivent guider la science. Les gens comprennent ce qui est bon et ce qui est mauvais, ce qui est bien et ce qui est mal. Ce n’est pas le cas de la science. Quiconque parle au nom de la science est un imposteur, comme un prêtre qui parle au nom d’une idole. À une différence près : Dieu peut parler aux gens, peut-être, parfois. La science ne peut pas parler. Elle n’a ni voix ni esprit.
Surtout que le coronavirus n'est pas un virus tueur mais amplificateur de comorbidité. Et c'est plutôt le problème des perturbateurs endocriniens (venant de la mauvaise gestion environnementale comme l'utilisation des pesticides, de particules lourds du secteur pétrochimique ou d'hormones de croissance dans l'élevage industriel se retrouvant dans l'eau et responsables aussi de maladies génétiques dégénératives) qu'il est grandement prioritaire de traiter car à souvent l'origine de nombreuses comorbidités tels que les cancers (de plus en plus tôt), les diabètes type 2 et l'obésité, les maladies auto-immunitaire.
D'ailleurs un premier type de vaccin correspond à injecter du virus inactivé pour entrainer la réaction immunitaire contre cet éventuel futur virus activé (originel, fort).
Un deuxième type de vaccin vient de la culture en laboratoire d'une protéine (recombinante) équivalente à celle portant le virus dans laquelle on introduit le gêne du vrai virus (qui détient le secret de fabrication de la vraie protéine entourant le virus), puis on les fait produire (aussi en laboratoire) dans des cellules qui sont de véritables usines à protéine virale fabriquée, puis on éclate les cellules afin de nettoyer la protéine virale puis de l'injecter dans les personnes.
Le vaccin génétique ARN (Pfizer via une particule de graisse possiblement porcine voire humaine) ou ADN (Astrazena via un adénovirus recombinant, désarmé, inoffensif de chimpanzé pouvant avec être avec la particule porcine précédente une interprétation de la marque de la bête présent dans la Bible) envoie à nos cellules une portion (partie du virus sars cov 2) du secret de fabrication de la protéine spike (portant normalement le virus qui incarne la maladie) afin de la faire produire par nos propres cellules et de faire réagir le système immunitaire contre cette partie du sars cov 2. Or ces derniers vaccins posent un certain nombre de problèmes (surtout car pouvant se recombiner avec d'autres virus, devenir impuissant ainsi que le système immunitaire face à des variants ou créer une réponse immunitaire trop forte (pouvant donc ensuite amener à une défense immunitaire affaibli et en baisse), des thromboses, des AVC, des myocardites, beaucoup de désordres du cœur, infarctus du myocarde, des attaques, des myélites transverses, des encéphalites, des méningites, des embolies majeures ou mineures, péricardites, de la tolérance réduite à l’effort, et pouvant même modifier le fonctionnement des cellules et créer des variants surtout qu'auparavant un vaccin comme contre la rougeole était en rapport avec la nature, alors la protéine spike fabriquée par le virus sars cov 2 pour faciliter son déplacement et s'introduire néfastement dans son hôte n'est pas créée spontanément par le corps humain, ce qui fait des personnes vaccinées fabriquant des cette protéine des OGM humains, et la première grande partie de l'humanité à être entrée dans le pervers transhumanisme mondialiste. Surtout que ce virus est très certainement une construction humaine inexistante dans la nature et donc une possible arme biologique en plus produite par les cellules des vaccinés en en faisant donc bien des OGM humains d'autant plus que cette protéine apparaît de plus en plus comme toxique pour l'organisme) Voir à ce sujet l'excellente interview : « Ne faisons pas un remède pire que le mal" : l'entretien essentiel, avec Christian Vélot » à l'adresse https://www.youtube.com/watch?v=nLyP03Iq4-4
Il est de plus en plus affirmé que la protéine Spike est toxique, car elle est biologiquement active. Or cette protéine Spike peut provenir du SARS-CoV-2, mais aussi des vaccins ARN et ADN puisqu’ils commandent à nos cellules de la fabriquer afin d’entraîner notre organisme à neutraliser le virus qui la porte. Normalement un vaccin permet l'apparition d'anticorps devant rester dans le bras pour détruire les antigènes. Or cette protéine se répand dangereusement dans le corps dont dans le cerveau et le cœur. La protéine Spike est donc nocive, car elle devrait rester dans les membranes des cellules qui font la transcription de l'ARN entré dans la cellule, c'est à dire dans l'endroit où l'ARN est traduit par le ribosome en une protéine « spike ». En effet il était annoncé que cette protéine était la meilleure cible sur le coronavirus, puisque les anticorps vont s'accrocher à elle afin de l'empêcher de faciliter l'entrée du virus. Or la façon dont les vaccins AD et ARN procurent réellement la protection est de la cytotoxicité (détérioration) cellulaire provenant de la création de lymphocytes T cytotoxiques. C'est à dire que ces derniers attaques les cellules créatrices et porteuses de la protéine Spike. Le vaccin ADN est en réalité un adénovirus recombinant mais, c'est aussi de la technologie de thérapie génique et tout ce qui découle de la traduction de la protéine spike est identique au vaccin ADN. Ceci indiquant que nous vivons très probablement la fin des temps.
Pour provoquer une réponse immunitaire, d'autres scientifiques ont aussi mis au point possiblement très gravement des particules synthétiques encore plus semblables au coronavirus. Ces dernières imitent les structures-clés du pathogène : la protéine « Spike », la protéine d’enveloppe et la protéine membranaire. La plupart des vaccins autorisés actuellement, comme Pfizer ou AstraZeneca, sont basés sur la protéine Spike seule, les rendant moins efficaces au fil du temps car la protéine Spike du virus mute. En visant et donc imitant plusieurs parties du virus, ce nouveau vaccin pourrait être résistant aux variants, selon M. Kidron. En sachant que certains savants disent que l'ARN artificiel des vaccins pourraient possiblement entré dans l'ADN humain.
Alors que la chloroquine vient d'un arbre et est donc en conformité avec la médecine prophétique basée sur l'utilisation des végétaux. Surtout qu'en réalité, le seul vaccin valable et réellement efficace est la bonne hygiène de vie renforçant notre système immunitaire.
Or une grande majorité de ces population vivent souvent sous l’emprise de conditionnements et d’automatismes sans Dieu, en devenant un homme athée de la masse, fanatique, obsessionnel, sectaire et radicalisé, tel un programme d’ordinateur incapable de se corriger et répétant les mêmes erreurs en boucle. Ces personnes ne peuvent donc qu'effleurer le sens de l'existence en survolant superficiellement la vie laïquement malgré la profondeur de la morale religieuse, surtout que le cœur doit être préparé pieusement (et donc entraîné noblement) pour supporter la grandeur (le lourd poids noble) de la foi en le Très Haut devant apporter évidement un grand cœur synonyme de grandeur d'âme synonyme de bon esprit et donc de bonne personne. Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, a même été jusqu'à affirmer que les pays occidentaux mènent une guerre contre toutes les religions mais également contre le code génétique de toutes les civilisations humaines. C'est pourquoi on n’entend jamais la parole des gens ordinaires, ceux qui n’ont pas fait de grandes études ou qui vivent simplement. Pourtant ces personnes lambda sont des gens normaux, de bon sens, avec une bonne dose de lucidité, celle qu’on contracte quand on est aux prises avec le réel et pas à donner des leçons comme sur des plateaux TV. En effet cette lucidité populaire est loin du hors-sol des dirigeants médiatico-politiques corrompus, générateurs d’extorsions, de conflits d'intérêts, de mensonges et de catastrophes. Notre système est tellement méritocratique qu’elles-mêmes se refusent à donner leur avis quand on ne les empêche pas de parler dans les médias dominants. Dans ce sens, internet offre un vaste champ d’expression et de réflexion. Les chaînes éducatives, scientifiques, philosophiques, politiques ou religieuse sont légion, et donnent agréablement accès au savoir en dehors de toute rigueur académique ou de toute violence symbolique.
          A notre époque, avec l’éducation moderne, l'ensemble des médias et les flux migratoires, les différentes religions du monde sont donc présentes dans notre culture. Malheureusement le plus souvent, les journalistes rappellent principalement les mauvais actes de certains adeptes, mais surtout du catholicisme et de l'islam par conséquent de manière intrigante. Une petite parenthèse mérite d'être ouverte à ce sujet. Il faut reconnaître que notre quotidien est souvent calme, puisque sans télévision nationale ou mondiale les grands malheurs et les morts dans notre environnement proche semblent assez rares. L'être humain doit donc profiter de ce doux aspect de la vie, en cherchant évidemment comment il peut agir pour toujours accompagner ce monde dans le mieux, car ce n'est pas à l'univers (Création) de s'adapter à nous, mais à nous de s'adapter à lui en tendant vers une parfaite gestion des qualités morales exclusivement. C'est à dire que sans s'attarder sur l'ambiance morose provoquée par les journalistes friands de spectaculaire, de malheurs et de souffrances, l'homme peut confirmer la beauté de l'univers ainsi que l'excellence de ses épreuves par un digne comportement en particulier envers toute l'humanité, à l'image de la symbiose entre une fleur fournissant le sucre à une abeille et de cette abeille lui apportant le pollen. En effet, le monde n'attend plus que nous pour devenir ce qu'il mérite d'être :
(S20v2-4) « Nous n'avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux, si ce n'est qu'un Rappel pour celui qui redoute (Allah),
(et comme) une révélation émanant de Celui qui a créé la terre et les cieux sublimes. »
(S18v7) « Nous avons placé ce qu'il y a sur la terre pour l'embellir, afin d'éprouver (les hommes pour savoir s'ils vivent et partagent pieusement et ainsi dignement et conformément cet embellissement ou s'ils sont cupides et ainsi indigne et non conforme vers cet embellissement, et donc pour connaître) qui d'entre eux sont les meilleurs dans leurs actions. »
En effet avec la vision religieuse de l'excellence des épreuves de la vie et par les qualités morales de sagesse, de bienveillance et de bienfaisance permanentes, nous pouvons ne voir que des solutions dans ce monde, et plus de problèmes. 

          Or donc malencontreusement, il est à constater que l'adoration monothéiste se perd par crainte, dégoût ou désintérêt, alors que pourtant nous sommes dans une période idolâtrant des célébrités, la richesse, le matérialisme, la science, la technologie, la nature, des sectes types franc-maçonne ou scientologue, les mouvements politiques athées, ou le polythéisme type hindou.
Ainsi
avant de se forger une opinion, chaque personne devrait d'abord étudier sérieusement les diverses spiritualités et s'informer clairement sur la réalité des forces visibles et cachées en présence dans le monde, comme celle des forces lumineuses et occultes, afin d'éviter les mauvais préjugés et les plausibles manipulations.
Pour prendre un exemple, dans la guerre au terrorisme ou à la pauvreté décrétée par certains pays, où la désinformation atteint des sommets inégalés par les médias soumis aux politiques et oligarchies cupides sous une forme ressemblant dangereusement de plus en plus à un média unique dictatorial, puisque appartenant à quelques milliardaires, influençant inévitablement l'information transmise et apportant d'évidents problèmes moraux et démocratiques, nous ne pouvons oublier le double jeu de ces tenants de l’État qui ont armé des « rebelles » et affaibli le gouvernement de diverses nations pour profiter de leurs ressources naturelles, ou continuer l'hégémonie de l'empire occidental politiquement par la laïcité et financièrement par la dette. Surtout que ce laïque système international d'usure parviendra tôt ou tard à ses fins avec tous les pays utilisant ou se laissant dominer par les monnaies dette crées ex-nihilo (par de pervers crédits bancaires usuriers basés sur la vague promesse d'un remboursement futur) dont le dollar et l'euro, et donc la bourse et les multinationales. En effet comme pour la crise des subprimes, lorsque certaines banques endettent par plusieurs crédits une personne, un couple, une famille, une ville ou un pays, puis que d'autres rachètent leur crédits en un seul crédit lorsqu'ils sont en difficulté, cela les rend très dangereusement pour eux et le système à nouveau éligibles à de nouveaux prêts, mais aussi possiblement soumis à l'asservissement. Or seuls les riches corrompus peuvent avoir une valeur économique grandement négative. Les super escrocs, agents de la finance apatride, peuvent aller à moins l’infini, car le but est l’agenda politique sous jacent dicté par la Banque. La dette, c’est comme les amendes, ca n’affecte que les pauvres, car derrière les ultra riches il y a ceux qui impriment l’argent en roue libre par la planche à billets, c'est à dire sans que la création monétaire soit basée sur l'économie réelle (or, devises, titres, production, contreparties diverses).. Cependant la dette US totale comprend : les dettes des ménages, des étudiants, des entreprises, des États de l’union, des institutions locales de tous niveaux, des institutions financières et enfin la dette fédérale. Le rythme d’augmentation de la dette fédérale était encore de 3 milliards de dollars par jour en mai 2019 : il a été, en moyenne, de 9 milliards de dollars par jour sur les 16 derniers mois.  Les étrangers ne se bousculant plus vraiment pour être créanciers des USA, c’est donc la planche à billet US qui accélère considérablement le rythme… En cas de crash, ce sont donc les citoyens US qui en subiront directement les plus lourdes conséquences.
Ainsi il est apparu une mafieuse aristocratie financière (voire des mafieuses féodalités financières), synonyme d'autoritarisme immoral par une économie monarchique, puisque bafouant la démocratie et les droits des peuples par une basse prédation constante des richesses et avide de la domination de tout le système. C'est à dire que par une forme cachée de guerre hybride basée sur un ultra libéralisme libertaire, anti monothéiste, hyper consommateur avilissant, financièrement oppressant, professionnellement usant et immigrationniste de masse, ces ultra riches corrompus cherchent à éteindre toute défense immunitaire à leur domination perverse pouvant provenir uniquement d'une spiritualité noble insoumise. Ces cas de "fortunes colossales" sont les symptômes de l’état de santé réelle de notre civilisation et prouvent qu'elle est bâtie sur de l’artifice pervers à de nombreux étages. De plus avec l’Agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA), ce nouveau type de guerre s'oriente  vers le concept de « guerre mosaïque » (mosaic warfare) dont le but est de multiplier des attaques de différentes nature – du coup d’épingle au soulèvement populaire ou ethnique (attaques politiques, informatiques, économiques, médiatiques, financières) –, qui séparément « seraient peu décisives, mais qui, combinées et déployées simultanément ou successivement, ont pour but d’épuiser et de submerger les défenses adverses.
Quel est le sens de ce cynisme, qui se couvre de compassion ? Peut-on croire un seul instant à la volonté farouche de ces gouvernements de lutter contre le terrorisme et la pauvreté, qu’ils soutiennent en pratique à l’extérieur (à l'étranger) pour leur propre compte, et qui, à l’intérieur (dans leur propre nation), leur a permis de raffermir leur pouvoir, de favoriser certains lobbies, de diviser la population, de tenir leur peuple en respect malgré leur nocivité, et de le surveiller du matin au soir par des lois sur le renseignement restreignant toujours plus les libertés, afin de criminaliser « préventivement » la réponse sociale, forcément violente, à leur politique souvent ultra libérale ?
Il y a là un conflit d’extensions (qui va de soi malhonnêtement par ses buts convergents de domination), comme on dit en informatique, c'est à dire que cette situation prouve d'elle-même sa duperie.