Imprimer

A) Le Paradis

Il faut comprendre qu'évoquer le Paradis apporte un précieux enthousiasme enfantin au cœur et qu'évoquer l'Enfer apporte une importante sagesse mature au cœur. De plus évoquer le Paradis augmente l'immense grandeur de Dieu dans notre cœur et évoquer l'Enfer augmente l'énorme puissance énorme de Dieu dans notre cœur.

1) Son lieu actuel

Un hadith rapporté par Ibn Abbas (SDP) précise que le Paradis se situe au-delà du septième ciel et que le Jour de la Résurrection Dieu le rapprochera vers le Jugement Dernier, et il précise aussi que l'Enfer se trouve en dessous des sept terres et qu'il sera également rapproché vers le Jugement Dernier.

(S65v12) « Allah qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux (Son) commandement descend, afin que vous sachiez qu'Allah est en vérité Omnipotent et qu'Allah a embrassé toute chose de (Son) savoir. »

En islam il est donc admis que Le Paradis se trouve au-dessus du Lotus de la limite (arbre semblant représenter la limite du temps et de l'espace) du Septième Ciel, c'est à dire dans une dimension de temps éternel et d'espace infini que Dieu englobe avec Son Trône car étant l'Absolu, Il est en dehors du temps et de l'espace.

Le Paradis correspond à l'ennoblissement maximal de la pureté corporelle et spirituelle que les pieux auront commencé et en partie atteint sur terre.

2) Ses noms

Plusieurs noms sont donnés au Paradis dans le Coran :

Une Enorme Récompense :

(S9v20-22) « Ceux qui ont cru, qui ont émigré et qui ont lutté par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d’Allah, ont les plus hauts rangs auprès d’Allah… et ce sont eux les victorieux. Leur Seigneur leur annonce de Sa part, miséricorde et agrément, et des Jardins où il y aura pour eux un délice permanent où ils demeureront éternellement. Certes il y a auprès d'Allah une énorme récompense »

Les Jardins d'Eden :

(ExtS13v23) « les jardins d'Eden, où ils entreront, ainsi que tous ceux de leurs ascendants, conjoints et descendants, qui ont été de bons croyants. »

La Bonne Demeure Finale :

(ExtS13v22) « A ceux-là, la bonne demeure finale, »

Les Jardins du Firdaws (centième et plus haut niveau) :

(S18v107/108) « Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du “Firdaws”, ils demeureront éternellement sans désirer aucun changement. »

Les Jardins du Refuge :

(S32v19) « Ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres auront leur résidence dans les Jardins du Refuge en récompenses de ce qu'ils œuvraient. »

Les Jardins des Délices :

(S10v9) « Ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, leur Seigneur les guidera à cause de leur foi. A leurs pieds les ruisseaux couleront dans les jardins des délices. »

Le Jardin d'Eternité :

(S25v15) « Dis : “Est-ce mieux ceci (l'Enfer), ou bien le Paradis éternel qui a été promis aux pieux comme récompense et destination dernière (éternelle) ? »

Le Haut Paradis :

(S69v21-22) «  Il jouira d'une vie agréable dans un Jardin haut placé »

La Splendeur :

(S76v11) « Allah les protégera donc du mal de ce jour-là, et leur fera rencontrer la splendeur et la joie »

Le Grand Succès :

(S85v11) « Ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres auront des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Cela est le grand succès. »

(S37v60) « C'est cela (le Paradis) certes, le grand succès. »

Le Succès Eclatant :

(S6v16) « En ce jour (du Jugement Dernier), quiconque est épargné, c'est qu'(Allah) lui a fait miséricorde. Et voilà le succès éclatant. »

La Maison du Salut (ou de Paix « Salam ») :

(S6v127) « Pour eux (les pieux) la maison du Salut auprès de leur Seigneur. Et c'est Lui qui est leur protecteur pour ce qu'ils faisaient (sur terre). »

La Demeure de Stabilité :

(S40v39) « (Un homme pieux dit:) Ô mon peuple, cette vie n'est que jouissance temporaire, alors que l'au-delà (Paradis) est vraiment la demeure de la stabilité. »

(S35v35) « (Les pieux) C'est Lui (Dieu) qui nous a installés par Sa grâce dans la Demeure de la stabilité où nulle fatigue, nulle lassitude ne nous touchent. »

La Demeure des Pieux :

(ExtS16v30) « Ceux qui font les bonnes œuvres auront un bien ici-bas, mais la demeure de l'au-delà est certes meilleure. Combien agréable sera la demeure des pieux ! »

Le plus grand Bonheur :

(S7v92) « Nous lui faciliterons la voie au plus grand bonheur. »

Le Jour de l'Eternité :

(S50v34) « Entrez-y en toute sécurité (au Paradis). Voilà le jour de l'éternité ! »

Le Refuge :

(S79v40-41) « Et pour celui qui aura redouté de comparaître devant son Seigneur et préservé son âme de la passion, le Paradis sera alors son refuge. »

La Grande Récompense :

(S67v12) « Ceux qui redoutent leur Seigneur bien qu'ils ne L'aient jamais vu auront un pardon et une grande récompense. »

La Meilleure Fin :

(ExtS13v18) « La meilleure (fin) est pour ceux qui répondent à (l’appel religieux) de leur Seigneur. »

La Plus Belle Récompense :

(S92v5-7) « Celui qui donne et craint (Allah) et déclare véridique la plus belle récompense (Paradis), Nous lui faciliterons la voie au plus grand bonheur. »

La Vraie Vie :

(S29v64) « Cette vie d’ici-bas n’est qu’amusement et jeu. La demeure de l’au-delà est assurément la vraie vie. S’ils savaient ! »

La Meilleure Retraite :

(S38v49) « Cela (le Coran) est un rappel. C'est aux pieux qu'appartient en vérité la meilleure retraite »

Le Beau Salaire :

(S3v136) « Ceux-là (les pieux) ont pour récompense le pardon de leur Seigneur ainsi que les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement. Comme est beau le salaire de ceux qui font le bien ! »

3) Morale

Il faut bien comprendre que l'être humain peut échanger la noblesse d'être l'esclave et donc le serviteur de Dieu pour représenter Sa bienfaisance dans le temps éphémère terrestre, contre une position d'hôte (invité que l'on comble) dans le noble Paradis Eternel de Dieu.
Surtout que lorsque le croyant bienfaisant parvient dans des hauts lieux de résidence au Paradis, les biens qui s'y trouvent à son arrivée sont des cadeaux qui viennent directement d'Allah, et cela a évidemment plus de valeur et de beauté que ceux au plus bas niveau du Paradis (certains sans avoir fait presque aucun bien) qui s'offriront certaines choses par le pouvoir de l'imagination existant au Paradis pour tous. Ainsi ceux qui iront dans le plus haut niveau du Paradis recevront les meilleurs récompenses, car  Allah l'a fait de Ses propres Mains. Il est important de noter que la beauté du début, du milieu et de la fin d'une activité, d'une musique ou d'un plaisir empêche à la vie d'y être monotone comme à travers l'inspiration (et ses diverses intensités) et l'expiration (et ses diverses intensités). Enfin la subtilité divine fréquente dans le Coran annonce un bonheur, une beauté et donc une excellence très, très, très au-delà de nos espérances dans les trois versets et surtout le hadith suivants (et ce qui est remarquable c'est qu'inévitablement les difficultés du monde terrestre nous préparent cela au mieux tout en nous proposant la valeur suprême qu'est l'ennoblissement maximal nous faisant tendre à gérer uniquement les qualités morales au mieux) :
(ExtS3v136) « Comme est beau le salaire (Paradis) de ceux qui font le bien ! »
(ExtS13v24) « Comme est bonne votre demeure finale (Paradis) ! »
(ExtS39v74) « Que la récompense de ceux qui font le bien est excellente (Paradis) ! »
Sahl (SDP) rapporte : J'ai assisté à l'une des réunions du Prophète (SBDSL) où il a décrit le Paradis. A la fin de sa description, il dit : « Il y a au Paradis ce que nul œil n'a vu, nulle oreille n'a entendu et nul cœur humain n'a imaginé. » Puis il récita ces deux versets : (S32v16/17) « Ils s'arrachent de leurs lits pour invoquer (et prier) leur Seigneur (dans le dernier tiers de la nuit), par crainte et espoir, et ils font largesse de ce que Nous Leur attribuons. Aucun être ne sait ce qu'on a réservé pour eux comme sources de sérénité profonde, en récompense de ce qu'ils œuvraient ! » (Boukhari)

a) Juste et meilleure récompense

(S55v59/61) « Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? Y a-t-il d'autre récompense pour le bien, que le bien (au Paradis) ? Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? »

(S13v29) « Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront le plus grand bien et aussi le plus bon retour (au Paradis). »

(S76v22) « Cela (le Paradis) sera pour vous une récompense, et votre effort sera reconnu. »

(S22v58/59) « Ceux qui émigrent dans le sentier d'Allah et qui y sont tués ou y meurent, Allah leur accordera certes une belle récompense (le Paradis), car Allah est le meilleur des donateurs. Il les fera certes entrer en un lieu qu'ils agréeront (énormément et complètement), et Allah est certes Omniscient et Indulgent. »

(ExtS42v23) « Et quiconque accomplit une bonne action, Nous répondons par (une récompense) plus belle encore (car c'est une rétribution éternelle au Paradis). Allah est certes Pardonneur et Reconnaissant. »

b) Fin des problèmes

Le Messager de Dieu (SDBSL) a dit : « Le Jour de la Résurrection, on fera venir d'entre les gens de l'Enfer celui qui aura le plus joui de la vie ici-bas. On le plonge alors (brièvement) une seule fois dans le Feu et on lui dit : « Ô fils d'Adam ! As-tu jamais connu quelque bien ? As-tu jamais rencontré quelque opulence ? » Il dit : « Non par Dieu, ô mon Seigneur ! » Puis on fera venir celui des gens du Paradis qui aura connu la vie la plus misérable dans ce bas-monde. On le plonge alors une seule fois dans le Paradis (brièvement) et on lui dit : « Ô fils d'Adam ! As-tu jamais connu quelque misère ? As-tu jamais rencontré la gêne (ou le malheur) ? » Il dit : « Non par Dieu ! Je n'ai jamais connu la misère et je n'ai jamais rencontré la gêne (ou le malheur ou la peine). » (Mouslim)

(S15v48) « Nulle fatigue ne les y touchera (au Paradis). Et on ne les en fera pas sortir (éternellement). »

(S39v61) « Et Allah  sauvera ceux qui ont été pieux en leur faisant gagner (leur place au Paradis). Nul mal ne les touchera et ils ne seront point affligés. Allah est le Créateur de toute chose, et de toute chose Il est Garant. »


D'après Abou Sad (SDP) et Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Quand les gens du Paradis y accéderont, un crieur leur dira : vous vivrez sans jamais mourir, vous serez en pleine forme sans jamais tomber malades, vous serez jeunes sans jamais vieillir, et vous serez heureux sans jamais être tristes. » (Tirmidhi)
Dans une autre traduction : « Quand les gens du Paradis entrent au Paradis, un crieur lance un appel : « Il vous appartient désormais de vivre et de ne plus jamais mourir. Il vous appartient désormais d’être en bonne santé et de ne plus tomber malade. Il vous appartient désormais d’être jeunes et de ne plus jamais vieillir. Et Il vous appartient désormais d'être heureux et de ne plus jamais être malheureux. »

c) Situation du Paradis dans le royaume de Dieu

(ExtHadithQoudsi) Le Prophète (SBDSL) a dit : Dieu a dit : « Par Ma Grandeur et par Ma Puissance, Je jure qu'aucun avare ne peut résider en toi (Paradis) comme Mon voisin. » (Ibn Abou Ad-Dounya)

d) Promesse divine

(S19v59-61) « Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition, sauf celui qui se repent, croit et fait le bien : ceux-là entreront dans le Paradis et ne seront point lésés, aux jardins du séjour (éternel) que le Tout Miséricordieux a promis à Ses serviteurs (qui ont cru) au mystère, car Sa promesse arrivera sans nul doute. »

(S38v53/54) « Voilà ce (le Paradis) qui vous est promis (aux pieux) pour le Jour des Comptes. Ce sera Notre attribution inépuisable. »

e) Marchandise de Dieu

Selon Abou Hourayra (SDP) le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « Celui qui a peur (de ne pas arriver à bon port) se met en route de bonne heure et celui qui se met en route de bonne heure atteint l’endroit (de sa sécurité). Attention ! La marchandise de Dieu est très chère. Attention ! La marchandise de Dieu c’est le Paradis. » (Tirmidhi)

(S37v60/61) « C'est cela (le Paradis éternel) certes le grand succès. C'est pour une chose pareille que doivent œuvrer ceux qui œuvrent. »

(S28v84) « Quiconque viendra avec le bien aura meilleur que cela encore, et quiconque viendra avec le mal, (qu'il sache que) ceux qui commettront des méfaits ne seront rétribués que selon ce qu'ils ont commis. »

(S18v30) « Ceux qui croient et font de bonnes œuvres... vraiment Nous ne laissons pas perdre la récompense de celui qui fait le bien (par le Paradis). »

(ExtS41v30-32) « Ceux qui disent : “Notre Seigneur est Allah”, et qui se tiennent dans le droit chemin, les anges descendent sur eux (et disent) : “N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés, mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. Nous sommes vos protecteurs (serviteurs) dans la vie présente et dans l’au-delà. Et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez, un lieu d’accueil de la part d’un Très Miséricordieux.” »

(S9v111) « Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d’Allah : ils tuent et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait. Et c’est là l’énorme succès. »

(S92v13) « à Nous appartient, certes, la vie dernière (Paradis) et la vie présente. »

f) Privilège des pauvres

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Les pauvres entreront au Paradis cinq cents ans avant les riches (en partie car ayant moins de biens matériels à juger et n'ayant pas reçu de luxe ni de confort sur terre). » (Tirmidhi)

g) Comparaison entre la vie présente et la vie future

(S13v26) « Allah étend largement Ses dons ou les restreint à qui Il veut. Ils se réjouissent de la vie sur terre, mais la vie d’ici-bas ne paraîtra que comme une jouissance éphémère en comparaison de l’au-delà. »

(S93v4) « La vie dernière t’est certes meilleure que la vie présente. Ton Seigneur t'accordera certes (Ses faveurs), et alors tu seras satisfait. »

(S29v64) « Cette vie d’ici-bas n’est qu’amusement et jeu. La demeure de l’au-delà est assurément la vraie vie. S’ils savaient ! »
Commentaire : Il semble que les termes « jeu » et « amusement » du verset précédent y sont utilisés pour montrer la valeur supérieure de la réalité extraordinaire et du plaisir extrême présents au Paradis.

(S40v38/39) « Et celui qui avait cru dit : « Ô mon peuple, suivez-moi. Je vous guiderai au sentier de la droiture. Ô mon peuple, cette vie n'est que jouissance temporaire, alors que l'au-delà est vraiment la demeure de la stabilité. »

(S9v38) « Ô vous qui croyez ! Qu'avez-vous ? Lorsque l'on vous a dit : “élancez-vous dans le sentier d'Allah”, vous vous êtes appesantis sur la terre (englués dans un confort matérialiste qui vous empêche d'agir en bien socialement et spirituellement). La vie présente vous agrée-t-elle plus que l'au-delà ? Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose comparée à l'au-delà ! »

Le Prophète (SBDSL) a dit : « L’image (des plaisirs) de ce bas-monde en comparaison de l’autre n’est telle que celui d’entre vous qui plonge son doigt dans la mer, qu’il voie donc ce qu’il en retire avec son doigt. » (Mouslim)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Seigneur Dieu ! Il n’y a de vie que celle de l’autre monde. » (URA)

Le Prophète Mouhamed (SBDSL) a dit : « Quand on monte la garde un seul jour au service d’Allah, cela vaut mieux que le monde et tout ce qu’il porte. La place d’un fouet de l’un de vous au Paradis vaut mieux que le monde et tout ce qu’il porte. La marche au service d’Allah au début du jour ou à sa fin (dans une bonne action, la prédication ou la guerre sainte) vaut mieux que le monde et tout ce qu’il porte (puisque rétribuable par le Paradis Eternel). » (URA)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Un espace du Paradis égal à la moitié de la corde d’un arc (permettant de faire un cercle pour s'y asseoir en tailleur) est certainement meilleure que toute l’étendue sur laquelle le soleil se lève ou se couche. »

h) Satisfaction complète des hôtes

(S93v4) « La vie dernière t’est, certes, meilleure que la vie présente. Ton Seigneur t'accordera certes (Ses faveurs), et alors tu seras satisfait. »

(S92v17-21) « (Dieu dit) : alors qu'en sera écarté (de l'Enfer) le pieux, qui donne ses biens pour se purifier et auprès de qui personne ne profite d'un bienfait intéressé, mais seulement pour la recherche de La Face de son Seigneur le Très-Haut. Et certes, il sera bientôt satisfait ! »

(S18v107/108) « Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du “Firdaws”, ils demeureront éternellement sans désirer aucun changement. »

i) Les hôtes fêtés

(S43v68-70) « (Dieu dira:)“Ô Mes serviteurs ! Vous ne devez avoir aucune crainte aujourd'hui (en ce Jour du Jugement Dernier), et vous ne serez point affligés.” A ceux qui croient en Nos signe et sont musulmans, il sera dit : “Entrez au Paradis, vous et vos épouses, vous y serez fêtés.” »

(37v41-44) « Ceux-là (les pieux) auront une rétribution bien connue que sont les fruits (immensément exquis du Paradis), et ils seront honorés dans les Jardins du délice sur des lits (divans) face à face. »

j) Des récompenses spéciales

Aïcha (SDP) raconte : Le Messager d'Allah (SBDSL) appela sa fille Fatima (SDP) durant sa maladie où il mourut. Il lui dit une chose en secret et elle pleura. Puis il l'appela, il lui parla en secret et elle rit. Je l'ai questionnée sur cela et elle dit : « Le Messager d'Allah m'a informée que son âme allait être prise dans cette maladie et j'ai pleuré. Puis il m'a informée que je serai la première personne de sa famille à le rejoindre (et dans une version qu'elle sera la maîtresse des femmes du Paradis par sa position de fille de la meilleure créature et sa grande piété malgré que Maryam fut la plus pieuse et donc la meilleure sur terre et qu'elle sera mariée au Prophète Mouhamed au Paradis) et j'ai ri. »

Abou Matar rapporte : J'ai entendu Ali (SDP) dire : Je suis entré chez Omar Ibn Alkhattab (SDP) après qu'il fut poignardé par Abou Louloua, et il était en train de pleurer. J'ai dit : « Pourquoi pleures-tu, chef des croyants ? -Je pleure de ce qui est dans l'au-delà : m'emmènera-t-on au Paradis ou au Feu ! -Réjouis-toi du Paradis, car j'ai entendu le Messager d'Allah (SBDSL) dire d'innombrables fois : Les maîtres des adultes du Paradis sont Abou Bakr et Omar, et ils sont les plus méritants (par leurs piété, actions, vertus, adoration et apports à l'islam). -Es-tu témoin, Ali, que je vais au Paradis ? -Oui, et toi, Hasan, témoigne avec ton père que le Messager d'Allah a dit : Omar est des gens du Paradis. »

D'après Abou Houreyra (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit que des gens jouiront d'une situation avantageuse au Paradis. Alors ils en demanderont la raison et Dieu leur répondra que c'est parce que leurs enfants ont fait des prières, des aumônes, et des pèlerinages en leur faveur, et même des jeûnes sont crédités à leur compte.

k) Les sages croyants en l'éternité de la vie divine sont considérés au Paradis comme les héritiers du véritable sens de la vie sur terre

(S39v74) « Et ils les pieux) diront : “Louange à Allah qui nous a tenu Sa promesse et nous a fait hérité la terre (par le Paradis) ! Nous allons nous installer dans le Paradis là où nous voulons.” Que la récompense de ceux qui font le bien est excellente ! »

4) Des causes de l'envoi au Paradis

a) Conditions d'entrée

Selon Abdoullah Ibn Masoud (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « N'entrera pas au Paradis celui qui a dans son cœur le poids d'un atome d'orgueil. » Quelqu'un dit : « On aime pourtant avoir un bel habit et de belles chaussures. » Il dit : « Dieu est beau et II aime la beauté. L'orgueil, c'est le fait de ne pas accepter une vérité venant des autres et de les mépriser. » (Mouslim)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Rapprochez-vous de la perfection, rectifiez continuellement votre conduite, et sachez que nul d’entre vous ne devra son salut à ses seules œuvres. » On dit : « Pas même toi, ô Messager de Dieu ? » Il dit : « Pas même moi, à moins que Dieu ne me couvre du voile de Sa miséricorde et de Sa générosité. »
Commentaire : En effet les actions permettent seulement de gravir les étages du Paradis, car logiquement seule la miséricorde de Dieu permet l‘entrée au Paradis puisque sa valeur est éternelle par rapport aux bonnes œuvres éphémères terrestres.

b) La science

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Celui qui prend une route à la recherche d’une science, Allah lui facilite une voie vers le Paradis. » (Moslem)

c) La piété

(S19v63) « Voilà le Paradis dont Nous ferons hériter ceux de Nos serviteurs qui auront été pieux. »

(S6v32) « La présente vie n'est que jeu et amusement. La demeure dans l'au-delà sera meilleure pour ceux qui sont pieux. Eh bien, ne comprenez-vous pas ? »

(S7v35) « Ô enfants d’Adam ! Si des Messagers (choisis) parmi vous viennent pour vous exposer Mes signes, alors ceux qui acquièrent la piété et se réforment n’auront aucune crainte et ne seront point affligés. »

(ExtS41v30-32) « Ceux qui disent : “Notre Seigneur est Allah”, et qui se tiennent dans le droit chemin, les anges descendent sur eux (et disent) : “N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés, mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. Nous sommes vos protecteurs (serviteurs) dans la vie présente et dans l’au-delà. Et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez, un lieu d’accueil de la part d’un Très Miséricordieux.” »

(S79v40/41) « Et pour celui qui aura redouté de comparaître devant son Seigneur, et préservé son âme de la passion (pieusement), le Paradis sera alors son refuge. »

(S3v133/134) « Et concourrez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (Paradis) large comme les cieux et la terre préparé pour les pieux, qui dépensent dans l’aisance et dans l’adversité, dominent leur rage et pardonnent à autrui, car Allah aime les bienfaisants. »

d) La purification

(S91v7/10) « Et par l'âme et Celui qui l'a harmonieusement façonnée, et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété ! A réussi certes, celui qui la purifie. Et est perdu certes, celui qui la corrompt. »

e) La fidélité

(S16v91) « Soyez fidèles au pacte (pré-existentiel et de foi islamique sur terre) d'Allah après l'avoir contracté, et ne violez pas vos serments après les avoir solennellement prêtés et avoir pris Allah comme garant (de votre bonne foi). Vraiment Allah sait ce que vous faites ! »

(S23v109-111) « Il y eut un groupe de Mes serviteurs qui dirent : « Seigneur, nous croyons, pardonne-nous donc et fais- nous miséricorde, car Tu es le meilleur des miséricordieux », mais vous les avez pris en raillerie jusqu’à oublier de M’invoquer, et vous vous riiez d’eux. Vraiment, Je les ai récompensés aujourd’hui pour ce qu’ils ont enduré, et ce sont eux les triomphants. »

(S2v111/112) « Et ils (certains juifs et chrétiens) ont dit : « Nul n’entrera au Paradis à part les juifs et les chrétiens. » Voilà leurs chimères. Dis : « Donnez votre preuve, si vous êtes véridiques. » Non, mais quiconque soumet à Allah son être tout en faisant le bien aura sa rétribution auprès de son Seigneur. Pour eux nulle crainte, et ils ne seront point attristés. »

(S58v22) « Tu n'en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s'opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leur pères, leur fils, leurs frères, ou les gens de leur tribu. Il a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours. Il les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux (Paradis), où ils demeureront éternellement. Allah les agrée et ils L'agréent. Ceux-là sont le parti d'Allah. Le parti d'Allah est celui de ceux qui réussissent. »

f) La prière de nuit

(S17v79) « Et de la nuit consacre une partie (avant l’aube) pour des Salât surérogatoires, afin que ton Seigneur te ressuscite en une position de gloire. »

(S39v9) « Est-ce que celui qui, aux heures de la nuit, reste en dévotion, prosterné et debout, prenant garde à l'au-delà et espérant la miséricorde de son Seigneur (n'est pas un rapproché de Dieu méritant le rapprochement suprême vers Dieu au Paradis ? Mais si !)... Dis : “Sont-ils égaux ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ?” Seuls les doués d'intelligence se rappellent. »

g) Les plus grandes causes

Un bédouin demanda au Prophète (SBDSL) : « Ô Messager de Dieu ! Quelles sont les deux actions qui font entrer immanquablement soit au Paradis soit en Enfer ? » Il dit : « Celui qui meurt alors qu’il n’associe rien à Dieu entre au Paradis et celui qui meurt alors qu’il associe quelque chose à Dieu entre en Enfer. » (Mouslim)

(S82v13) « Les bons seront certes dans un (jardin) de délice (Paradis) »

(S9v100) « Les tout premiers (croyants) parmi les émigrés et les (ansars) auxiliaires (dont donc compagnons, sahabas) et ceux qui les ont suivis dans un beau (bon) comportement (ont la plus haute valeur), Allah les agrée, et ils l'agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l'énorme succès ! »

(S89v27) « (Dieu dira aux pieux :) “Ô toi, âme apaisée (signifiant que c'est par sa complétude liée à l'acquisition de toutes les qualités morales que l'âme atteint la sérénité et donc la douce félicité terrestre avant l'intense sérénité et donc la félicité du Paradis), retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agréée, entre donc parmi Mes serviteurs, et entre dans Mon Paradis.” »

(S92v17-21) « (Dieu dit) : alors qu'en sera écarté (de l'Enfer) le pieux, qui donne ses biens pour se purifier et auprès de qui personne ne profite d'un bienfait intéressé, mais seulement pour la recherche de La Face de son Seigneur le Très-Haut. Et certes, il sera bientôt satisfait ! »

(S3v14-17) « On a enjolivé aux gens l'amour des choses qu'ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d'or et d'argent, chevaux marqués, bétail et champs. (Or) Tout cela est (seulement) un objet de jouissance pour la vie présente, alors que c'est près d'Allah qu'il y a bon retour. Dis : “Puis-je vous apprendre quelque chose de meilleur que tout cela ? Pour les pieux, il y a auprès de leur Seigneur des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement, et aussi des épouses purifiées, et l'agrément d'Allah.” Et Allah est Clairvoyant sur (Ses) serviteurs qui disent : “Ô notre Seigneur, nous avons foi, pardonne-nous donc nos péchés, et protège-nous du châtiment du Feu”, ce sont les endurants, les véridiques, les obéissants, ceux qui dépensent (dans le sentier d'Allah) et ceux qui implorent pardon juste avant l'aube. »

Zeyd Ibn Arqam attribue au Prophète (SBDSL) ces paroles : « Quiconque dit : il n'y a de divinité qu'Allah sincèrement entrera au Paradis ! -Et quelle est cette sincérité ? demanda-t-on. -Que cette parole le retienne de commettre les interdits d'Allah (ce qui est donc prioritaire par rapport aux obligations). »

Abou Oumama Sudayy ibn Ajlan a dit : J’ai entendu le Messager de Dieu (SBDSL) dire dans son sermon du pèlerinage d’adieu : « Craignez pieusement Dieu, faites vos cinq prières quotidiennes, observez le jeûne de votre mois (Ramadan), acquittez l’aumône légale de vos biens et obéissez à vos chefs et vous serez alors dans le Paradis de votre Seigneur. » (Tirmidhi)

Le Messager de Dieu (SBDSL) fut interrogé sur ce qui faisait entrer les plus les gens au Paradis. Il dit : « La crainte de Dieu et la bonne moralité. » On l’interrogea de même sur ce qui faisait entrer le plus les gens en Enfer et il dit : « La bouche et le sexe. » (Tirmidhi)

Selon Ibn Masoud (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « Vous dirais-je qui sera préservé du Feu ? Sera préservé du Feu tout homme aimable, humble, doux et de tempérament facile. » (Tirmidhi)

(ExtHadith) Hàritha Ibn Wahb (SDP) a dit : J'ai entendu le Messager de Dieu (SBDSL) dire : « Voulez-vous que je vous indique qui sont les gens du Paradis ? Ce sont les êtres faibles et méprisés qui s'ils venaient à faire un serment en comptant sur Dieu pour le réaliser se verraient exaucés. » (Boukhari et Mouslim)

(ExtHadith) Ibn Abbas (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Ne vous informerai-je pas des gens du Paradis ? Il s'agit de tout homme humble et faible. S'il faisait serment à Dieu de faire quelque chose, Dieu ne ferait pas mentir son serment (d'où l'importance d'aider ce genre de personne puis de leur demander une invocation d'entrée au Paradis pour nous et nos proches comme le prouve le hadith suivant). »  (Boukhari)

(ExtHadith) Usayr Ibn Amr (SDP) rapporte qu'Omar Ibn Al Khattab dit (à un yéménite appelé Uways ibn Amir) : J'ai entendu le Prophète (SBDSL) dire : « Uways ibn Amir viendra en compagnie des Yéménites qui prêtent renfort, appartenant à la tribu de Murad qui elle-même fait partie du clan de Qaran. Il fut atteint de la maladie de la lèpre et il en guérit, mis a part une tâche de la taille d'un dirham. Sa mère est toujours en vie et il lui témoigne une grande piété filiale. S'il jurait par Dieu, Dieu l'exaucerait. Si donc tu peux lui demander d'invoquer Dieu pour qu'Il te pardonne, fais-le ! Demande donc à Dieu de me pardonner. »  Abdallah Ibn Salam (SDP) a dit : J'ai entendu l'Envoyé de Dieu (SBDSL) dire : « Ô gens ! Saluez les autres, donnez à manger, respectez les liens de parenté, priez quand les autres dorment, et vous entrerez au Paradis en toute tranquilité. » (Tirmidhi et Ahmad)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Toute ma communauté entrera au Paradis sauf celui qui s’y refuse. » On dit : « Et qui s’y refuse, ô Messager de Dieu ? » Il dit : « Celui qui m’a obéi entrera au Paradis et celui qui m’a désobéi s’y est refusé. » (Boukhari)

Selon Abou Hourayra (SDP) le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « Celui qui a peur (de ne pas arriver à bon port) se met en route de bonne heure (vers la piété) et celui qui se met en route de bonne heure atteint l’endroit (de sa sécurité). Attention ! La marchandise de Dieu est très chère. Attention ! La marchandise de Dieu c’est le Paradis. » (Tirmidhi)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Jamais le croyant n’aura assez de faire du bien jusqu’à ce que le Paradis soit son étape finale. » (Tirmidhi)

Selon Abdullah Ibn Amr Ibn Al As (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « Ceux qui font preuve d'équité seront auprès de Dieu sur des chaires de lumière : ce sont ceux qui se montrent justes dans leurs jugements, avec leur famille et avec ceux qui sont sous leur commandement. » (Mouslim)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Toute femme qui meurt avec la satisfaction de son mari entre au Paradis. » Le Prophète (SBDSL) a dit : « Le Paradis se trouve sous les pieds de la mère. »
Commentaire : Il faut noter que le mère jouant un rôle ressemblant le plus au Créateur pourvoyeur dont par le lait maternel, il est logique que la piété filiale vers la mère dont par l'obéissance sage, l'écoute fréquente et les bonnes actions envers elle correspondent à une des principales portes voire conditions d'entrer au Paradis, dans le sens que les bonnes actions pour Dieu le pourvoyeur ici-bas et dans l'au-delà sont la seule possibilité de Lui offrir quelque chose et d'en être rétribué.

Selon Sahl Ibn Sad (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « Moi et celui qui entretient l'orphelin sommes au Paradis comme ces deux doigts (et il groupa son index et son majeur). » (Boukhari)

Selon Abou Hourayra (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « Celui qui entretient par son travail la veuve et l'orphelin est comme le combattant au service de Dieu. » Je crois même qu'il a ajouté : «...(et) comme celui qui passe toute ses nuit à prier et comme celui qui jeûne tous les jours de l'année. » (Boukhari et Mouslim)

Selon Anas (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « Celui qui a entretenu deux filles jusqu'à leur puberté, nous sommes, moi et lui, quand il viendra au jour de la résurrection, comme ces deux doigts (l'index et le majeur). » (Mouslim)

Anas ben Malek (SDP) a dit : « J’ai entendu l’envoyé de Dieu (SBDSL) dire : Dieu Très-Haut a dit : « Lorsque J’éprouve un de mes adorateurs par la perte des deux choses (ses yeux et possiblement tout grand handicap) qu’il aime et qu’il s'y résigne (c'est à dire sans se plaindre), Je lui donnerai en échange le Paradis (apparemment pour sa vie ayant servi à valoriser un bienfait divin et même si si il aura peu réalisé d'obligations religieuses tant qu'il n'aura pas commis de grands péchés car ces derniers nécessitent un repentir). » (Boukhari)

Selon Iyad Ibn Himar (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « Les gens du Paradis se classent en trois catégories : un homme de pouvoir juste et agréé de Dieu, un homme clément et sensible à l'égard de tout proche et de tout musulman, et un homme qui s'abstient de mendier et s'attache à cela malgré une famille à charge. » (Mouslim)


(S28v83) « Cette Demeure dernière (Paradis), Nous la réservons à ceux qui ne recherchent ni à s'élever sur terre (célébrité, richesse ou autorité ostentatoires, personnes hautaines), ni à y semer la corruption. Cependant, l'heureuse (meilleure) fin (du plus haut niveau du Paradis) appartient aux pieux. »

(S46v15/16) « Et Nous avons enjoint à l'homme de la bonté envers ses père et mère. Sa mère l'a péniblement porté et en a péniblement accouché, et sa gestation et sevrage durant trente mois. Puis quand il atteint ses pleines forces et atteint quarante ans, il dit : “Ô Seigneur ! Inspire-moi pour que je rende grâce au bienfait dont Tu m'as comblé ainsi qu'à mes père et mère, et pour que je fasse une bonne œuvre que Tu agrées. Et fais que ma postérité soit de moralité saine. Je me repens à Toi et je suis du nombre des Soumis.” Ce sont ceux-là dont Nous acceptons le meilleur de ce qu'ils œuvrent et passons sur leurs méfaits, (ils seront) parmi les gens du Paradis, selon la promesse véridique qui leur était faite. »

(S50v31-35) « Le Paradis sera rapproché à proximité des pieux (lors du Jugement Dernier). Voilà ce qui vous a été promis, (ainsi qu')à tout homme plein de repentir et respectueux (des prescriptions divines), qui redoute le Tout Miséricordieux bien qu'il ne Le voit pas, et qui vient (vers Lui) avec un cœur porté à l'obéissance. (Il leur sera dit :)“Entrez-y en toute sécurité. Voilà le Jour de l'Eternité !” Il y aura là pour eux tout ce qu'ils voudront (imagineront). Et auprès de Nous il y a davantage encore (l'inimaginable, plaisir maximal de la vision de sa Face). »

(S51v15-19) « Les pieux seront dans des Jardins et (parmi) des sources recevant ce que leur Seigneur leur aura donné, car ils ont été auparavant de bienfaisants : ils dormaient peu, la nuit, et aux dernières heures de la nuit ils imploraient le pardon (d'Allah), et dans leurs biens, il y avait un droit au mendiant et au déshérité. »

(S19v59-61) « Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition, sauf celui qui se repent, croit et fait le bien : ceux-là entreront dans le Paradis et ne seront point lésés, aux jardins du séjour (éternel) que le Tout Miséricordieux a promis à Ses serviteurs (qui ont cru) au mystère, car Sa promesse arrivera sans nul doute. »

(S61v10-14) « Ô vous qui avez cru ! Vous indiquerai-je un commerce qui vous sauvera d'un châtiment douloureux ? Vous croyez en Allah et en Son messager et vous combattez avec vos biens et vos personnes dans le chemin d'Allah (bonnes actions), et cela vous est bien meilleur si vous saviez ! Il vous pardonnera vos péchés et vous fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et dans des demeures agréables dans les jardins d'Eden. Voilà l'énorme succès, et Il vous accordera d'autres choses encore que vous aimez bien : un secours (venant) d'Allah et une victoire prochaine. Et annonce la bonne nouvelle aux croyants. Ô vous qui avez cru ! Soyez les alliés d'Allah, à l'instar de ce que Jésus fils de Marie a dit aux apôtres : “Qui sont mes alliés (pour la cause) d'Allah ?” Les apôtres dirent : “Nous sommes les alliés d'Allah.” Un groupe des Enfants d'Israël crut, tandis qu'un groupe nia. Nous aidâmes donc ceux qui crurent contre leur ennemi, et ils triomphèrent. »

h) Actes particuliers au nom d'Allah suffisamment nobles pour Allah afin qu'Il nous accorde Son Paradis en rétribution

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Il y a quarante bonnes actions dont la plus haute est le fait de prêter à son prochain une chèvre pour le faire profiter de son lait. Tout être qui fait l’une de ces bonnes actions dans l’espoir de la récompense de Dieu et confiant dans ce que Dieu lui en a promis, Dieu l’introduit à cause d’elle au Paradis. »

Mouaawiya Ibn Qorra raconte : Selon Maaqil Almouzeni, le Prophète (SBDSL) a dit : « Quiconque enlève une chose nuisible de la route des musulmans, une bonne œuvre lui sera écrite, et quiconque une bonne œuvre lui sera acceptée, entrera au Paradis (tôt ou tard). »

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Tout musulman qui fait bien les ablutions puis qui prie soigneusement en comprenant la prière, entrera certainement au Paradis. »

D'après Abou Umâma al-Bahili (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « Je garantie une maison dans la périphérie du Paradis à celui qui délaisse la polémique même si il a raison, une maison au milieu du Paradis à celui qui délaisse le mensonge même si il plaisante, et une maison en haut du Paradis à celui qui améliore son comportement. » (Abou Dawoud)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Cependant qu’un chien tournait autour d’un puits mourant de soif, voilà que le vit l’une des prostituées des enfants d’Israël. Elle ôta sa chaussure, la remplit d’eau du puits et l’en abreuva. Cela lui valut l’absolution de ses péchés. » (URA)

Selon Abou Houreyra (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) dit à des compagnons : Cependant qu’un homme poursuivait son chemin, voilà qu’il ressentit une grande soif. Il trouva alors un puits, y descendit et en but. A sa sortie du puits se présenta un chien haletant et léchant la terre humide tellement il avait soif. L’homme se dit : « Ce chien souffre de la soif autant que j’en souffrais moi-même. » Il redescendit dans le puits, remplit d’eau sa chaussure, la tint avec ses dents, remonta et abreuva le chien. Dieu loua alors son acte, lui pardonna ses péchés et l’introduisit au Paradis. Les compagnons dirent : « Ô Messager de Dieu ! Avons-nous donc un salaire pour nos bonnes actions envers les animaux ? » Il dit : « Vous serez rétribués pour avoir fait du bien à tout être vivant. » (Boukhari et Mouslim)

Selon Abou Houreyra, le Prophète (SBDSL) a dit : « Un homme passa devant la branche d’un arbre qui barrait la route aux passants. Il se dit : « Par Dieu, je vais enlever cette branche pour qu’elle ne nuise plus aux musulmans ». Il fut introduit pour cela au Paradis. » (Mouslim)

Le Prophète (SBDSL) dit : « Celui qui me garantit les prières de la fraîcheur (celle obligatoire du matin et celle obligatoire de l'après-midi), je lui garantis le Paradis. »

Selon Thawban (SDP), le Messager de Dieu (BDSL) a dit : « Qui me garantit de ne rien demander aux gens, afin que je lui garantisse le Paradis ? »

Thawban répondit : « Moi ! » Depuis, il ne demanda plus jamais rien à personne. » (Abou Dawoud)

D'après Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Jamais ne se rassembleront dans le ventre de quelqu'un, une poussière avalée lors de l'accomplissement d'une œuvre pour Dieu et une poussière provenant de la fumée de la Géhenne. »  (An-Nasaî, Tirmidhi et Ibn Maja)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Deux yeux ne seront pas touché par le feu : un œil qui a pleuré par crainte d’Allah et un œil qui a veillé toute la nuit en montant la garde au service d’Allah. » (Tirmidhi)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « N’entrera pas en Enfer un homme qui a pleuré par crainte de Dieu tout aussi bien que le lait ne rentre jamais dans la mamelle. Jamais la poussière soulevée au service de Dieu ne se mêlera à la fumée de l’Enfer. » (Tirmidhi)

Selon Aboul Mouçabbih Almoqri (SDP), Jébir (SDP) a dit lors d'une expédition alors qu'il marchait à côté de sa monture et qu'on lui en avait fait la remarque : le Prophète (SBDSL) a dit : « Tous pieds qui s'empoussièrent dans la voie d'Allah, Allah les rend interdits au Feu. »

Le Prophète (SBDSL) a déclaré que les membres du corps d’un individu qui libérerait un esclave seraient protégés du Feu de l’Enfer, et ce en contrepartie des membres du corps de l’esclave qu’il avait libéré. »

Houdheyfa Ibn Alyemene rapporte : Le Prophète (SBDSL) envoya à Othmane pour lui demander de l'aider à équiper l'armée de la difficulté. Othmane lui envoya dix milles dinars et ils furent déversés devant lui. Le Prophète se mit à les retourner devant lui en priant pour lui et en disant : « Qu'Allah te pardonne, Othmane, ce que tu as fait en secret, en public et en cachette, et ce qui arrivera jusqu'à la fin du monde. Peu importe pour Othmane ce qu'il fera après cela ! »
Commentaire : Il faut noter que Othmane fait donc partie des dix que le Prophète (SBDSL) a promis au Paradis de leur vivant.

Abou Hourayra (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Soixante-dix mille membres de ma communauté (très pieux) entreront au Paradis sans jugement. » (Mouslim)

Ibn Abbas (SDP) a dit : Le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « On a fait défiler devant moi les communautés religieuses (ou nations). Je vis alors tel Prophète avec moins de dix adeptes, tel autre avec un ou deux partisans, et tel autre n’en ayant aucun. Tout à coup on éleva vers moi une foule énorme et je crus que c’était ma communauté. Mais on me dit : « Voilà Moïse et sa nation. Regarde plutôt à l’horizon ». Je regardai et vis apparaître des masses innombrables. On me dit alors : « Regarde de l’autre côté de l’horizon », et voilà que surgit une foule immense, « c’est tout cela ta nation et avec elle soixante dix mille hommes qui entreront au Paradis sans subir aucun jugement ni tourment ». Puis le Prophète (SBDSL) se leva et rentra chez lui. Les gens se mirent alors à conjecturer sur ces bienheureux qui entreront au Paradis sans jugement ni tourment. Certains dirent : « C’est sans doute ceux qui ont été les compagnons du Prophète. » D’autres dirent : « Ce sont peut-être ceux qui sont nés en islam et n’ont ainsi jamais rien associé à Dieu. » Et on fit d’autres supputations. C’est alors que le Messager de Dieu (SBDSL) se présenta à eux de nouveau et leur dit : « A propos de quoi discutez-vous ainsi ? » Ils lui expliquèrent l’objet de leurs discussions et le Prophète (SBDSL) dit : « Ce sont plutôt ceux qui ne soignent pas par les incantations et ne se font pas soigner par elles. Ceux qui ne croient point au mauvais augure et qui s’en remettent en tout à leur Seigneur. » Juste à ce moment se leva Oukkâsha Ibn Mohsin qui dit : « Prie Dieu pour que j’en sois ! » Il (SBDSL) lui dit : « Tu es effectivement l’un de ceux là. » Quelqu’un d’autre se leva pour faire la même demande. Il (SBDSL) lui dit : « C’est là une faveur où t’a déjà précédé Oukkaâsha (signifiant qu'il ne s'en remet pas encore en tout à son Seigneur lors des situations, des épreuves et de ses choix). »
 
Commentaire : En effet en reconnaissant que tout ce qui nous arrive est lié à la puissance créatrice d'Allah, et donc en cherchant toujours à agir le plus sagement possible pour Lui, en se repentant souvent et en tendant vers la noblesse constante de l'adoration permanente, l'évitement du Jugement Dernier dans le hadith précédent devient logique comme le sous entend aussi le hadith suivant :
Selon Atiyya Ibn Orwa as-Sadi (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « L'homme n'atteint vraiment le degré de la piété que lorsque (par manque de connaissance) il renonce à ce qui est admis de peur de commettre l'interdit. » (Tirmidhi)

On rapporte que le Messager d'Allah (SBDSL) déclara concernant la dépense financière de Othmane le jour de la bataille de Tébouk (environ un tiers de la dépense des musulmans pour cette bataille) : « II ne nuira pas à Othmane ce qu'il fera après aujourd'hui. »

Ibn Abbas (SDP) rapporte : Une femme enlevait les saletés de la mosquée. Elle mourut et on n'avertit pas le Prophète (SBDSL) de son enterrement. Il dit : « Quand quelqu'un parmi vous meurt, avertissez moi » et il pria sur elle. Puis il dit : « Je l'ai vue dans le Paradis en train d'enlever les saletés de la mosquée. »

5) Trajet du bassin du Prophète vers le Paradis

(S19v85) « (Rappelle-toi) le Jour (du Jugement Dernier) où Nous rassemblerons les pieux sur des montures et en grande pompe auprès du Tout Miséricordieux (dans Son Paradis) »

(ExtS39v73) « Et ceux qui avaient craint leur Seigneur seront conduits par groupes au Paradis. »


Le Prophète (SBDSL) a dit : « Les pauvres entreront au Paradis cinq cents ans avant les riches. » (Tirmidhi)

6) Ses portes et ses gardiens

a) Les portes

Le Paradis possède huit portes par lesquels entreront les croyants. La tradition donne à quelques-unes d'entre elles des noms. Ainsi il existe la porte de la prière, celle du jeûne, celle du combat dans la voie de Dieu, celle de l'aumône... Il y en a même une qui permet de passer par toutes les portes simultanément, et il faut donc évidemment souhaiter la traverser.

D'après Utaba Ibn as-Sulami (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Le Paradis a huit portes et la Géhenne en a sept. Parmi celles du Paradis, certaines sont meilleures que d'autres. » (Ahmad)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Quarante années de marche séparent les deux battants des portes du Paradis. Viendra le Jour où elles regorgeront de gens. » (Mouslim)

Le Prophète (SBDSL) a dit  : « (Après les huit portes) Ils (les gens promis au Paradis) aboutiront à la porte principale du Paradis sur laquelle ils verront la boucle de rubis rouge accrochée sur des plaques d'or (permettant de l'ouvrir). »


(S38v49/50) « Cela (le Coran) est un rappel. C'est aux pieux qu'appartient en vérité la meilleure retraite : les Jardins d'Eden, aux portes (principalement) ouvertes pour eux »

b) Conditions d'utilisation des portes

D'après Omar Ibn Al-Khattab (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Celui d'entre vous qui a accompli ses ablutions avec excès ou comme il le faut, puis dira « J'atteste qu'il n'y a de divinité que Dieu, qu'Il n'a pas d'associé, et j'atteste que Mouhamed est Son serviteur et son Messager », les huit portes du Paradis s'ouvriront à lui. Il entrera par la porte qu'il aura choisi (probablement la meilleure, c'est à dire celle qui permet d'entrer simultanément par toutes la autres). » (Mouslim)

Abou Hourayra (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Celui qui aura dépensé quelque chose pour la cause de Dieu sera appelé par une des portes du Paradis : « Ô esclave de Dieu ! Ceci est bien. »  Celui qui aura beaucoup fait la guerre sainte sera appelé par la porte de la guerre sainte, celui qui aura beaucoup jeûner sera appelé par la porte ar-Rayyane (du jeûne), celui qui aura souvent fait l'aumône sera appelé par la porte de l'aumône. » Abou Bakr dit : « Je donnerai pour toi la vie de mon père et de ma mère, certes aucun préjudice ne sera causé à ceux qui seront appelés par l'une de ces portes, mais quelqu'un sera-t-il appelé par toutes ces portes simultanément ? » Le Prophète (SBDSL) répondit : « Oui, et j'espère (pense) que tu seras un de ceux-là. » (Boukhari et Mouslim)
Commentaire : Il faut noter que toutes ces portes d'entrée du Paradis Pur sont donc liées aux différentes oeuvres religieuses de purification (attestation de l'unicité divine, la piété, la prière, l'aumône, le jeûne, le djihad et que les ablutions incarnent le plus), mais aussi synonyme de reconnaissance envers Dieu puis de piété :
D’après Omar ibn al Khattâb (SDP), le Messager d’Allah (SBDSL) a dit : « A celui qui fait bien ses ablutions et qui, par la suite, lève son regard vers le ciel et dit qu’il n’y a de Dieu qu’Allah l’Unique, sans aucun associé et que Mohamed est le serviteur et l’Envoyé d’Allah, les huit portes du Paradis lui seront ouvertes ; il y entrera par celle de son choix. » (Ahmed et Mouslim)

Udaba (SDP) a rapporté que le Prophète (SBDSL) a dit : « Quiconque témoignera qu'il n'y a de divinité que Dieu l'Unique n'ayant pas d'associé, que Mouhamed est son Serviteur et Envoyé, que Jésus est un Serviteur de Dieu, son Envoyé, Son verbe jeté dans le ventre de Marie et un esprit émanant de Dieu, que le Paradis est une vérité et l'Enfer est une vérité, Dieu le fera entrer dans le Paradis, quelles qu'aient été ses œuvres. »

Dans une version rapportée par Junada, il est ajouté : « Par celle des huit portes du Paradis qu'il veut. » (Boukhari)

c) Les gardiens

(ExtS39v73) « Puis, quand ils y parviendront (devant le Paradis) et que ses portes s'ouvriront, ses gardiens leur diront : “Paix sur vous ! Soyez heureux, entrez-y pour toujours.” »

d) Accueil

Celui qui médite la parole de Dieu : (ExtS39v73) « quand ils y parviendront et que ses portes s'ouvriront » s'apercevra que Dieu parle des gens du Paradis, car parlant des gens de l'Enfer, Dieu dit : « (ExtS39v71) « quand ils y parviendront, ses portes s’ouvriront ». C'est à dire que dans ce dernier verset, le « et » n'apparaît pas car la description est ainsi plus éloquente puisque brutale en rapport avec la violence et la dureté de l'Enfer comparables à la malfaisance des criminels. Ainsi les anges conduiront les gens vers l'Enfer alors que ses portes seront fermées. Mais une fois arrivés, elles s'ouvriront soudainement devant leur visage surpris par le châtiment. Une fois qu'ils seront près d'elles, les portes s'ouvriront donc rapidement, violemment et sans attente. Mais on ne les y autorisera pas d'y entrer. Ils demanderont aux gardiens de leur permettre d'y accéder contrairement aux gens du Paradis qui seront accueillis par des anges qui leur diront : « Paix sur vous ». Par conséquent, les promis au Paradis seront eux reçus par le mot « paix » qui en arabe dérive du mot « sécurité » contre tout malheur et dommage. C'est à dire qu'ils seront sauvés. Dés lors rien de ce qu'ils détesteront ne leur arrivera. Puis, il sera dit à ces personnes promises au Paradis : « Soyez heureux, entrez-y pour toujours (sans donc qu'ils aient besoin de le demander) ».
En revanche les gens qui arriveront aux portes de la Géhenne seront dans un immense état de tristesse et d'angoisse. A ces malheurs s'ajouteront  les blâmes des anges, gardiens de la Géhenne, qui les feront pleurer en leur disant : « Des Messagers (choisis) parmi vous ne vous sont-ils pas venus pour vous réciter les versets de votre Seigneur (énonçant Ses signes et ses lois bienfaisantes) et pour vous avertir de votre jour que voici (Jugement Dernier, entrée possible en Enfer) ? » . Ils avoueront : « Si, mais le décret du châtiment s’est avéré juste contre les mécréants (infidèles, criminels). » Ils leur annonceront alors leur entrée dans la Géhenne pour l'éternité par ces mots : « Humble séjour pour des superbes. »

(S21v103) « La grande terreur ne les affligera pas (les pieux), et les anges les accueilleront (ainsi au Paradis) : “Voici le jour qui vous a été promis.” »

(S15v45/46) « Certes, les pieux seront (au Paradis) dans des jardins avec des sources. Il leur sera dit : “Entrez-y en paix et en sécurité.” »

(S50v31-35) « Le Paradis sera rapproché à proximité des pieux (lors du Jugement Dernier). Voilà ce qui vous a été promis, (ainsi qu')à tout homme plein de repentir et respectueux (des prescriptions divines), qui redoute le Tout Miséricordieux bien qu'il ne Le voit pas, et qui vient (vers Lui) avec un cœur porté à l'obéissance. (Il leur sera dit :)“Entrez-y en toute sécurité. Voilà le Jour de l'Eternité !” Il y aura là pour eux tout ce qu'ils voudront (imagineront). Et auprès de Nous il y a davantage encore (l'inimaginable, plaisir maximal de la vision de sa Face). »

(S13v22-24) « A ceux-là (les pieux sera donné) la bonne demeure finale, les jardins d'Éden, où ils entreront, ainsi que tous ceux de leurs ascendants, conjoints et descendants, qui ont été de bons croyants. De chaque porte, les anges entreront auprès d'eux (en disant) : “Paix sur vous pour ce que vous avez enduré ! Comme est bonne votre demeure finale !” »

e) Description de l'entrée

La tradition paraît rapporter que même si ce n'est que sur la demande du Messager d'Allah (SBDSL) que les portes du Paradis s'ouvriront, selon divers enseignements le premier homme à les franchir sera probablement soit Bilal (SDP) qui était très noblement le compagnon à son service, soit son compagnon Abou Bakr (SDP) pour sa grande noblesse, sa proximité au Prophète (SBDSL) supérieure aux autres compagnons, et sa place de premier calife lui succédant. En effet lors de l'entrée au Paradis, il semblerait que cet élu marchera devant le Prophète (SBDSL) assis sur sa chamelle pour la faire avancer en tenant sa muserolle, en pénétrant ainsi dans le Paradis en premier. Par conséquent cela montrerait un nouvel aspect de la perfection du scénario divin surtout que le Prophète (SBDSL) est d'abord venu pour l'humanité.

Selon le récit de Souliman ibn El Moughira, de Thabit, et de Anas, le Prophète de Dieu (SBDSL) a dit : J'arriverai à la porte du Paradis après le Jugement Dernier, puis je demanderai l'ouverture de cette porte. Le responsable (de cette porte, l'ange Rédhwan) demandera : « Qui es-tu ? » Je répondrai : « Mouhamed ! » Il dira précisément : « Je n'étais autorisé à ouvrir la porte à aucun être avant toi.» (Mouslim et Ahmad)
Dans une autre version du récit d'Anas rapporté par Tabarani : « Le responsable se lèvera et dira : Je ne devais ouvrir (la porte du Paradis) à aucun être avant toi et je ne me lèverai plus pour aucun être après toi. »
Commentaire : Après avoir été probablement assis depuis le début de sa création sur le siège gardant la porte du Paradis fermée depuis la faute d'Adam et Eve, l'ange Rédhwan se lèvera donc spécialement par respect pour la dignité de meilleure créature qu'est le Messager de Dieu Mouhamed (SBDSL), car Dieu lui avait ordonné de n'ouvrir la porte du Paradis qu'à Son serviteur et ultime Messager. Par conséquent il se lèvera en personne et lui ouvrira ou fera ouvrir la porte.

Selon Abou Houreyra (SDP,) l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : Je serai le premier à qui l'on ouvrira la porte du Paradis, excepté une femme me disputant l'entrée. Je lui demanderai : « Qu'est-ce que tu as et qui es-tu ? » Elle me répondra: « Je suis celle qui éleva et éduqua seule ses enfants depuis leur bas âge suite à la mort de mon mari. »

(ExtHadith) D'après Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Le premier groupe d'hommes qui entreront au Paradis auront la splendeur de la pleine lune. Ceux qui les suivront auront l'éclat de la plus brillante étoile du firmament. » (Boukhari et Mouslim)
Commentaire : La distinction entre les groupes de gens entrant au Paradis est due à la différence au niveau de leur piété et du nombre de leurs bonnes œuvres. Ce hadith peut être mis en relation avec le suivant :
Abou Darda (SDP) a dit : « Celui qui emprunte une voie en quête d'un savoir, Dieu lui facilite l'accès au Paradis. Les anges couvrent de leurs ailes celui qui recherche le savoir en signe de satisfaction pour ce qu'il fait. Ceux qui se trouvent dans les Cieux et sur la Terre ainsi que les poissons dans l'eau demandent pardon pour le savant. La supériorité du savant sur le dévot est comparable à la supériorité de la lune par rapport aux autres astres. Les savants sont les héritiers des Prophètes. Or les Prophètes n'ont laissé en héritage ni dinar ni dirham, ils n'ont légué que la science. Celui donc qui s'empare (de cet héritage dont celui de la prédication comme le précise le hadith suivant) recueille une part (de bien) considérable. » (Abou Dawoud)
Mouaz ben Jabal (SDP) a rapporté que l’Envoyé de Dieu (SBSDL) a dit : Dieu Puissant et Glorieux a dit : « Ceux qui (provenant de diverses ethnies) s’aiment en Ma majesté (et qui, dans une autre version, auront ordonné le bien, interdit le mal et seront parvenus à faire aimer Allah aux gens en ne leur parlant que en bien de Lui comme Dieu l'avait conseillé à son Prophète David (paix sur lui) et en les faisant aimer d'Allah lorsque leurs conseils sont écoutés par la pratique des obligations religieuses et l'évitement des interdits religieux, à une époque corrompue vide de ce genre de rappel,) auront des chaires (ou trônes) de lumières (auprès du Trône divin, représentant probablement par le choix de l'effort prophétique l'élévation de l'ennoblissement maximal comme le Créateur) que leur envieront les Prophètes et les martyrs (et qui seront aussi synonyme des meilleures actions et du rang incomparable des premiers musulmans émigrants, « mouhajirins » en arabe, et  des premiers musulmans accueillants de musulmans émigrants, « ançars » en arabe). » (Tirmidhi)


Selon Boukhari et Mouslim, il est rapporté que soixante-dix mille ou sept cent mille croyants entreront par l'une de ces portes (du Paradis, probablement la meilleure car ayant tous eu certainement la plus haute valeur auprès de Dieu,) le Jour de la Résurrection, se tenant les uns les autres de façon à ce que le dernier entre en même temps que le premier (en lignes, coudes à coudes). Leur visage auront la clarté de la lune (confirmant leur rang de meilleurs hommes par rapport au hadith précédent et à les deux enseignements suivants).

Wahb Ibn Mounebbih cita qu'Allah révéla au Prophète Dawoud (paix sur lui) dans les psaumes : « Ô Dawoud, iI viendra après toi un Prophète nommé Ahmed et Mouhamed, véridique et maître. Je ne serai jamais fâché sur lui et il ne me fâchera jamais. Je lui ai pardonne ses fautes antérieures et futures avant même qu'il me désobéisse. Sa communauté a reçu la miséricorde (meilleure valeur morale par la religion complète). Je leur ai donné les mêmes nafilas (adorations non obligatoire) que les Prophètes, et les mêmes obligations que les Prophètes et les Messagers afin qu'ils me viennent le jour de la résurrection avec la même lumière que les Prophètes - jusqu'à ce qu'il dit - Ô Dawoud ! J'ai préféré Mouhamed et sa communauté à toutes les communautés. »

(ExtHadith) D'après Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Le premier groupe d'hommes qui entreront au Paradis auront la splendeur de la pleine lune (signifiant meilleure valeur). Ceux qui les suivront auront l'éclat de la plus brillante étoile du firmament. » (Boukhari et Mouslim)

Il est aussi rapporté que Dieu a donné huit portes au Paradis (avant la principale) par lesquelles les gens y entreront massivement à leur aise, alors que L'Enfer en a sept par lesquelles les gens y entreront massivement en se bousculant.

D'après Abou Sad (SDP) et Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Quand les gens du Paradis y accéderont, un crieur leur dira : vous vivrez sans jamais mourir, vous serez en pleine forme sans jamais tomber malades, vous serez jeunes sans jamais vieillir, et vous serez heureux sans jamais être tristes. » (Tirmidhi)

Abdallah Ibn Omar (SDP) a rapporté que l' Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Dieu fera entrer les habitants du Paradis au Paradis et les habitants de la Géhenne dans le Géhenne. Puis un héraut  se lèvera et proclamera : « Ô habitants du Paradis et de l'Enfer, il n'y a plus de mort ! » Les habitants du Paradis ajouteront une autre joie à leur joie et les gens de la Géhenne une autre tristesse à leur tristesse. Et chacun sera dans l'état où il se trouve pour l'éternité. » (Boukhari et Mouslim)

7) Description générale

Il faut comprendre que les descriptions du Paradis transmises par Dieu et le Prophète (SBDSL) ne sont qu'un aperçu.

(S76v20) « Et quand tu regarderas là-bas (dans le Paradis), tu verras un délice et un vaste royaume. »

(S43v69-73) « (A) Ceux qui croient en Nos signe et sont musulmans, (il sera dit :)“Entrez au Paradis vous et vos épouses, vous y serez fêtés.” On fera alors circuler parmi eux des plats d'or et des coupes, et il y aura là (pour eux) tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux, et vous(les pieux) y demeurerez éternellement. Tel est le Paradis qu'on vous fait hériter pour ce que vous faisiez. Il y aura là pour vous beaucoup de fruits dont vous mangerez. »

(S13v35) « Tel est le Paradis qui a été promis aux pieux : dans celui-ci coulent des ruisseaux, ses fruits sont perpétuels, ainsi que son ombrage. Voilà la fin de ceux qui pratiquent la piété, tandis que la fin des mécréants sera le Feu. »


(ExtHadith) Anas (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : Dieu a créé le Paradis d'Eden (firdaws) de Sa propre main, de briques de perles blanches, de briques de rubis rouges et de briques d'émeraudes vertes. Sa boue est le musc, ses cailloux sont les perles, son herbe est le safran. Puis Dieu lui dit : « Parle. » Le Paradis répondit : « Les croyants ont récolté le succès. » (Ibn Abou Ad-Dounya)

On demanda : « Ô Envoyé de Dieu ! Parle-nous du Paradis, en quoi est-il construit ? » Il répondit : « Une couche en or et une couche en argent, le ciment est du musc, son gravier est composé de perles et de pierres précieuses, sa terre est le safran. Celui qui y entre s'y plaît et ne s'ennuie pas. Il y sera pour l'éternité et ne mourra jamais. Ses habits ne s'useront jamais. Sa jeunesse sera éternelle. » (Ahmad)

Selon Anas ibn Malik (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « Les habitants du Paradis entreront au Paradis en ayant une taille de soixante coudées, la beauté (immense) du Prophète Joseph, l’âge de Jésus (33 ans, âge auquel il fut rappelé momentanément vers Dieu), et le caractère et la moralité excellente de Mouhamed (SBDSL). Ils parleront la langue de Mouhamed (langue arabe de base au Paradis) et seront bien maquillés(, habillés et ornés de bijoux). »

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Celui qui entre au Paradis y vivra éternellement sans jamais goûter à la mort. Il goûtera aux délices sans jamais connaître la misère, ses habits jamais ne s'useront, sa jeunesse sera éternelle. » On demanda : « Ô Envoyé de Dieu de quoi est bâti le Paradis ? » Il répondit : « Une brique en or et en argent, sa boue est le musc, sa terre le safran, et son gravier les perles et les rubis. » (Ahmad et Tirmidhi)

8) Large description

Doués d'un corps incorruptible et invulnérable, les bienheureux mangent et boivent par pure jouissance. Les résidus de la digestion se transforment en éructation et sueur musquées. Ces bienheureux jouissent cent fois plus que l'homme terrestre du la nourriture et des boissons, et l'exaltation de Dieu leur tient lieu de respiration. Les traditionalistes parlent de rivières, de fruits, de coupes de vin paradisiaques, mais seules leurs apparences les rapprochent des choses terrestres. Sous des noms identique les réalités sont toutes différentes. Servie par des éphèbes semblables à des perles détachées, l'excellente cuisine du Paradis est plus rapide que l'éclair : un désir suffit pour qu'en un clin d'œil un plateau d'or présente ce qu'ont veut. Un oiseau voltigeant est cuit en une seconde, si le bienheureux désire un fruit en le regardant avec envie, il le sentira déjà dans la bouche  ou à porter de sa bouche. Les élus boivent à leur guise des différentes sources du Paradis et Dieu met les anges au service de Ses hôtes pour les en abreuver avec des coupes de rubis, de perles ou de cristal d'argent pleines. Ces liqueurs délicieuses ne causent pas de maux de tête et n'incitent ni au péché ni à la dispute.  Après leur repas copieux, les bienheureux se reposent paisiblement sur des trônes d'or mobiles incrustés de perles et de rubis. Dans les salles de leurs demeures de leurs planètes, des tapis d'une somptuosité inimaginable couvrent le sol. Étendus sur les lits surélevés, sans fatigue ni sommeil, accoudés sur des sofas aux coussins doublés de brocart, sans travail ni effort, en ce séjour paisible, les élus jouissent toujours du bonheur. Le moins favorisé est plus doté qu'un roi ici-bas. Ils ne ressentent ni concurrence, ni rancune, ni chagrin, car leurs vœux sont toujours exaucés. Immortels, ils ne sont jamais malades et leur beauté est éternelle. Les bienheureux sont comblés de musique, car le Paradis lui-même est une légère symphonie sublime. Les Houris chantent, l'ange Israfil et l'ange de la mort entonnent des louanges du Très-Haut. David et Mouhamed récitent les psaumes et le Coran. Les collines verdoyantes, les arbres dorés, et les roseaux de topazes, de rubis et de perles, soufflés par le zéphyr paradisiaque, font entendre une voix harmonieuse inconnue aux habitants de la terre. Les auditeurs assis sur leurs sièges mobiles se balancent joyeusement. Les dames d'atour, les Houris, et tous les habitants du Paradis soupirent avec passion. Les oiseaux sursautent et gazouillent. Mais ces chants ne sont rien par rapport à la Voix du Très-Haut accueillant ses élus. (Subhi As Salih, item p41-42)
Il semblerait qu'au Paradis, ses hôtes auront la possibilité de sortir de l'espace-temps de son organisation quotidienne, comme juste avant un repas ou un rendez-vous, pour faire ce que l'on veut tant qu'on veut, puis revenir à l'organisation de la journée à l'instant où on l'a quitté. Ainsi le verset indiquant qu'au Paradis les gens se feront face sur des lits (et non des divans comme précisé dans un autre verset) signifie peut être que le Paradis sera possible par l'esprit pouvant se connecter à différents espace-temps par le rêve, en prouvant encore plus cette possibilité.
Au Paradis suite aux divers soucis mentaux, épreuves, maladies corporelles et difficultés émotionnelles de la vie terrestre, il s'agira bien d'un véritable repos de l'âme, même si la religion et la piété auront pu les soulager ici bas, puisque il n'y sera vécu que des sentiments et sensations agréables pour l'éternité :
(S13v22-24) « A ceux-là (les pieux sera donné) la bonne demeure finale, les jardins d'Éden, où ils entreront, ainsi que tous ceux de leurs ascendants, conjoints et descendants, qui ont été de bons croyants. De chaque porte, les anges entreront auprès d'eux (en disant) : “Paix sur vous pour ce que vous avez enduré ! Comme est bonne votre demeure finale !” »
(S78v31-37) « Pour les pieux ce sera une réussite (au Paradis) : jardins et vignes, (belles) aux seins arrondis d'une égale jeunesse, et coupes débordantes. Ils n'y entendront ni futilités ni mensonges, à titre de récompense de ton Seigneur et à titre de don abondant du Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux, le Tout Miséricordieux (Généreux par excellence) »
(S88v8-16) « Ce jour-là (au Paradis), il y aura des visages épanouis, contents de leurs efforts, dans un haut Jardin où ils n'entendent aucune futilité. Là, il y aura une source coulante. Là, des divans élevés, des coupes posées, des coussins rangés, et des tapis étalés. »
(S20v117-119) « Alors Nous dîmes : “Ô Adam, celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. Prenez garde qu'il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux, car tu n'y auras pas faim ni ne seras nu, tu n'y auras pas soif ni ne seras frappé par l'ardeur du soleil (ni par le froid glacial selon un autre verset).” »
Anas (SDP) rapporte : Un homme vint chez le Messager d'Allah (SBDSL) et demanda : « Ô Messager d'Allah ! Je suis un homme de couleur noire, de visage laid et je n'ai pas d'argent. Si je combats ces gens (idolâtres) jusqu'à mourir entrerai-je au Paradis ? » Il répondit : « Oui. » Il s'avança et combattit jusqu'à être tué. Le Messager d'Allah (SBDSL) alla le voir alors qu'il était tué et déclara : « Allah a embelli ton visage ,parfumé ton odeur et rendu abondants tes biens. » Puis il déclara : « J'ai vu ses deux femmes houries aux beaux yeux qui se disputaient pour pénétrer entre sa peau et sa tunique. »

9) Les degrés

          Lorsqu'une personne est installée dans un des niveaux du Paradis, elle y est pour l'éternité sans pouvoir visiter les étages situés au-dessus. Par conséquent être rétribué par son le plus haut degré du Paradis qu'est le centième permet de pouvoir connaître la totalité du Paradis. A notre époque beaucoup pensent plus à l'apparence qu'à la morale, alors qu'au Paradis tout le monde étant très beau, ça sera la valeur morale obtenue sur terre qui sera mise en avant. Dans ces cent niveaux du Paradis, la plupart des bienfaits sont identiques sauf dans leur qualité et leur nombre. Ainsi, plus le croyant est situé haut dans le Paradis, plus la valeur, la joie, la beauté, la pureté, la splendeur, la saveur, l'intensité, la perception ou la diversité de ces bienfaits augmentent, et le maximum se trouve donc dans le centième niveau. Et Dieu augmentant aussi l'intensité de l'amour pour ces bienfaits, cela apporte évidemment aux êtres humains étant entrés au Paradis un immense plaisir satisfait, en particulier donc pour ceux au Firdaws. Or comme les plaisirs s'intensifient éternellement au Paradis, les personnes se trouvant au premier niveau atteindront n'importe quel niveau d'intensité ressenti par celles des niveau supérieurs, mais beaucoup plus lentement. C'est à dire que l'intensité des plaisirs progressant toujours du Paradis pourrait être seulement additionnel dans les plus bas degrés et de plus en plus (parfois explosivement) exponentiel vers les hauts degrés probablement pour les âmes pouvant les supporter par leur grande piété sur terre, ce qui n'empêcherait pas à ceux des degrés inférieurs d'atteindre des niveaux similaires à ceux plus haut mais avec un peu voire beaucoup de retard, puisqu'ils vivent tous dans un temps éternel. C'est pourquoi, il est important de demander avec la plus grande sincérité de mourir en martyr afin d'obtenir « le firdaws » qui est ce plus haut niveau du Paradis :
(S92v4) « Vos efforts sont divergents. »
(S4v69) « Quiconque obéit à Allah et au Messager... ceux-là seront avec ceux qu'Allah a comblés de Ses bienfaits : les prophètes, les véridiques, les martyrs, et les vertueux. Et quels compagnons que ceux-là ! »

Sahl Ibn Houneyf (SDP), un ancien de la bataille de Badr rapporte : « Le Prophète (SBDSL) a dit : « Celui qui demande sincèrement à Dieu de faire de lui un martyr, Dieu lui fait atteindre le degré des martyrs même s'il meurt dans son lit. » (Mouslim)
D'après Ubada Ibn As-Samit (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Au Paradis il y a cent degrés. Entre deux de ses degrés, il y a une distance égale à celle qui sépare le ciel de la terre. Le firdaws est le plus haut placé. Au-dessus il y a le Trône du Miséricordieux. Quand vous invoquez Dieu, demandez le Firdaws. » (Tirmidhi)

(S29v58-59) « Et quant à ceux qui croient et accomplissent de bonnes oeuvres, Nous les installerons certes dans un étage du Paradis dans lequel coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement. Quelle belle récompense que celle de ceux qui font le bien, qui endurent, et placent leur confiance en leur Seigneur ! »
Commentaire : Ce dernier verset semble prouver que le plus bas niveau du Paradis est  réservé à certains des croyants passés par l'Enfer pour être purifiés totalement.
Anas (SDP) rapporte : Haritha Ibn Souraqa (SDP) fut tué à Badr ! Il regardait le combat et fut atteint et tué par une flèche perdue. Sa mère vint et dit : « Ô Messager d'Allah ! Informe-moi sur Haritha ; s'il est au Paradis je patienterai, sinon, Allah verra certainement ce que je ferai.. » Elle voulait dire les hurlements qui n'avaient pas encore été interdits. Le Messager d'Allah (SBDSL) dit : « Malheureuse, as-tu perdu la raison ? Les paradis sont au nombre de huit et ton fils a obtenu le Firdaws qui est le plus élevé ! » Sa mère retourna alors en riant et en disant : « Bienheureux, bienheureux, Harith ! »
Dans une autre version : « S'il est au Paradis, je patienterai, sinon, je le pleurerai de toutes mes forces. » Il dit : « Om Haritha ! Il y a des Paradis dans le Paradis, et ton fils a obtenu le Firdaws le plus élevé ! » Sa mère retourna alors en riant et en disant : « Bienheureux, bienheureux, Harith ! »

Un enseignement religieux précise que des océans s’étendent à volonté sous le Trône divin derrière des montagnes de musc, comme le laissent penser aussi le corps humain en constante évolution, notre univers en expansion et le possible monde virtuel informatique infini. Or ces océans s'étendant sans fin demeurent englobés par le Trône divin qui lui ne s'agrandit pas forcément puisque représentant l'absolu contenant l'infini, tel un ordinateur (avec de l'électricité et un stockage illimités) contenant un monde virtuel dont le sommet se trouve sous le principal emplacement du Trône divin et ces océans qui s'étendent sans fin dès lors qu'on avance au-dessus d'eux de même seulement que la longueur de chaque degré occupé par une personne du Paradis (en revanche probablement en partie à travers une forme d'espace cosmologique), puisque la largeur (hauteur) du Paradis correspond à celle finie des sept cieux selon un verset. Et par rapport aux divers enseignements religieux, la hauteur de chaque degré par personne au Paradis est probablement au minimum de 500 années lumières. A l'intérieur de l'ordinateur absolu (qu'est Dieu et Son Trône divin), le Paradis correspondrait ainsi à un monde virtuel ayant une forme de pavé avec donc des mesures infinies à part en hauteur.

a) Description des niveaux

(S39v20) « Mais ceux qui auront craint leur Seigneur auront (pour demeure) des étages (au Paradis) au-dessus desquels d'autres étages sont construits et sous lesquels coulent les rivières. Promesse d'Allah ! Allah ne manque pas à Sa promesse. »

D'après Ubada Ibn As-Samit (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Au Paradis il y a cent degrés. Entre deux de ses degrés, il y a une distance égale à celle qui sépare le ciel de la terre. Le firdaws est le plus haut placé. Au-dessus il y a le Trône du Miséricordieux. Quand vous invoquez Dieu, demandez le Firdaws. » (Tirmidhi)

Selon Abou Said al-Koudri (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit à propos des degrés du Paradis : « Les habitants du Paradis verront certainement les habitants des palais qui sont au-dessus d'eux comme vous voyez les étoiles les plus lumineuses perdues au fond du ciel à l'Est ou à l'Ouest, et ce à cause de la supériorité des degrés qu'occupent les uns par rapport aux autres. »
Commentaire : Ce dernier hadith et le verset coranique suivant prouvent que les hôtes du Paradis auront bien plusieurs planètes comme lieux de résidence personnels, et laisse penser que la hauteur (largeur) de leur espace au Paradis sera limitée, mais que sa longueur pourrait donc clairement être illimitée :
(S3v133) « Et concourrez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (Paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux »

b) Les serviteurs disposés par rangs et grades

(S46v19) « Et il y a des rangs (de mérite) pour chacun, selon ce qu'ils ont fait, afin qu'Allah leur attribue la pleine récompense de leurs œuvres, et ils ne seront point lésés. »

(S6v132) « A chacun des rangs (des récompenses) selon ses oeuvres. Or ton Seigneur n'est pas inattentif à ce qu'ils font. »

(S17v21) « Regarde comment Nous favorisons certains sur d'autres (au niveau de la richesse ou du pouvoir par la prédestination). Et dans l'au-delà, il y a des rangs (moraux) plus élevés et plus privilégiés (par notre libre arbitre). »

(S3v162/163) « Est-ce que celui qui se conforme à l'agrément d'Allah ressemble à celui qui encourt le courroux d'Allah ? Son refuge sera l'Enfer, et quelle mauvaise destination ! Ils (les hommes) ont des grades (différents) auprès d'Allah et Allah observe bien ce qu'ils font. »

(S35v32) « Ensuite, Nous fîmes héritiers du Livre ceux qui de Nos serviteurs que Nous avons choisis. Il en est parmi eux qui font du tort à eux-mêmes, d'autres qui se tiennent sur une voie moyenne, et d'autres avec la permission d'Allah devancent (tous les autres) par les bonnes actions : telle est la grâce infinie (puisque récompensées éternellement). »

(S39v20) « Mais ceux qui auront craint leur Seigneur auront (pour demeure) des étages (au Paradis) au-dessus desquels d'autres étages sont construits et sous lesquels coulent les rivières. Promesse d'Allah ! Allah ne manque pas à Sa promesse. »

(S4v95/96) « Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelques infirmités - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah (pour propager la religion). Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense (Paradis), et Allah (y) a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense (supérieure), des grades de supériorité de Sa part ainsi qu'un pardon et une miséricorde. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

(S58v11) « Allah élèvera de plusieurs degrés ceux d’entre vous qui auront cru et reçu le savoir »

(S9v20) « Ceux qui ont cru, qui ont émigré et qui ont lutté par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d’Allah, ont les plus hauts rangs auprès d’Allah… et ce sont eux les victorieux. »

(S20v75/76) « Et quiconque vient auprès de Lui en croyant après avoir fait de bonnes œuvres, voilà donc ceux qui auront les plus hauts rangs (du Paradis) : les jardins du séjours (éternel) sous lesquels coulent les ruisseaux où ils demeureront éternellement. Et voilà la récompense de ceux qui se purifient (de la mécréance et des pêchés). »

(S8v3-4) « Ceux qui accomplissent la Salat et qui dépensent (dans le sentier d'Allah) de ce que Nous leur avons attribué, ceux-là sont en toute vérité les croyants : à eux des degrés (élevés) auprès de leur Seigneur (dont dans le Paradis), ainsi qu'un pardon et une dotation généreuse. »


c) Récompenses spéciales

1) Les plus basses et les plus hautes

Selon le Coran Iblis obtint des ailes angéliques et le rang d'imam des anges (seulement du ciel inférieur pour certains savants) jusqu'à sa désobéissance, et nous pouvons donc tendre à cela comme le sous-entendent clairement les versets suivants :
(S55v15) « et Il a créé les djinns de la flamme d'un feu sans fumée, »
(S7v11/12) « Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux anges : “Prosternez-vous devant Adam.” Ils se prosternèrent, à l'exception d'Iblis qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent. »

Commentaire : Les deux versets précédents prouvent que pour comprendre certains enseignements coraniques, il faut mettre en rapport divers passages. En effet comme le premier verset nous indique  que la nature et donc le statut originels d'Iblis étaient ceux d'un djinn et que le deuxième verset indique qu'il faisait partie des anges montre qu'il a atteint le statut d'un ange par son imprégnation et son suivi de la nature, de la spiritualité et du comportement angéliques. Ainsi par une grande piété, les créatures ayant le libre arbitre peuvent tendre au statut angélique (titre honorifique d'ange). Or comme il est expliqué dans le verset suivant par rapport aux trois nombres d'ailes différents selon les anges, cela doit signifier qu'il existe trois niveaux de sainteté (de statuts angéliques rétribués dans divers degrés du Paradis ou dans le Firdaws) selon probablement la fréquence des grands péchés, petits péchés et petites ou grandes actions pieuses uniques, variées ou/et constantes.
(S35v1/2) « Louange à Allah, Créateur des cieux et de la terre, qui a fait des  anges des Messagers dotés de deux, trois, ou quatre ailes. Il ajoute à la création ce qu'Il veut, car Allah est Omnipotent. Ce qu'Allah accorde en miséricorde aux gens, il n'est personne à pouvoir le retenir. Et ce qu'Il retient, il n'est personne à le relâcher après Lui. Et c'est Lui le Puissant, le Sage. »

Selon Al Moughyra Ibn Shoba (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : Moïse demanda à son Seigneur : « Comment sera celui qui occupera le plus bas degré du Paradis ? » Il dit : « C'est un homme qui viendra après que tous les gens du Paradis y auront été introduits. » Dieu lui dira : « Entre au Paradis. » Il dit : « Seigneur ! Comment est-ce que j'y entre alors que les gens ont déjà occupé leurs places et reçu les biens qu'on leur y avait préparés ? » On lui dit : « Serais-tu satisfait d'avoir un royaume égal à celui de l'un des rois du bas-monde ? » Il dit : « Seigneur j'accepte ! » Il dit : « Tu as cela ainsi qu'un autre pareil et un troisième et un quatrième... » Il dit au cinquième : « Seigneur j'accepte ! » Il dit : « Tu as tout cela et dix fois plus encore (soit environ cinquante planètes). Tu as aussi tout ce que ton âme désire et tout ce qui fait le délice de tes yeux. » Il dit : « Seigneur j'accepte ! » Moïse dit : « Seigneur ! Comment sera alors celui qui aura la plus haute position ? » Il dit : « Ceux-là sont ceux que J'ai voulus pour Moi-même. J'ai planté de Ma propre Main l'arbre des honneurs qu'ils recevront et J'ai placé sur lui un cachet. Ainsi nul œil ne le voit, nulle oreille n'en entend parler et nul cœur d'humain ne se l'imagine. » (Mouslim)

(S28v52-55) « Ceux (les fidèles authentiques, les pieux) à qui, avant lui (le Coran), Nous avons apporté le Livre (Bible), y croient (au Coran). Et (en effet) quand on le leur récite (le Coran), ils disent : “Nous y croyons. Ceci est bien la vérité émanant de notre Seigneur. Déjà avant son arrivée, nous étions soumis (à Dieu).” Voilà ceux qui recevront deux fois leur récompense pour (leur croyance en ces deux livres et donc pour) leur endurance, pour avoir répondu au mal par le bien, et pour avoir dépensé de ce que Nous leur avons attribué, et quand ils entendent des futilités, ils s'en détournent et disent : “A nous nos actions, et à vous les vôtres. Paix sur vous. Nous ne recherchons pas les ignorants.” »

(S57v10) « Et qu'avez-vous à ne pas dépenser dans le chemin d'Allah, alors que c'est à Allah que revient l'héritage des cieux et de la terre ? On ne peut comparer cependant celui d'entre vous qui a donné ses biens et combattu avant la conquête (pacifique de la Mecque par dix mille musulmans)... Ces derniers sont (logiquement) plus hauts en hiérarchie (valeur, car étant les premiers à avoir soutenu le Prophète et la religion) que ceux qui ont dépensé et ont combattu après. Or à chacun, Allah a promis la plus belle récompense (le Paradis, mais à des degrés différents), et Allah est Grand-Connaisseur de ce que vous faites. »

(S28v83) « Cette Demeure dernière (Paradis), Nous la réservons à ceux qui ne recherchent ni à s'élever sur terre (célébrité, richesse ou autorité ostentatoires, personnes hautaines), ni à y semer la corruption. Cependant, l'heureuse (meilleure) fin (du plus haut niveau du Paradis) appartient aux pieux. »


Selon Abou Said al-Koudri (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit à des compagnons à propos des degrés du Paradis : « Les habitants du Paradis verront certainement les habitants des palais qui sont au-dessus d'eux comme vous voyez les étoiles les plus lumineuses perdues au fond du ciel à l'Est ou à l'Ouest, et ce à cause de la supériorité des degrés qu'occupent les uns par rapport aux autres. » Ils dirent: « Ô Messager de Dieu ! Est-ce que ces hautes demeures (du Firdaws) sont celles des Prophètes et que nul autre qu'eux ne pourra atteindre ? » Il dit : « Pas du tout, par Celui qui tient mon âme dans Sa Main, ce sont plutôt des hommes qui ont cru en Dieu et accordé foi (piété) aux Messagers (et à leur message). » (URA)

2) Les premiers à suivre l'ordre d'Allah (Messager, religion, au sein d'une famille, d'une zone)

(S56v10-14) « Les premiers (à suivre les ordres d'Allah sur la terre) ce sont eux qui seront les premiers (dans l'au-delà). Ce sont ceux-là les plus rapprochés (car supérieurement nobles) d'Allah dans les Jardins des délices, une multitude d'élus parmi les premières (générations), et un petit nombre parmi les dernières (générations) »

3) Le firdaws : la plus haute

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Il y a au Paradis cent degrés différents destinés par Dieu à ceux qui auront servi dans Sa voie. Entre deux de ses degrés, il y a une espace comme entre la terre et le ciel. Lorsque donc que vous adressez une demande d'accès au Paradis à Dieu, demandez le Firdaws, car il est le plus excellent (de ces degrés) et le plus haut placé. Au-dessus, il y a le Trône du Miséricordieux, et c'est de là que les fleuves (de miel, de lait, d'eau et de vin purs) du Paradis prennent leur source (à partir d'océans illimités situé derrière des montagnes de musc sous le Trône divin). » (Boukhari)

(ExtHadith) Anas (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : Dieu a créé le Paradis d'Eden (Firdaws) de Sa propre main, de briques de perles blanches, de briques de rubis rouges et de briques d'émeraudes vertes. Sa boue est le musc, ses cailloux sont les perles, son herbe est le safran. » (Ibn Abou Ad-Dounya)

Nous vivons dans un univers où les ténèbres occupe plus de 99 % de l'espace alors qu'au firdaws ayant le Trône divin lumineux pour ciel, 100 % de l'espace sera lumineux mais pourra être atténué par l'ombre d'arbres ou probablement par des filtres baissant l'intensité lumineuse afin de créer le matin, le midi et le soir sur les planètes.

Pour établir la position de chacun dans ce niveau, il sera regardé le nombre d'oeuvres : Abou Hourayra (SDP) rapporte : Deux hommes de Baliy, un clan de la tribu de Qudâa, embrassèrent l'islam avec le Messager d'Allah (SBDSL). Un mourut martyr et l'autre vécut un an après lui. Talha Ibn Oubaydallah dit : « J'ai vu (en rêve) le second entrer au Paradis avant le martyr et cela m'étonna. Le matin, j'ai raconté cela au Messager d'Allah et il dit : « N'a-t-il pas jeûner un ramadan après lui et prié plus de six milles rakats (prières obligatoires d'un an : 17 unités de prières obligatoires par jour multiplier par 360 selon le calendrier lunaire égale 6120) ? »

Abou Said Al Khoudri (SDP) raconte : On interrogea le Messager d'Allah (SBDSL) : « Quels serviteurs ont les meilleurs degrés auprès d'Allah le Jour de la Résurrection ? -Ceux qui évoquent Allah beaucoup. -Ô Messager d'Allah ! dis-je, même meilleurs que le combattant dans la voie d'Allah? -Même si le combattant frappe les mécréants et les polythéistes de son sabre jusqu'à ce qu'il se brise et se couvre de sang (devient martyr), ceux et celles qui évoquent Allah auront un degré supérieur (mais aussi équivalent par l'obtention du Firdaws. La raison est que le but de toutes les œuvres doit aussi servir à lier le cœur à Dieu, par le pieux rappel fréquent du cœur. L'évocation intime synonyme de rapprochement de Dieu est donc la finalité de toutes les œuvres pieuses, surtout car c'est ce qui ennoblit le plus, et donc rapproche le plus d'Allah (et de Son amour) et donc élève le plus au Paradis même dans le Firdaws comme le prouve le hadith et les deux récits suivants). »

Mouad Ibn Anas rapporte : Un homme interrogea le Messager d'Allah (SBDSL) : « Quel combattant (guerre sainte ou contre l'ego) a la récompense la plus grande ? -Celui qui évoque le plus Allah Béni et Elevé. -Quel saint (dans une autre version: quel jeûneur) a la plus grande récompense ? -Celui qui évoque le plus Allah Béni et Elevé. » Puis il évoqua la prière, la zakat, le pèlerinage et l'aumône, et le Messager d'Allah répondait à chaque fois : « Celui qui évoque le plus Allah Béni et Elevé. » Abou Bakr dit alors à Omar (SDP) : « Abou Hafs ! Les évocateurs ont remporté tous les biens (le plus de bien) ! » « En effet », dit le Messager d'Allah (SBDSL).


Abou Nouaym rapporte : Abou Darda a dit : « Voulez-vous que je vous informe des meilleures de vos actions, les plus aimées de votre Maître et qui élèvent le plus vos degrés ? C'est l'évocation d'Allah. »

Ibn Abou Sayba rapporte : Abdullah Ibn Amr (SDP) a dit : « Evoquer Allah matin et après-midi est meilleur que briser les sabres dans la voie d'Allah et donner l'argent à flots (si donc sans évocation de Dieu) ! »


4) La proximité des meilleures créatures

Rabia Al Aslami (SDP), le serviteur du Messager de Dieu (SBDSL) et l’un des gens de la Soffa (un endroit de la mosquée du Prophète servant d’asile aux pauvres) a dit : Je couchais sous le même toit que le Messager de Dieu et je lui apportais l’eau de ses ablutions ainsi que ses autres objets nécessaires. Il me dit une fois : « Demande-moi quelque chose. » Je dis (car j'avais conscience de sa valeur suprême en tant que créature) : « Je te demande de m’agréer en ta compagnie dans le Paradis. » Il dit : « As-tu une autre demande? » Je dis : « Non, rien que cela. » Il me dit : « Aide-moi contre toi-même (contre tes passions) par l’abondance des prosternations (qui rapproche chacune de Dieu). » (Mouslim)

10) Sa Taille

a) Sa largeur

(S3v133) « Et concourrez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (Paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux »

(S57v21) « Hâtez-vous vers un pardon de votre Seigneur ainsi qu'un Paradis aussi large que le ciel et la terre préparé pour ceux qui ont cru en Allah et en Ses Messagers. Telle est la grâce d'Allah qu'Il donne à qui Il veut. Et Allah est le Détenteur de l'énorme grâce. »

b) Sa longueur pourrait s'étendre constamment comme il a été prouvé que notre univers est en constante expansion

(S51v47) « Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance, et Nous l'étendons (constamment) dans l'immensité. »

11) Sa durée

(S44v56-57) « Ils (les habitants du Paradis) ne goûteront pas à la mort après leur mort première. Et (Allah) les protégera du châtiment de la Fournaise, c'est là une grâce de ton Seigneur. Et c'est là l'énorme succès. »

(S18v107/108) « Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du “Firdaws (Paradis)” où ils demeureront éternellement sans désirer aucun changement. »

(S25v16) « (Les habitants du Paradis) auront là tout ce qu'ils désireront et une demeure éternelle. C'est une promesse  incombant à ton Seigneur. »

(S84v25) « Sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres : à eux une récompense jamais interrompue (au Paradis). »

12) Son ciel, son toit

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Il y a au Paradis cent degrés différents destinés par Dieu à ceux qui auront servi dans Sa voie. Entre deux de ses degrés, il y a une espace comme entre la terre et le ciel. Lorsque donc que vous adressez une demande d'accès au Paradis à Dieu, demandez le Firdaws, car il est le plus excellent (de ces degrés) et le plus haut placé. Au-dessus, il y a le Trône du Miséricordieux, et c'est de là que les fleuves (de miel, de lait, d'eau et de vin purs) du Paradis prennent leur source (à partir d'océans illimités situé derrière des montagnes de musc sous le Trône divin). » (Boukhari)

13) Son odeur

Le Prophète (SBDSL) dit à propos du Paradis : « Son odeur est sentie à une distance de cent ans. »
Dans une autre version : « à un distance de soixante-dix années. » (An-Nasaî, Tirmidhi, Ibn Maja et Ahmad) (Ext Hadith)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « (Le Paradis est construit d')Une couche en or et une couche en argent, le ciment est du musc, son gravier est composé de perles et de pierres précieuses, sa terre est le safran. » (Ahmad)

14) Les dénominations des gens du Paradis

a) Les gagnants

(S59v20) « Ne seront pas égaux les gens du Feu et les gens du Paradis. Les gens du Paradis sont eux les gagnants.»

b) Les héritiers du Jardin des délices

(S26v83-85) « Seigneur, accorde-moi sagesse (et savoir) et fais-moi rejoindre les gens de bien, fais que j'aie une mention honorable sur les langues de la postérité, et fais de moi l'un des héritiers du Jardin des délices. »

(S23v10/11) « Ce (les pieux) sont eux les héritiers qui hériteront le Paradis pour y demeurer éternellement. »

c) Les rapprochés

(S83v25-28) « On leur sert à boire un nectar pur, cacheté, laissant un arrière-goût de musc. Que ceux qui le convoitent entrent en compétition (pour l'acquérir). Il est mélangé à la boisson de Tasnim, source dont les rapprochés boivent (pure sans être donc mélangée). »

d) Les frères

(S15v47/48) « Et Nous aurons arraché toute rancune de leurs poitrines, et ils se sentiront frères en se faisant face les uns aux autres sur des lits. Nulle fatigue ne les y touchera. Et on ne les en fera pas sortir. »

e) Les hôtes

L' Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Quand les hôtes du Paradis entreront au Paradis et que les hôtes de l'Enfer entreront dans le Feu, on amènera la mort qu'on égorgera sur l'enceinte (muraille, Al Araf) séparant le Paradis et l'Enfer. Et un héraut criera : « Ô gens du Paradis ! La mort n'est plus. Ô gens du Feu ! La mort n'est plus. » Ainsi la joie des hôtes du Paradis et la peine des gens du Feu augmenteront. » (Fath Al-Bari)

f) Les serviteurs du Paradis

          Les fonctions des anges protecteurs ayant une vie déterminée dans la sainteté (perfection) sur terre, et des éphèbes serviteurs et des houris dévouées du Paradis étant leur nature, ils profiteront avec certitude du Paradis puisque ne subissant pas le Jugement Universel, mais à leur manière et en tant que serviteurs, alors que les hommes et djinns doivent passer par le Jugement Universel pour être rétribués, et n'ont donc pas la certitude d'entrer au Paradis pour en profiter totalement en tant qu'hôtes et maîtres de ces serviteurs. En effet toutes les planètes du Paradis n'appartiendront qu'aux êtres humains, parce qu'ils y seront considérés comme prince de Dieu car étant la créature Lui ressemblant le plus spirituellement.
Ainsi la position de ces serviteurs a beaucoup d'avantages, puisque sans aucun doute ils profiteront éternellement de la félicité du Paradis selon leur nature, mais aussi probablement en recevant divers plaisirs différents de leur nature par leur service donnant du plaisir aux hôtes ainsi qu'à eux-mêmes, comme il paraît possible que les anges pourront manger.
En effet au Paradis, les caractéristiques du corps des hommes composé de matière représentant l'idée de matériel et d’immatériel, les caractéristiques du corps des génies composé d'une flamme représentant l'idée de chaud et de froid, et les caractéristiques du corps des anges composé de lumière représentant l'idée de visible et d'invisible, seront probablement assemblés dans un seul corps pour que chacune de ces créatures profite  de l'ensemble des capacités de ces différents corps. Ce cumul des corps sera probablement la même chose en Enfer mais sans la lumière angélique synonyme de pureté spirituelle et avec des effets contraires car immensément douloureux au niveau de la matière et du feu. Au Paradis Dieu étant le Créateur de tout comme sur terre, il pourra transformer en immense plaisir l'immense douleur du feu :
(S21v67-70) « (Abraham dit à son peuple :)“Fi de vous et de ce que vous adorez en dehors d'Allah ! Ne raisonnez-vous pas ?” Ils (les polythéistes) dirent : “Brûlez-le (en le jetant dans un feu étendu). Secourez vos divinités si vous voulez faire quelque chose (pour elles).” (Quand Abraham fut jeté dans ce feu) Nous dîmes : “Ô feu, sois une fraîcheur salutaire pour Abraham.” Ils voulaient ruser contre lui, mais ce sont eux que Nous rendîmes les plus grands perdants (car ils finirent en Enfer et selon Abraham, il passa les meilleurs jours de sa vie dans ce feu à la nature changée par Dieu juste pour lui jusqu'à ses poils mais pas ses liens). »
Le Prophète (SBDSL) a dit : « Un espace du Paradis égal à la moitié de la corde d’un arc (permettant de faire un cercle pour s'y asseoir en tailleur) est certainement meilleure que toute l’étendue sur laquelle le soleil se lève ou se couche. »
Or comme les anges sont les serviteurs et protecteurs des croyants sur terre en particulier avec la transmission des révélations, leurs généreuses invocations pures, leurs diverses fonctions et leurs soutiens parfois miraculeux, il est probable qu'ils correspondent à certains des serviteurs des croyants au Paradis évoqués dans le Coran. Ainsi ils auront peut être une vie de famille et des jours de vacances à l'image des hommes sur terre, voire un seul jour de travail par semaine, mois ou année surtout qu'étant très nombreux, tout en remplissant agréablement les villes comme habitants des planètes appartenant aux différents hommes et servant chacun leur tour dans les palais des êtres humains ou en tant que gérant des diverses boutiques, salons de thé, bars et restaurants du Paradis. Cependant même si les anges n'obtiennent pas une vie de famille dans le Paradis en étant seulement des serviteurs remplissant ces villes ou dans les palais, les marchés, les repas ou la préparation des loisirs, ça ne les empêchera pas de participer à certains jeux humains.
Ainsi, ces anges serviteurs se relaieront certainement pour souvent accompagner le propriétaire humain roi où ils vivront lors de ses déplacements en ville dans ses diverses planètes. Pendant ces moments les passants des rues où ils iront s'immobiliseront debout probablement au moins le Vendredi, jour de la vision hebdomadaire de la face de Dieu au Paradis, par hommage envers cet homme roi, que ce dernier pourrait rendre par un signe de la tête vers le bas saluant la dignité de leur nature servante. Tout cela pourrait aussi expliqué le fait que Dieu ait créé beaucoup plus d'anges que d'hommes.
De même les enfants promis au Paradis correspondent peut être aux jeunes serviteurs s'occupant du service pendant les repas tel un jeu les occupant car ils seront enthousiastes de tout comme ils le sont sur terre, et comme nous devrions l'être tout le temps en tant qu'adulte. Ces repas conviviaux au Paradis serviront donc aussi à régulièrement profiter de cette présence des enfants, car même si les adultes et les enfants pourront passer du temps régulièrement ensemble en dehors de ces rendez-vous dont à travers des jeux et de grandes rondes chantantes de danse, chacune de ces catégories aura également des occupations, des jeux et des loisirs propre à elle.
Dans ce sens expliquant les rangs de chacun au Paradis, les personnes malades mentalement à leur naissance n'étant pas responsable de leurs actes, elles sont donc innocentes, et il est donc possible qu'elles obtiennent le Paradis gratuitement en tant qu'enfant comme les enfants morts sur terre. Cependant il n'est pas impossible qu'ils finissent comme les anges en tant qu'honorable adulte serviteur au service de leurs parents les ayant entretenus honorablement sur terre pendant leur handicap. Ainsi tous les enfants au Paradis et les handicapés mentaux de naissance sur terre pourront aussi probablement choisir de devenir adulte un jour en ayant probablement une vie de famille simple comme les anges mais pas tous les avantages de ceux étant entrés au Paradis suite au Jugement Dernier. Or la réponse étant incertaine comme de rares cas en islam, il faut comprendre que tout le reste de la moralité religieuse, très souvent beaucoup plus claires et certaine, est déjà aussi sublime que ce sujet incertain.
          Par conséquent ce qu'il faut noter avant tout concernant ces différentes catégories de créatures au Paradis, c'est la différence entre la valeur des hôtes et des serviteurs. En effet la valeur des anges ayant vécu dans un déterminisme saint, la valeur des saintes houris dévouées, et la valeur des innocents et donc saints enfants morts et handicapés mentaux de naissance correspondent à la valeur des créatures qui obtiennent donc logiquement le Paradis sans Jugement Dernier, mais en tant que serviteur éternel par intermittence pour leur nature pure et sans élévation spirituelle. Surtout que pour ces innocents enfants et handicapés mentaux, devenir serviteur par intermittence très rare au Paradis est aussi logiquement une forme de rétribution, puisque ces innocents auront été au service Dieu en devant être servi par les hommes considérés comme des adultes responsables.
Alors que la valeur des créatures ayant bien utilisé le libre arbitre avant de subir le Jugement Dernier, que sont les hommes et les génies pieux, seront légitimement les maîtres (hôtes, princes, supérieurs) spirituels du Paradis (en particulier donc de leurs planètes reçues en récompense) par leur incarnation de l'acquisition morale la plus complète les ayant fait devenir les meilleurs représentants de Dieu par l'élévation spirituelle de l'ennoblissement à son image.
          Or dans un magnifique aspect, les serviteurs du Paradis peuvent aussi être considérés comme « princiers » (supérieurs) puisque leur nature de servitude à l'image du cuisinier d'un patron est en amont pour notre subsistance. Ainsi, les différents êtres serviteurs promis au Paradis ou y existant par nature peuvent être clairement considérés comme des élus pouvant profiter directement (sans Jugement Dernier) de divers aspects du Paradis surtout ceux qui obtiendront une vie de famille et les fonctions du corps humains comme les houris, rang donc d'élus certains du Paradis que les hommes ou génies auraient pu souhaiter avant de connaître la valeur supérieure de l'ennoblissement religieux.
          Toutes ces situations possibles au Paradis seraient donc simplement des occupations agréables permettant de nous réunir en valorisant le rang de chacun, sans qu'il n'y ait quoi que ce soit de malsain ou de soumission et servitude humiliantes, gratuites ou inutiles. Il s'agirait donc seulement d'apprécier la digne valeur morale du service et de l'ennoblissement. D'ailleurs le service correspondant à de la générosité digne étant une qualité divine fait partie de l'ennoblissement maximal religieux, par preuve que chaque jour Dieu crée pour nous et que les hommes ayant accédé au Paradis y seront considéré comme des hôtes même si la vénération personnelle et les prosternations n'y sont plus demandés mais e, sachant qu'il sera probablement possible de choisir d'aller délicieusement chanter debout des cantiques avec les anges et les houris.
          Ainsi il faut reconnaître le grand honneur de pouvoir tendre en tant qu'homme vers la valeur suprême de maître spirituel par l'ennoblissement personnel dans la religion comprenant toutes les valeurs morales.

15) Les salutations

(S14v23) « Et on fera entrer ceux qui croient et font de bonnes œuvres dans les jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement par permission de leur Seigneur. Et là, leur salutation sera : “Salam (Paix).” »

(S56v25-26) « Ils (les habitants du Paradis) n'y entendront ni futilité ni blasphème, mais seulement les propos : “Salam ! Salam ! (Paix ! Paix ! )” »

16) Les voisins

Selon Abou Said al-Koudri (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit à des compagnons à propos des degrés du Paradis : « Les habitants du Paradis verront certainement les habitants des palais qui sont au-dessus d'eux comme vous voyez les étoiles les plus lumineuses perdues au fond du ciel à l'Est ou à l'Ouest, et ce à cause de la supériorité des degrés qu'occupent les uns par rapport aux autres. » Ils dirent: « Ô Messager de Dieu ! Est-ce que ces hautes demeures (du Firdaws) sont celles des Prophètes et que nul autre qu'eux ne pourra atteindre ? » Il dit : « Pas du tout, par Celui qui tient mon âme dans Sa Main, ce sont plutôt des hommes qui ont cru en Dieu et accordé foi (piété) aux Messagers (et à leur message). » (URA)

Selon Sahl Ibn Sad (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « Certes les habitants du Paradis verront les palais qui sont au-dessus d'eux comme vous voyez maintenant les astres au firmament. » (URA)


Les hôtes du Paradis auront donc bien des planètes entières comme récompenses.

17) La famille

(S13v22-24) « A ceux-là (les pieux sera donné) la bonne demeure finale, les jardins d'Éden, où ils entreront, ainsi que tous ceux de leurs ascendants, conjoints et descendants, qui ont été de bons croyants. De chaque porte, les anges entreront auprès d'eux (en disant) : “Paix sur vous pour ce que vous avez enduré ! Comme est bonne votre demeure finale !” »

18) Le corps

D'après Abou Sad (SDP) et Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Quand les gens du Paradis y accéderont, un crieur leur dira : vous vivrez sans jamais mourir, vous serez en pleine forme sans jamais tomber malades, vous serez jeunes sans jamais vieillir, et vous serez heureux sans jamais être tristes. » (Tirmidhi)
Dans une autre traduction : « Quand les gens du Paradis entrent au Paradis, un crieur lance un appel : « Il vous appartient désormais de vivre et de ne plus jamais mourir. Il vous appartient désormais d’être en bonne santé et de ne plus tomber malade. Il vous appartient désormais d’être jeunes et de ne plus jamais vieillir. Et Il vous appartient désormais d'être heureux et de ne plus jamais être malheureux. »


a) La taille est de soixante coudées (environ 30 mètres)

(ExtHadith) D'après Abou Hourayra ( SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « ...et à l'image de leur père Adam (lors de sa création dans le Jardin d'Eden), ils (les êtres humains au Paradis) s'élancent dans le ciel avec une stature de soixante coudées. » (Boukhari et Mouslim)

b) Le visage

Anas (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu a dit : « Il y a au Paradis un marché (de l'inconnaissable) où les gens du Paradis viennent le vendredi (après avoir vu leur Seigneur dans la vallée principale du Paradis). A ce moment souffle un vent du Nord qui jette une poussière sur leurs visages et leurs vêtements. Puis leur beauté en devient plus resplendissante. Ils retournent alors auprès de leurs épouses et trouvent aussi leur beauté encore plus resplendissante. Leurs épouses leur disent: « Par Dieu, votre beauté est devenue plus resplendissante. » Et ils leur disent: « Vous aussi par Dieu, votre beauté est devenue plus resplendissante. » (Mouslim)
Dans une autre version : « Salut ! Bienvenue à notre bien-aimé ! Il y a en toi plus de beauté et d'agrément qu'il n'y en avait lorsque tu nous a quittés. » Il répond : « Nous avons eu la compagnie de notre Seigneur le Tout-Puissant, aussi, nous ne pouvions que revenir ainsi (et pareillement pour vous). »


(S83v24) « Tu reconnaîtras sur leurs visages, l'éclat de la félicité. »

(S76v11) « Allah les protégera donc du mal de ce jour-là, et leur fera rencontrer la splendeur et la joie »

(S88v8-11) « Ce jour-là (au Paradis), il y aura des visages épanouis, contents de leurs efforts, dans un haut Jardin, où ils n'entendent aucune futilité. »

(S80v38/39) « Ce jour-là (au Paradis), il y aura des visages rayonnants, riants et réjouis. »

c) Jeunesse éternelle

(ExtHadith) Le Prophète (SBDSL) a dit : « Celui qui entre au Paradis y vivra éternellement sans jamais goûter à la mort. Il goûtera aux délices sans jamais connaître la misère, ses habits jamais ne s'useront, sa jeunesse sera éternelle. » (Ahmad et Tirmidhi)

D'après Abou Sad (SDP) et Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Quand les gens du Paradis y accéderont, un crieur leur dira : vous vivrez sans jamais mourir, vous serez en pleine forme sans jamais tomber malades, vous serez jeunes sans jamais vieillir, et vous serez heureux sans jamais être tristes. » (Tirmidhi)

d) La respiration

(ExtHadith) Le Prophète (SBDSL) a dit : « ...(Au Paradis) il leur sera inspiré les louanges au Seigneur comme la respiration vous est inspirée. » (Mouslim et Boukhari)

(ExtHadith) Le Prophète (SBDSL) a dit : « ...(Au Paradis) Dieu leur inspire les formules suivantes comme Il leur inspire leur respiration : Sobhanallah (Gloire et Pureté à Dieu, lors de l'expiration) et Allahou akbar (Dieu est Grand, lors de l'inspiration) »
Commentaire : Ainsi même si au Paradis tout est aussi adoration par la reconnaissance et l'appréciation de toute la science divine à travers les plaisirs qui s'y trouvent et un aspect du cadre légal terrestre, la répétition permanente de la louange suivante qui s'y trouve, inspirée à la respiration dans un automatisme (voire à la langue si les gens parlent par télépathie) probablement avec un son très faible et sans fatigue propre seulement au monde ici bas, et étant la seule œuvre réellement cultuelle qui y reste détiendra le plus de valeur et même de plaisir car Dieu est source de tout bien et bonheur. Surtout que la respiration continue d'oxygène représentant principalement la création permanente de Dieu synonyme donc de Sa pourvoyance constante aux êtres humains, c'est une légitimité excellemment honorable de la lier toujours à la louange envers Dieu.

e) Fin des désagréments physiques

(ExtHadith) D'après Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « ...(Au Paradis) Ils n'ont ni urine, ni défécation, ni morve, car leur manger ne provoque chez eux que des rots ayant le parfum du musc.... » (Boukhari et Mouslim)

f) Le corps

(ExtHadith) D'après Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : «...(Au Paradis) Ils (les hommes) auront tous l'aspect d'un même homme (physiquement mais probablement pas de visage)...» (Boukhari et Mouslim)

1) Fin de l'épuisement et du sommeil

(S15v48) « Nulle fatigue ne les y touchera. Et on ne les en fera pas sortir. »

(S35v35) « (Les gens du Paradis diront :) C'est Lui (Dieu) qui nous a installés par Sa grâce dans la Demeure de la stabilité, où nulle fatigue ni lassitude ne nous touchent. »

2) Fin de tout mal et maladie

(S39v61) « Et Allah sauvera ceux qui ont été pieux en leur faisant gagner (leur place au Paradis). Nul mal ne les touchera et ils ne seront point affligés. Allah est le Créateur de toutes choses, et de toutes choses Il est Garant. »

D'après Abou Sad (SDP) et Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Quand les gens du Paradis y accéderont, un crieur leur dira : vous vivrez sans jamais mourir, vous serez en pleine forme sans jamais tomber malades, vous serez jeunes sans jamais vieillir, et vous serez heureux sans jamais être tristes. » (Tirmidhi)
Dans une autre traduction : « Quand les gens du Paradis entrent au Paradis, un crieur lance un appel : « Il vous appartient désormais de vivre et de ne plus jamais mourir. Il vous appartient désormais d’être en bonne santé et de ne plus tomber malade. Il vous appartient désormais d’être jeunes et de ne plus jamais vieillir. Et Il vous appartient désormais d'être heureux et de ne plus jamais être malheureux. »


3) Fin de la mort

(S44v56) « Ils (les habitants du Paradis) ne goûteront pas à la mort après leur mort première (sur terre). »

(ExtHadith) D'après Abou Hourayra (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « ...Celui qui y entre (au Paradis) ne s'ennuie pas, sera éternel et ne mourra pas... » (Tirmidhi)

Abdallah Ibn Omar (SDP) a rapporté que l' Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Dieu fera entrer les habitants du Paradis au Paradis et les habitants de la Géhenne dans le Géhenne. Puis un héraut  se lèvera et proclamera : « Ô habitants du Paradis et de l'Enfer, il n'y a plus de mort ! » Les habitants du Paradis ajouteront une autre joie à leur joie et les gens de la Géhenne une autre tristesse à leur tristesse. Et chacun sera dans l'état où il se trouve pour l'éternité. » (Boukhari et Mouslim)

Abou Hourayra (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Au jour de la Résurrection (après le jugement Dernier), on amènera la mort et on l’arrêtera près du pont. Puis il sera crié :  « Ô gens du Paradis ! » Ils regarderont effrayés de peur qu’on les empêche d'accéder au Paradis. Puis il sera crié : « Ô gens de l’Enfer ! » Ils regarderont réjouis d'espoir qu’on annule leur entrée en Enfer. Puis s’adressant aux uns et aux autres, il sera dit : « Reconnaissez-vous celle-là ? » Tous répondront : « Oui c’est la mort ! ». L’ordre sera alors donné qu’on l’égorge sur le pont, puis on dira aux deux groupes de gens : « Vous vivrez désormais éternellement. » (Ibn Maja et Thirmidi)

L'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Quand les hôtes du Paradis entreront au Paradis et que les hôtes de l'Enfer entreront dans le Feu, on amènera la mort qu'on égorgera sur l'enceinte (muraille, Al Araf) séparant le Paradis et l'Enfer. Et un héraut criera : « Ô gens du Paradis ! La mort n'est plus. Ô gens du Feu ! La mort n'est plus. » Ainsi la joie des hôtes du Paradis et la peine des gens du Feu augmenteront. » (Fath Al-Bari)

f) L'esprit et le cœur

Le Prophète (SBDSL) a dit à Abdallah Ibn Qays (le vrai nom d'Abou Moussa) : « Veux-tu que je t'indique une parole qui est un trésor du Paradis (car procurant réellement un grand bonheur ici-bas et au Paradis). -Bien sûr, ô Messager d'Allah ! Je sacrifierais mon père et ma mère pour toi ! -II n'y a de force et de puissance qu'en Allah (et car représentant la possibilité des souhaits à volonté au Paradis dans un mini cadre légal reflétant le monothéisme terrestre). »

1) Fin des mauvais sentiments

Fin de la rancune

(S15v47/48) « Et Nous aurons arraché toute rancune de leurs poitrines, et ils se sentiront frères en se faisant face les uns aux autres sur des lits. Nulle fatigue ne les y touchera. Et on ne les en fera pas sortir. »

Fin de la haine et des désaccords

(ExtHadith) Le Prophète (SBDSL) a dit : «...(Au Paradis) Leurs cœurs seront comme celui d'un seul homme... » (Boukhari et Mouslim)
Commentaire : C'est à dire qu'il y aura au Paradis une harmonie totale dans la relation à autrui par des cœurs ne ressentant que le bien et le sentiment noble qu'autrui veut nous faire partager même à une foule.

Fin de la vanité et de l'incrimination

(S52v23) « Là (au Paradis), ils se passeront les uns les autres une coupe qui ne provoquera ni vanité ni incrimination. »

Fin de la lassitude

(S35v35) « (Les gens du Paradis diront :) C'est Lui (Dieu) qui nous a installés par Sa grâce dans la Demeure de la stabilité, où nulle fatigue ni lassitude ne nous touchent. »

Fin de l'ennui

(ExtHadith) D'après Abou Hourayra (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « ...Celui qui y entre (au Paradis) ne s'ennuie pas, sera éternel et ne mourra pas... » (Tirmidhi)

Fin de l'affliction

(S39v61) « Et Allah sauvera ceux qui ont été pieux en leur faisant gagner (leur place au Paradis). Nul mal ne les touchera et ils ne seront point affligés. Allah est le Créateur de toutes choses, et de toutes choses Il est Garant. »

Fin de la crainte

(ExtS2v112) « quiconque soumet à Allah son être tout en faisant le bien aura sa rétribution auprès de son Seigneur : pour eux nulle crainte, et ils ne seront point attristés. »

Fin de la tristesse

(ExtS2v112) « quiconque soumet à Allah son être tout en faisant le bien aura sa rétribution auprès de son Seigneur : pour eux nulle crainte, et ils ne seront point attristés. »

Fin des mauvais propos

(S56v25-26) « Ils (les habitants du Paradis) n'y entendront ni futilité ni blasphème, mais seulement les propos : “Salam ! Salam ! (Paix ! Paix ! )” »

(S78v35) « Ils (les habitants du Paradis) n'y entendront ni futilités ni mensonges. »

(S88v8-11) « Ce jour-là (au Paradis), il y aura des visages épanouis, contents de leurs efforts, dans un haut Jardin, où ils n'entendent aucune futilité. »

2) Début de la plénitude des bons sentiments

Les plaisirs du Paradis sont souvent composés de joie enfantine (purement, intensément et innocemment enthousiaste) même ceux pour les adultes.

La sérénité

(S52v19) « En récompense de ce que vous faisiez, mangez et buvez en toute sérénité, »

Le bonheur

Al Mouhira Ibn Soba (SDP) à des perses l'ayant fait demandé pour être interrogé : « Notre Prophète nous a informés de la part de notre Seigneur que celui d'entre nous qui mourrait pieusement irait au Paradis et au bien-être qui n'a jamais été vu (dont donc ni ressenti...). »

(S83v24-28) « Tu reconnaîtras sur leurs visages, l'éclat de la félicité (très, très, très au-delà de nos espérances). »

(S76v11) « Allah les protégera donc du mal de ce jour-là, et leur fera rencontrer la splendeur et la joie »

(S3v169) « Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d'Allah soient morts. Au contraire, ils sont vivants auprès de leur Seigneur, bien pourvus et joyeux de la faveur qu'Allah leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés. Ils sont ravis d'un bienfait d'Allah et d'une faveur, et du fait qu'Allah ne laisse pas perdre la récompense des croyants. Ceux qui, quoiqu'atteints de blessure, répondirent à l'appel d'Allah et du Messager, il y aura une énorme récompense pour ceux d'entre eux qui ont agi en bien et pratiqué la piété. »

L'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Quand les hôtes du Paradis entreront au Paradis et que les hôtes de l'Enfer entreront dans le Feu, on amènera la mort qu'on égorgera sur l'enceinte (muraille, Al Araf) séparant le Paradis et l'Enfer. Et un héraut criera : « Ô gens du Paradis ! La mort n'est plus. Ô gens du Feu ! La mort n'est plus. » Ainsi la joie des hôtes du Paradis et la peine des gens du Feu augmenternt. » (Fath Al-Bari)

La quiétude

(S44v55) « (Au Paradis) Ils y demanderont en toute quiétude toutes sortes de fruits. »

Les cœurs seront comme celui d'un seul homme

(ExtHadith) Le Prophète (SBDSL) a dit : «...(Au Paradis) Leurs cœurs seront comme celui d'un seul homme... » (Boukhari et Mouslim)
Commentaire : C'est à dire qu'il y aura au Paradis une harmonie totale dans la relation à autrui par des cœurs ne ressentant que le bien et le sentiment noble que l'autre veut nous faire partager même à une foule.

19) Le climat

(S76v13) « (Au Paradis) ils y seront accoudés sur des divans, n'y voyant ni soleil ni froid glacial . »

20) Les mers, les fleuves et les sources

a) Les mers

Le père de HakimIbn Muawiyya (SDP) a dit : J'ai entendu l'Envoyé de Dieu (SBDSL) dire : « Au Paradis se trouve une mer de lait, une mère d'eau, une mère de miel et une mer de vin (probablement située derrière des montagnes de musc se trouvant sous le Trône divin comme des barrages). C'est d'elles que jaillissent ensuite les fleuves. » (Ahmad et Tirmidhi)

b) Les fleuves, sources et ruisseaux

(S44v51/52) « Les pieux seront dans une demeure sûre parmi des jardins et des sources »

(S14v23) « Et on fera entrer ceux qui croient et font de bonnes œuvres dans les jardins sous lesquels coulent les ruisseaux »

(ExtS9v72) « Aux croyants et aux croyantes, Allah a promis des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux »

(ExtS47v15) « Voici la description du Paradis qui a été promis aux pieux : il y aura là des ruisseaux d'une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d'un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d'un vin délicieux à boire, ainsi que des ruisseaux d'un miel purifié. »

(S55v50) « (Au Paradis) Ils y trouveront deux sources courantes. »

(S55v66) « Dans lesquelles (des jardins du Paradis) il y aura deux sources jaillissantes. »

(S88v12) « Là (dans des jardins du Paradis), il y aura une source coulante. »

(S37v45-47) « On fera circuler entre eux une coupe remplie à une source blanche savoureuse à boire : Elle n'offusquera point leur raison et ne les enivrera pas (mais les rendra très heureux). »


D'après Abadallah Ibn Omar (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Al -Kawthar (l'abondance) est une rivière du Paradis dont les rives sont en or, le lit est de perles et de pierres précieuses, la terre est meilleure que le musc, et l'eau est plus douce que le miel et plus blanche que la neige.» (Timidhi)

Le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « Le Gange, l'Oxus (l'Amou-Daria), l'Euphrate, et le Nil sont des fleuves du Paradis. » (Mouslim)

Le Prophète (SBDSL) a dit : Tandis que je marchais au Paradis, je vis un fleuve dont les bords étaient formés de perles voûtées et trouées. Je demandai : « Qu'est-ce, ô Gabriel ? » Il répondit : « C'est le fleuve de l'abondance. Celui que Ton Seigneur t'a accordé. L'ange en prit une poignée et je constatai que sa boue était du musc de la meilleure odeur. » (Boukhari)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Le fleuve de l'abondance (al -Kawthar) est un fleuve au Paradis : ses bords sont en or, son lit est formé de joyaux et de rubis, son sable est meilleur que le musc, et son eau plus délicieuse que le miel et plus blanche que la neige. » (Boukhari)

Abou Houreyra a rapporté que le Prophète (SBDSL) a dit : « Il existe au Paradis un fleuve de longueur égale à celle du Paradis. Sur ses bords se tiennent des vierges en position debout se faisant face et chantant avec des voix que nulle créature n'a jamais entendu d'aussi belles au point qu'elles n'en n'entendront pas de plus belles au Paradis. »

On demanda à Abou Hourayra : « Quels seront ces chants ? » Il répondit : « Si Allah le veut, ce sera (entre autre) chanter la pureté du Seigneur, Lui faire des louanges, et Le glorifier. » (Al-Bayhaqui)

Ces liquides et boissons du Paradis seront différents de ceux de la terre car toutes leurs mauvaises propriétés y disparaîtront définitivement afin de ne laisser place qu'à leurs qualités en constante augmentation.
Sur terre l'eau faite pour boire et se baigner, le lait fait pour se nourrir, le vin fait pour le plaisir et la joie, et le miel fait pour le bien-être et la santé, deviendront tous au Paradis synonymes de plaisirs immenses.

21) Le sol et les jardins

a) Le sol

(ExtHadith) Anas (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Dieu a créé le Paradis d'Eden (firdaws) de Sa propre main, de briques de perles blanches, de briques de rubis rouges et de briques d'émeraudes vertes. Sa boue est le musc, ses cailloux sont les perles, et son herbe est le safran. » (Ibn Abou Ad-Dounya)

(ExtHadith) On demanda : « Ô Envoyé de Dieu ! Parle-nous du Paradis, en quoi est-il construit ? » Il répondit : « Une couche en or et une couche en argent, le ciment est du musc, son gravier est composé de perles et de pierres précieuses, sa terre est le safran. » (Ahmad)

(ExtHadith) On demanda : « Ô Envoyé de Dieu de quoi est bâti le Paradis ? » Il répondit : « Une brique en or et en argent, sa boue est le musc, sa terre le safran et son gravier les perles et les rubis.»  (Ahmad et Timidhi)

(ExtHadith) D'après Abou Hourayra (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « Ô Envoyé de Dieu, de quoi le Paradis est-il construit ? » Il a répondu : « Une couche en argent, une autre en or, leur ciment est uniquement fait de musc, sa terre est faite de safran. » (Tirmidhi)

b) Les jardins

(S83v22) « Les bons seront dans (un jardin) de délice »

(S15v45) « Certes, les pieux seront dans des jardins avec des sources. »

(S55v46/48) « et pour celui qui aura craint de comparaître devant son Seigneur, il y aura deux jardins, - Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? -, aux branches touffues. »

(S55v62-68) « En deçà de ces deux jardins il y aura deux autres jardins. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? Ils sont d'un vert sombre. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? Dans lesquelles il y aura deux sources jaillissantes. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? Ils contiennent des fruits, des palmiers, et des grenadiers. »

(S69v21-23) « Il (l'habitant du Paradis) jouira d'une vie agréable dans un Jardin haut placé dont les fruits sont à portées de la main. »

22) Les arbres et fruits

a) Les arbres

Ibn Abbas (SDP) rapporte : « Les palmiers du Paradis ont le tronc en émeraude vert, la base de leurs branches est en or rouge, leurs palmes serviront aux vêtements des élus, leurs fruits ont la dimension des jarres, et leur jus est aussi blanc que la neige, plus doux que le miel et plus moelleux que les palmites.

D'après Abou Said al-Koudri (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Il y a au Paradis un arbre à l'ombre duquel le cavalier monté sur un cheval de race rapide et dégraissé pour la course court cent ans sans arriver à sa fin. » (Boukhari et Mouslim)

(S56v28-30) « (Les habitants du Paradis seront parmi) des jujubiers sans épines, et parmi des bananiers aux régimes bien fournis, dans une ombre étendue »

(S55v68) « ils (des jardins du Paradis) contiennent des fruits, des palmiers, et des grenadiers. »


Le Prophète (SBDSL) a dit : « Il existe au Paradis un arbre du sommet duquel jailliront des habits, de la base de laquelle jailliront des chevaux en or scellés de rubis et de joyaux. Ils ne produiront ni crottin ni urine, et sont pourvus d'ailes de dimensions illimitées. Les habitants du Paradis les enfourcheront et ils les porteront là où ils désirent. » (Ibn Abou Dounia)

b) Les fruits

(ExtS36v55) « Là (dans les jardins du Paradis), ils auront des fruits et ils auront ce qu’ils réclameront. »

1) Multitudes de diversités

(S44v55) « Ils y demanderont en toute quiétude toutes sortes de fruits. »

(ExtS47v15) « Et il y a là pour eux (dans les jardins du paradis), des fruits de toutes sortes, ainsi qu’un pardon de la part de leur Seigneur. »

2) Différentes espèces

(S55v52) « Ils (les fruits du plus haut niveau du Paradis) contiennent deux espèces de fruit fruit (en un seul , ce qui ne sera pas le cas dans les autres niveaux). »

3) Formes parfois semblables mais avec des goûts différents

Ceci explique qu'au Paradis les formes ont une limite mais pas les saveurs.

(S2v25) « Annonce à ceux qui croient et pratiquent de bonnes œuvres qu'ils auront pour demeures des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Chaque fois qu'ils seront gratifiés (auront mangé) d'un fruit des jardins ils diront : “N'était-ce pas là ce qui nous avait été servi auparavant ?” Or (car) c'est quelque chose de semblable (seulement dans la forme), et ils auront là des épouses pures, et là ils demeureront éternellement. »

4) En abondance

(S52v22) « (Au Paradis) Nous les (ses habitants) pourvoirons abondamment des fruits et des viandes qu'ils désireront. »

(S56v32/33) « et (les habitants du Paradis auront) des fruits abondants ni interrompus ni défendus, »

5) Proches

(S76v14) « Ses ombrages (des jardins du Paradis) les couvriront de près (ses habitants), et ses fruits (seront) inclinés bien bas (à portée de leurs mains). »

(S55v54) « ils (les habitants du Paradis) seront accoudés sur des tapis doublés de brocart, et les fruits des deux jardins seront à leur portée (pour être cueillis). »

(S69v21-23) « Il (l'hôte du Paradis) jouira d'une vie agréable dans un Jardin haut placé dont les fruits sont à portées de la main. »

6) Tous autorisés

(S56v32/33) « et (les habitants du Paradis auront) des fruits abondants ni interrompus ni défendus, »

23) Les demeures, les palais, les chambres et les tentes

a) Les demeures

1) Morale

(S44v51) « Les pieux seront dans une demeure sûre, »

(ExtS9v72) « Aux croyants et aux croyantes, Allah a promis les jardins (du Paradis) sous lesquels coulent les ruisseaux pour qu'ils y demeurent éternellement, et (aussi) des demeures excellentes dans ces jardins d'Eden (du séjour éternel). »

(S25v16) « Ils auront là tout ce qu'ils désireront et une demeure éternelle (lieux de résidences éternels). C'est une promesse incombant à ton Seigneur. »

2) Description

Il faut comprendre que par sagesse divine pour faire valoriser ces choses, tout ce qui est rare, et donc cher, et donc précieux sur terre comme l'or et les pierres précieuses, est en abondance au Paradis, ainsi que tous les besoins et envies corporels limités sur terre.

(ExtHadith) Anas (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : Dieu a créé le Paradis d'Eden (Firdaws) de Sa propre main, de briques de perles blanches, de briques de rubis rouges et de briques d'émeraudes vertes. Sa boue est le musc, ses cailloux sont les perles, son herbe est le safran. » (Ibn Abou Ad-Dounya)

(ExtHadith) On demanda : « Ô Envoyé de Dieu ! Parle-nous du Paradis, en quoi est-il construit ? » Il répondit : « Une couche en or et une couche en argent, le ciment est du musc, son gravier est composé de perles et de pierres précieuses, sa terre est le safran. » (Ahmad)

D'après Ibn Abbas (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « Au Paradis se trouvent des loges construites de toutes sortes de pierres précieuses : leur intérieur n'est pas visible de leur extérieur mais leur extérieur est visible de l'intérieur. Il s'y trouve du bonheur et du plaisir qu'aucun oeil n'a vu et aucune oreille n'a entendu (et aucun cœur n'a ressenti). » (Al-Bayhaqi)

Ali Ibn Abi Talib (SDP) a rapporté que le Prophète (SBDSL) a dit : « Il y a au Paradis des chambres dont seulement le propriétaire peut regarder l'extérieur de l'intérieur et l'intérieur de l'extérieur. » Un bédouin se leva et demanda : « Pour qui sont-elles réservées ? » Il répondit : « Pour celui qui parle et dit du bien, pour celui qui offre à manger, pour celui qui jeûne souvent, pour celui qui médite sur la mort alors que les gens dorment. » (Ahmad)

(S25v10) « Béni soit Celui qui, s'il Le veut, t'accordera bien mieux que cela (trésors terrestres) : des jardins du Paradis) sous lesquels coulent les ruisseaux, et t'assignera des châteaux (comme à tout habitant du Paradis). »

Zayd Ibn Aslam (SDP) a rapporté, d'après son père, que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « On attribuera (au Paradis) à chaque homme un palais taillé dans une seule perle qui comprend soixante-dix chambres. Dans chacune de ces chambres se trouve soixante-dix épouses, des Houris aux grands yeux, et soixante-dix portes. Par chacune de ces portes lui arrive un parfum du Paradis. » Puis il récita ce verset : (S32 v17) « Aucun être créé ne sait ce qu'on a caché pour eux comme source de sérénité profonde. » (Al-Qurtubi)

Selon Abdulah Ibn Awfa (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) annonça à (sa première femme) Khadija (SDP), la bonne nouvelle qu’elle aura au Paradis (pour sa piété terrestre) une maison faite d’une perle creuse où il n’y a ni rumeur ni fatigue. » (URA)

Selon Abou Mousa (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « II y a certainement pour le croyant dans le Paradis une tente creusée dans une seule perle. Elle s'élève dans le ciel à une hauteur de soixante lieues. Le croyant y a aussi des épouses qu'il visite successivement (intensité de l'intimité) sans qu'elles se voient les unes les autres. » (URA)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Au Paradis, le croyant aura une tente faite à partir d'une perle creuse dont la longueur sera de soixante miles (mesures romaines en hauteur et en longueur). Il y aura des épouses qu'il fréquentera sans qu'aucune d'entre elle ne s'aperçoive de l'existence des autres. » (Boukhari et Mouslim)

b) Les couchages

1) Description

(S55v76) « Ils seront accoudés sur des coussins verts et des tapis épais et jolis. »

(S55v54) « ils seront accoudés sur des tapis doublés de brocart, »

(S56v34) « sur des lits surélevés, »

(S83v23) « sur les divans, ils regardent. »

(S56v15/16) « sur des lits ornés (d'or et de pierres précieuses), s'y accoudant et se faisant face. »

(S88v13) « Là, des divans élevés »

(S88v15/16) « et des coussins rangés et des tapis étalés. »

(S52v19) « En récompense de ce que vous faisiez, mangez et buvez en toute sérénité, accoudés sur des lits bien rangés »

2) Situation des hôtes

(S55v54) « ils seront accoudés sur des tapis doublés de brocart »

(S52v20) « accoudés sur des lits bien rangés »

(S76v13) « ils y seront accoudés sur des divans, n'y voyant ni soleil ni froid glacial . »

(S56v15/16) « sur des lits ornés (d'or et de pierres précieuses), s'y accoudant et se faisant face. »

(S36v55-58) « Les gens du Paradis seront, ce jour-là, dans une occupation qui les remplit de bonheur, eux et leurs épouses sont sous des ombrages, accoudés sur les divans. Là (éternellement) ils auront des fruits et ils auront ce qu'ils réclameront, “Salam” (salut et paix) ! Parole de la part d'un Seigneur Très Miséricordieux. »


Mouaz ben Jabal (SDP) a rapporté que l’Envoyé de Dieu (SBSDL) a dit : Dieu Puissant et Glorieux a dit : « Ceux qui (provenant de diverses ethnies) s’aiment en Ma majesté (et qui, dans une autre version, auront ordonné le bien, interdit le mal et seront parvenus à faire aimer Allah aux gens en ne leur parlant que en bien de Lui comme Dieu l'avait conseillé à son Prophète David (paix sur lui) et en les faisant aimer d'Allah lorsque leurs conseils sont écoutés par la pratique des obligations religieuses et l'évitement des interdits religieux, à une époque corrompue vide de ce genre de rappel,) auront des chaires (ou trônes) de lumières (auprès du Trône divin, représentant probablement par le choix de l'effort prophétique l'élévation de l'ennoblissement maximal comme le Créateur) que leur envieront les Prophètes et les martyrs (et qui seront aussi synonyme des meilleures actions et du rang incomparable des premiers musulmans émigrants, « mouhajirins » en arabe, et  des premiers musulmans accueillants de musulmans émigrants, « ançars » en arabe). » (Tirmidhi)

24) Les ustensiles

a) Les peignes

(ExtHadith) D'après Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Leurs peignes (des habitants du Paradis) seront d'or. » (Boukhari et Mouslim)

b) L'encens

(ExtHadith) D'après Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Leur encens sera le costus. » (Boukhari et Mouslim)

c) Description de la vaisselle

(S76v15/16) « Et l'on fera circuler parmi eux des récipients d'argent et des coupes cristallines en cristal d'argent, dont le contenu a été savamment dosé. »

(56v17-19) « Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes, avec des coupes, des aiguières et des verres (remplis) d'une liqueur de source qui ne leur provoquera ni maux de tête ni étourdissement (mais seulement un intense bonheur) »

(S88v14) « et des coupes posées »

(S43v71) « On fera circuler parmi eux des plats d'or et des coupes »

25) Les habits

a) Vêtements inusables

(ExtHadith) Le Prophète (SBDSL) a dit : «  ...ses habits (de l'hôte du Paradis) jamais ne s'useront... » (Ahmad et Timidhi)

b) Description

(ExtS76v21) « Ils porteront des vêtements verts de satin et de brocart. »

(ExtS76v12) « (Dieu récompensera les pieux) en leur donnant le Paradis et des (vêtements) de soie »

(S44v53) « Ils porteront des vêtements de satin et de brocart et seront placés face à face. »

(ExtS22v23) « et leurs vêtements y seront de soie. »

(ExtS18v31) «  et ils se vêtiront d'habits verts de soie fine et de brocart »

c) Origine

(ExtHadith) Le Prophète (SBDSL) a dit : « Il existe au Paradis un arbre du sommet duquel jailliront des habits. » (Ibn Abou Dounia)

26) Les bijoux

(ExtS76v21) « Et ils seront parés de bracelets d'argent.  »

(ExtS22v23) « Là, ils seront parés de bracelets d'or, et aussi de perles »

(ExtS18v31) « Ils y seront parés de bracelets d'or »

Pour les martyrs, une couronne d'honneur sera placée sur leur tête dont le plus beau joyau aura plus de valeur que tout ce qu'il y a sur terre.

27) La subsistance

a) Situation lors des repas

(S69v24) « Mangez et buvez agréablement pour ce que vous avez avancé dans les jours passés. »

(S52v19) « En récompense de ce que vous faisiez, mangez et buvez en toute sérénité, »

Le Prophète (SBDSL) a dit : « (Lors des repas il y aura) Deux plateaux : un en or et un autre en argent. Chacun des plateaux contient un mets différent des autres. La première bouchée sera aussi délicieuse que la dernière. Ensuite la nourriture se dégagera à travers une sueur à l'odeur musquée. Ainsi ils n'urineront pas, ni n'iront pas aux latrines, ni ne se moucheront. » (Ibn Abi Dounia, Tabarani et Mounziri)

Il est aussi rapporté que dans les 70 cuisines de chaque palais, il y aura 70 tables, portant 70 plateaux, contenant 70 mets, ayant chacun 70 saveurs.

b) La nourriture

1) Abondance

(S52v22) « Nous les pourvoirons abondamment des fruits et des viandes qu'ils désireront. »

(S38v51) « où, accoudés, ils demanderont des fruits abondants et des boissons. »

(ExtS40v40) « ceux là entreront au Paradis pour y recevoir leur subsistance sans compter. »

2) Ce qu'ils désirent

(S52v22) « Nous les pourvoirons abondamment des fruits et des viandes qu'ils désireront. »

3) Types de nourriture

(S43v73) « Il y aura là pour vous beaucoup de fruits dont vous mangerez. »

(S52v22) « Nous les pourvoirons abondamment des fruits et des viandes qu'ils désireront. »

(56v21) « toute chair d'oiseau qu'ils désireront. »

(S38v51) « où, accoudés, ils demanderont des fruits abondants et des boissons. »

c) Les boissons

1) Description

Une boisson particulière des habitants du Paradis provenant d'une source nommée salsabil est faite d'un mélange de camphre et de gingembre. Le mot Salsabil est apparemment composé de salas (marche facile) et sabil (sentier) et semble exprimer la félicité.

(S83v24-28) « (Au Paradis) Tu reconnaîtras sur leurs visages, l'éclat de la félicité. On leur sert à boire un nectar pur, cacheté, laissant un arrière-goût de musc. Que ceux qui le convoitent entrent en compétition (dans les bonnes actions et en s'y entraidant quand c'est possible pour l'acquérir). Il est mélangé à la boisson de Tasnim, source dont les rapprochés boivent. »

(S76v17/18) « Et là, ils seront abreuvés d'une coupe dont le mélange sera de gingembre, puisé à une source qui s'appelle Salsabil. »

(S76v5/6) « Les vertueux boiront d'une coupe dont le mélange sera de camphre (et apportera une immense félicité), d'une source de laquelle boiront les serviteurs d'Allah, et ils la feront jaillir en abondance (annonçant clairement par Dieu Lui-même les plaisirs sans limite présents au Paradis). »

(ExtS47v15) « Voici la description du Paradis qui a été promis aux pieux : il y aura là des ruisseaux d'une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d'un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d'un vin délicieux à boire, ainsi que des ruisseaux d'un miel purifié. »

(56v17-19) « Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes, avec des coupes, des aiguières et des verres (remplis) d'une liqueur de source qui ne leur provoquera ni maux de tête ni étourdissement (mais seulement un intense bonheur) »

(S76v15/16) « Et l'on fera circuler parmi eux des récipients d'argent et des coupes cristallines en cristal d'argent, dont le contenu a été savamment dosé. »

2) Caractéristiques des boissons

(S76v21) « Et leur Seigneur les abreuvera d'une boisson très pure. »

(S52v23) « Là, ils se passeront les uns les autres une coupe qui ne provoquera ni vanité ni incrimination. »

(56v17-19) « Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes, avec des coupes, des aiguières et des verres (remplis) d'une liqueur de source qui ne leur provoquera ni maux de tête ni étourdissement (mais seulement un intense bonheur) »

(S37v45-47) « On fera circuler entre eux une coupe remplie à une source blanche savoureuse à boire : Elle n'offusquera point leur raison et ne les enivrera pas (mais les rendra très heureux). »

(S76v5/6) « Les vertueux boiront d'une coupe dont le mélange sera de camphre, d'une source de laquelle boiront les serviteurs d'Allah et ils la feront jaillir en abondance. »

(S78v34) « et coupes débordantes »

28) Les épouses et les femmes

Les enseignements religieux précisent que les femmes du Paradis ont un seul mari mais que les hommes du Paradis ont au minimum deux femmes terrestres et 70 femmes du Paradis dont aucune ne connaîtra la jalousie par les règles récompensant chacun selon sa nature. Surtout que Dieu attribuera aux hommes lors de l'acte intime une agréable intensité sexuelle comparable à l'accumulation de celles de 100 ou 100 000 hommes suivant les versions. Il faut savoir que toute femme redeviendra vierge après chaque relation sexuelle, ce qui signifie qu'elles revivront chaque acte intime avec leur mari avec l'intensité de la première fois :
D’après Anas (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « Au Paradis, l’homme aura une puissance sexuelle si grande… » Quelqu'un demanda : « Ô Messager d’Allah ! Sera-t-il si puissant ? » Le Prophète (SBDSL)répondit : « Il aura une puissance sexuelle centuplée. » (Tirmidhi)
Selon Abou Mousa (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : « II y a certainement pour le croyant dans le Paradis une tente creusée dans une seule perle. Elle s'élève dans le ciel à une hauteur de soixante lieues. Le croyant y a aussi des épouses qu'il visite successivement (intensité de l'intimité) sans qu'elles se voient les unes les autres. » (URA)

a) Epouses des hôtes

(ExtHadith) D'après Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « (Parmi) Leurs épouses seront les Houris aux beaux yeux. » (Boukhari et Mouslim)

(S52v20) « et Nous leur ferons épouser des houris aux grands yeux noirs »

Zayd Ibn Aslam (SDP) a rapporté, d'après son père, que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « On attribuera (au Paradis) à chaque homme un palais taillé dans une seule perle qui comprend soixante-dix chambres. Dans chacune de ces chambres se trouve soixante-dix épouses, des Houris aux grands yeux, et soixante-dix portes. Par chacune de ces portes lui arrive un parfum du Paradis. » Puis il récita ce verset : (S32 v17) « Aucun être créé ne sait ce qu'on a caché pour eux comme source de sérénité profonde. » (Al-Qurtubi)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Au Paradis, le croyant aura une tente faite à partir d'une perle creuse dont la longueur sera de soixante miles (mesures romaines en hauteur et en longueur). Il y aura des épouses qu'il fréquentera sans qu'aucune d'entre elle ne s'aperçoive de l'existence des autres. » (Boukhari et Mouslim)

b) Description

(S55v56/58) « Ils (les hommes du Paradis) y trouveront (les houris) aux regards chastes, qu'avant eux aucun homme ou djinn n'aura déflorées. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? Elles seront (aussi belles) que le rubis (couleur des lèvres) et le corail (couleur de la peau). »
Commentaire : Il est reconnu que les êtres humains ont été tirés de la terre et les djinns du feu, alors il doit être sublime que les houris soient tirés du corail ou du diamant. Surtout que Dieu augmentant l'intensité de l'amour mais aussi de la valeur, de la joie et donc de la beauté des bienfaits du Paradis, cela apporte évidemment aux êtres humains y étant entrés un immense plaisir satisfait, en particulier pour ceux au Firdaws.

(S52v20) « et Nous leur ferons épouser des houris aux grands yeux noirs »

(S38v52) « Et auprès d'eux seront les belles au regard chaste (pur, pudique, intelligent, aimant, désirant sans supériorité ni orgueil ni perversité, intensément désirable), toutes du même âge. »

(S44v54) « C'est ainsi ! Et Nous leur donnerons pour épouses des houris aux grands yeux. »

(S56v22/23) « Et ils auront des houris aux yeux, grands et beaux, pareils à des perles en coquille. »

(S37v48/49) « Et Ils auront auprès d'eux des belles aux grands yeux, au regard chaste, semblables au blanc bien préservé de l'œuf. »

(S78v33) « et (ils seront mariés à) des (belles) aux seins arrondis, d'une égale jeunesse, »

Le Prophète a dit (SBDSL): « Si une femme des habitants du Paradis surplombait la terre, elle la remplirait d'un parfum de musc et ferait disparaître la lumière du soleil et de la lune. » (Tabarani et Al Bazar)

Selon Anas (SDP), l'envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Si une des femmes du Paradis apparaissait aux gens sur terre, elle inonderait de lumière l'espace qui sépare le ciel de la terre et le remplirait d'une senteur délicieuse. Le voile qu'elle a sur la tête vaut à lui seul plus que la terre et tout ce qu'elle renferme. (Ceci sous-entendant qu'un filtre oculaire réglable permettra de percevoir la sublime intensité immense de cette image.) » (Boukhari)

Abdullah Ibn Masoud rapporte que le Prophète d’Allah (SBDSL) a dit : La femme au Paradis est tellement lumineuse qu'on peut voir la moelle de sa jambe à travers soixante-dix robes. Tel est le sens des dires d’Allah dans le Coran quand Il dit : « Elles seront aussi belles que le rubis (au niveau des lèvres et des joues) et le corail (au niveau du tint faisant ainsi ressortir leurs yeux noirs). » (Tirmidhi)
Commentaire : Une interprétation de ce hadith explique que le désir de l'homme pour la femme sera tellement accompli qu'il ira jusque dans la moelle de ses os et provoquera donc un plaisir totalement accompli à la femme, car quand elle approchera de l'homme avant l'acte intime, elle aura la capacité de changer de vêtements, de bijoux, de maquillage et de coupe de cheveux, et donc d'apparence, à chaque seconde pendant 70 secondes.

c) Caractéristiques des femmes

Oum Salama (SDP) demanda : « Ô Messager de Dieu, qui sont les meilleures femmes entre celles de la vie ici bas et les houris (du Paradis) aux grands yeux ? » Il répondit : « Les femmes de la vie ici bas sont meilleures que celles du Paradis, comme l'est l'extérieur d'un habit par rapport à sa doublure (son intérieur). » Elle demanda : « Ô Messager d'Allah, par quoi ? » Il répondit : « Grâce à leur prière, à leur jeûne, et à leur adoration, Allah couvrira leur visage de lumière et leur corps de soie. Elles auront le teint blanc, les habits verts, les bijoux tressés. Leur encensoirs seront faits de perles et leur peignes seront en or. Elles diront : « Nous sommes éternelles et nous ne mourrons pas, nous sommes les heureuses et nous ne connaissons pas la misère, nous sommes celles qui demeurent et nous ne partons pas, nous sommes les satisfaites et ne nous mettons pas en colère. Bienheureux celui à qui nous appartiendrons et qui nous appartiendra. » (Tabarani)

1) Pureté

(S2v25) « ils auront là des épouses pures, »

(S3v15) « et aussi, des épouses purifiées, »

2) Vierges

(S55v70-74) « Là, il y aura des vertueuses et des belles. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? Des houris cloîtrées dans les tentes. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? Qu'avant eux aucun homme ou djinn n'a déflorées. »

(S56v35-38) « C'est Nous qui les avons créées à la perfection (les houris), et Nous les avons faites vierges, gracieuses, toutes de même âge, pour les gens de la droite, »

3) Gracieuses

(S56v35-38) « C'est Nous qui les avons créées à la perfection (les houris), et Nous les avons faites vierges, gracieuses, toutes de même âge, pour les gens de la droite, »

29) Les serviteurs

a) De jeunes garçons

1) Eternellement jeunes

(S76v19) « Et parmi eux (pendant des repas), circuleront des garçons éternellement jeunes. Quand tu les verras, tu les prendras pour des perles éparpillées. »

(S56v17) « Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes, »

2) Description

(ExtS76v19) « Quand tu les verras, tu les prendras pour des perles éparpillées. »

(S52v24) « Et parmi eux circuleront des garçons à leur service, pareils à des perles bien conservées. »

b) Des anges

(ExtS41v30-32) « Ceux qui disent : “Notre Seigneur est Allah”, et qui se tiennent dans le droit chemin, les anges descendent sur eux (et disent) : “N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés, mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. Nous sommes vos protecteurs (serviteurs) dans la vie présente et dans l’au-delà. Et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez, un lieu d’accueil de la part d’un Très Miséricordieux.” »

(S21v103) « La grande terreur ne les affligera pas, et les anges les accueilleront (en leur disant) : voici le jour qui vous a été promis. »

30) Le déplacement

Abdurrahmane ibn Saida (SDP) a dit : J'étais un homme amateur de chevaux. Un jour j'ai demandé au Prophète (SBDSL) : « Ô Messager d'Allah, y a-t-il des chevaux au Paradis ? » Le Prophète (SBDSL) me répondit : « Si Allah t'introduit au Paradis, tu auras une jument faite de rubis qui aura deux ailes et te portera au lieu que tu désires. »
Une précision est apportée dans un autre enseignement : « chaque coup d'ailes les amène jusqu'où porte leur regard (en leur permettant comme sur terre la nuit de voir des étoiles situées à des années lumières et ainsi de se déplacer à travers les galaxies de l'univers du Paradis dans lequel chaque habitant détient au minimum 50 planètes pour l'éternité, puisque le dernier à y entrer aura ce nombre, ce qui signifie que les plus hauts placés auront donc probablement au minimum une galaxie). »

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Il existe au Paradis un arbre du sommet duquel jailliront des habits, de la base de laquelle jailliront des chevaux en or scellés de rubis et de joyaux. Ils ne produiront ni crottin ni urine, et sont pourvus d'ailes de dimensions illimitées. Les habitants du Paradis les enfourcheront et ils les porteront là où ils désirent. » (Ibn Abou Dounia)

31) Le marché

Au Paradis, une fois par semaine après avoir vu le Seigneur, les gens iront dans un marché contenant d'inimaginables trésors évidemment gratuits :

Said ben Al-Moussaib a raconté qu’il a rencontré Abou Hourayra (SDP) qui lui dit : « Je demande à Dieu afin de nous nous revoir dans le marché du Paradis. » Said dit : (Y aura-t-il un marché au Paradis) ? » Abou Hourayra répondit : « Oui car j’ai entendu l’Envoyée de Dieu (SBDSL) dire que les bienheureux n’entreront dans le Paradis que grâce à leur bonnes œuvres (pour Dieu). (Et pour cela) On les autorisera, pour une durée égale à une journée de vendredi dans le bas monde, à visiter leur Seigneur. Son Trône leur apparaîtra dans un des jardins (vallées) du Paradis, et on leur dressera des trônes en lumière, d’autres en or, et d’autres en argent. Les plus inférieurs d’entre eux, et aucun ne pensera être inférieur à l’autre, s'assoiront sur des monticules de musc et de camphre, et ne trouveront donc pas que ceux qui occuperont les chaires en lumière seront mieux installés qu'eux. » Abou Hourayra ajouta : Je demandai à l’Envoyé de Dieu (SBDSL) : « Verrons-nous notre Seigneur ? » Il répondit : « Oui, vous bousculez-vous à voir la lune lorsqu’elle est pleine ? » Nous répondîmes : « Non. » Puis il dit : « Eh bien ainsi vous ne vous bousculerez jamais à voir votre Seigneur. Puis il ne restera aucun de ceux qui seront présents sans que Dieu l’entretienne en lui disant sans que les autres entendant : « Ô tel, le fils d'untel, te rappelles-tu tel et tel jour ? » Il le fera alors se souvenir de ses perfidies dans le bas monde. L'homme dira : « Seigneur, ne m’as-Tu pas pardonné ? » Dieu répondra : « Oui, car l’ampleur de mon pardon t’a élevé à cette place (cette discussion servant donc seulement à rappeler et honorer l'immense miséricorde divine ayant donné le Paradis). » Pendant qu’ils seront assis, un nuage les recouvrira et fera tomber une pluie de parfum dont rien ne lui sera jamais similaire. Dieu Très-Haut et Béni leur dira : « Allez trouver ce que Je vous ai préparé et prenez-en autant que vous le désirez. » Nous irons alors à un marché entouré par des anges (contenant des choses) que les yeux n’ont jamais vu, que les oreilles n’ont jamais entendu, et que les esprits n’ont pu imaginé. On nous apportera ce que nous désirerons sans conclure aucun marché. Dans ce lieu les bienheureux du Paradis se rencontreront en sorte que le mieux placé d’entre eux rencontrera un hôte inférieur, sachant qu’aucun ne sentira inférieur à l’autre. Quand l'hôte inférieur sera charmé par les vêtements de l'hôte supérieur, leur entretien ne se finira pas sans qu'ils en portent de meilleurs car il ne conviendra à aucun d’être triste. Puis nous retournerons vers nos demeures pour rejoindre nos épouses. Et nous nous dirons mutuellement : « Tu reviens avec une beauté qui est plus resplendissante que celle que tu avais quand tu m’as quitté. » Puis nous nous répondrons mutuellement : « C'est normal aujourd’hui nous avons tenu compagnie au Sublime Seigneur Tout-Puissant. » (Tirmidhi)

Anas (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu a dit : « Il y a au Paradis un marché (de l'inconnaissable) où les gens du Paradis viennent le vendredi (après avoir vu leur Seigneur dans la vallée principale du Paradis). A ce moment souffle un vent du Nord qui jette une poussière sur leurs visages et leurs vêtements. Puis leur beauté en devient plus resplendissante. Ils retournent alors auprès de leurs épouses et trouvent aussi leur beauté encore plus resplendissante. Leurs épouses leur disent: « Par Dieu, votre beauté est devenue plus resplendissante. » Et ils leur disent: « Vous aussi par Dieu, votre beauté est devenue plus resplendissante. »
(Mouslim)
Dans une autre version : « Salut ! Bienvenue à notre bien-aimé ! Il y a en toi plus de beauté et d'agrément qu'il n'y en avait lorsque tu nous a quittés. » Il répond : « Nous avons eu la compagnie de notre Seigneur le Tout-Puissant, aussi, nous ne pouvions que revenir ainsi (et pareillement pour vous). »

32) Des discussions et paroles des hôtes


(S35v34/35) « Et ils diront : “Louange à Allah qui a écarté de nous l'affliction. Notre Seigneur est certes Pardonneur et Reconnaissant. C'est Lui qui nous a installés par Sa grâce dans la Demeure de la stabilité, où nulle fatigue ni lassitude ne nous touchent.” »

(S52v25-28) « et ils (les hôtes du Paradis) se tourneront les uns vers les autres s'interrogeant. Ils diront : “Nous vivions au milieu des nôtres dans la crainte (d'Allah). Puis Allah nous a favorisés et protégés du châtiment du Samum (Enfer). Antérieurement, nous L'invoquions. C'est Lui certes, le Charitable, le Très Miséricordieux.” »

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Lorsque les habitants du Paradis désireront voir leurs frères, le lit de l'un se déplacera vers le lit (ou divan) de l'autre jusqu'à ce qu'ils se réunissent. Le premier s'accoudera et l'autre aussi. Puis l'un d'eux dira à son ami : « Sais-tu quand le Seigneur nous a pardonné ? » L'autre répondra : « Tel jour tel à tel endroit, nous avons imploré le Seigneur et II nous a pardonné. » (Ibn Abou Dounia et Al-Bazare)

33) Les récompenses, les divertissements, les délices, les plaisirs et tout ce que désireront les hôtes

Sous formes de souhaits infinis réalisés instantanément dans un mini cadre légal représentant la dignité du monothéisme terrestre, le Paradis est riche de tout ce que nous désirons manger, boire, porter, faire, etc...

Abou Dharr al-Ghifari (SDP) a rapporté que le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « Dieu (Glorifié soit-Il) a dit : « Ô Mes adorateurs ! Si du premier au dernier, hommes ou génies, vous vous teniez dans une seule région de la terre pour Me solliciter d’accorder à chacun ce dont il a besoin, cela ne pourrait amoindrir en rien mes propriétés, pas plus que l'aiguille n’enlève quoi que ce soit à la mer en y étant trempée(, ceci prouvant la capacité divine infinie de création et ne correspondant donc pas à des biens ou un royaume limités que Dieu partagerait). »

a) Existence de tout ce que les âmes désirent

(ExtS41v32) « et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez, un lieu d’accueil de la part d’un Très Miséricordieux. »

(ExtS39v32) « Tandis que celui qui vient avec la vérité et celui qui la confirme, ceux là sont les pieux. Ils auront tout ce qu’ils désireront auprès de leur Seigneur : voilà la récompense des bienfaisants, »

(S43v71/72) « et il y aura là (au Paradis) tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux, et vous (les pieux) y demeurerez éternellement. Tel est le Paradis qu'on vous fait hériter pour ce que vous faisiez. »

(S50v35) « Il y aura là pour eux tout ce qu'ils voudront. Et auprès de Nous il y a davantage encore. »

(S25v16) « Ils auront là tout ce qu'ils désireront et une demeure éternelle. C'est une promesse  incombant à ton Seigneur. »

(S36v55) « Les gens du Paradis seront, ce jour-là, dans une occupation qui les remplit de bonheur. Eux et leurs épouses sont sous des ombrages accoudées sur des divans. Là, ils auront des fruits et ils auront tout ce qu’ils réclameront. »

b) Eternellement

(S43v71/72) « et il y aura là (au Paradis) tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux, et vous (les pieux) y demeurerez éternellement. Tel est le Paradis qu'on vous fait hériter pour ce que vous faisiez. »

c) Les délices

(S52v17) « Les pieux seront dans des Jardins et dans des délices, se réjouissant de ce que leur Seigneur leur aura donné »

(S83v22) « Les bons seront dans (un jardin) de délice »

d) Les plaisirs

(S83v24-28) « Tu reconnaîtras sur leurs visages, l'éclat de la félicité. »

(S36v55) « Les gens du Paradis seront, ce jour-là, dans une occupation qui les remplit de bonheur. Eux et leurs épouses sont sous des ombrages accoudées sur des divans. Là, ils auront des fruits et ils auront tout ce qu’ils réclameront. »

e) Les divertissements

Il est unanimement reconnu qu'il y aura au Paradis des concerts, des chants, des jeux, des visions merveilleuses...

34) Agrément d'Allah : la meilleure récompense

(S9v72) « Aux croyants et aux croyantes, Allah a promis les jardins (du Paradis) sous lesquels coulent les ruisseaux pour qu'ils y demeurent éternellement, et (aussi) des demeures excellentes dans ces jardins d'Eden (du séjour éternel). Et la satisfaction d'Allah est plus grande encore, et c'est là l'énorme succès. »

(S50v35) « Il y aura là pour eux tout ce qu'ils voudront. Et auprès de Nous il y a davantage encore (satisfaction divine et vision de la face divine étant les valeurs suprêmes). »

(S3v14/15) « On a enjolivé aux gens l'amour des choses qu'ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d'or et d'argent, chevaux marqués, bétail et champs. (Or) Tout cela est (seulement) un objet de jouissance pour la vie présente, alors que c'est près d'Allah qu'il y a bon retour. Dis : “Puis-je vous apprendre quelque chose de meilleur que tout cela ? Pour les pieux, il y a auprès de leur Seigneur des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement, et aussi des épouses purifiées, et l'agrément d'Allah.” Et Allah est Clairvoyant (Omniscient) sur (Ses) serviteurs. »

(S98v8) « Leur récompense auprès d'Allah sera les Jardins de séjour sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement. Allah les agrée et ils L'agréent. Telle sera (la récompense) de celui qui craint son Seigneur. »

(S58v22) « Tu n'en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s'opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leur pères, leur fils, leurs frères ou les gens de leur tribu. Il a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours. Il les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Allah les agrée et ils L'agréent. Ceux-là sont le parti d'Allah. Le parti d'Allah est celui de ceux qui réussissent. »

35) Les derniers hôtes pardonnés

(ExtHadith) Abou Houreyra (SDP) a rapporté que le Prophète (SBDSL) a dit : «  Alors (le Jour du Jugement Dernier) j'intercéderai pour les gens dans une limite qu'Il me donnera, et je leur permettrait donc d'accéder au Paradis. Je retournerai ensuite une troisième fois à Lui, puis une quatrième, et je dirai : « Il ne reste en Enfer que ceux que le Coran a désigné et ceux qui doivent rester pour l'éternité. » Puis il sortira de l'Enfer tous ceux qui ont dit "il n'y a de divinité que Dieu" et qui ont dans leur cœur le poids d'un grain de blé de bonté. Puis il sortira de l'Enfer tous ceux qui ont dit "il n'y a de divinité que Dieu" et qui ont dans leur cœur le poids d'un grain d'orge de bonté. Enfin il sortira de l'Enfer tous ceux qui ont dit "il n'y a de divinité que Dieu" et qui ont dans leur cœur le poids d'un atome de bonté. » (Boukhari, Mouslim, Tirmidhi et Ibn Majah)

(ExtHadith) Abou Said (SDP) a rapporté que le Prophète (SBDSL) a dit : « (Allah) Il les fera entrer au Paradis (certaines personnes) sans qu'ils aient fait la moindre bonne œuvre ou le moindre bien (et probablement sans beaucoup de mal). »


a) Leur nom

Anas Ibn Malik (SDP) a rapporté que le Prophète (SBDSL) a dit : « Des gens sortiront de l'Enfer après avoir été atteints par le feu. Ils entreront au Paradis et les hôtes du Paradis les appelleront les infernaux. » (Boukhari)

b) Leur description

Abou Said Al-Koudri (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Lorsque les gens du Paradis entreront au Paradis et les gens de l'Enfer en Enfer, Dieu dira : « Sortez du feu ceux qui ont dans le coeur le poids d'un grain de moutarde de foi. » On les en fera sortir tout brûlés et carbonisés. » Puis on les plongera dans le fleuve de la vie et ils renaîtront alors comme pousse la graine dans la boue (ou le limon) du torrent. Ne voyez-vous pas que la fleur qui en est issue est jaune et tordue. » (Boukhari et Mouslim)

c) Leurs récompenses

Selon Abdallah Ibn Masoud (SDP), l'Envoyé  de Dieu (SBDSL) a dit : Certes je sais qui sera le dernier à sortir de l'Enfer et qui sera donc le dernier à entrer au Paradis. Cet homme sortira de l'Enfer en se traînant et Dieu lui dira : « Va, entre dans le Paradis. » L'homme s'y rendra et s'imaginant qu'il est plein, il reviendra dire à Dieu : « Seigneur, je l'ai trouvé plein. » Dieu lui dira de nouveau : « Vas, entre dans le Paradis, tu y auras une place grande comme dix fois le monde (la Terre, donc dix planètes). » L'homme répliquera : « Tu te moques (ou te ris) de moi, Toi qui est le Souverain et Maître. » Puis l'envoyé de Dieu (SBDSL) rit à gorge déployée car il s'agissait pourtant là de l'homme qui occupe la place la plus basse au Paradis. » (Boukhari)

d) Le dernier

D'après Abou Hourayra (SDP) le Prophète (SBDSL) a dit : « Puis, quand Allah achèvera le jugement de Ses serviteurs et qu'Il voudra faire sortir par Sa miséricorde et selon Sa volonté certains des réprouvés de l'Enfer, Il donnera l'ordre aux anges de faire sortir du Feu quiconque ne Lui associait rien parce qu'ils attestaient qu'il n'y avait de divinité qu'Allah. Les anges les reconnaîtront grâce aux traces de la prosternation (marquée sur leur front), car le Feu dévorera entièrement le corps du fils d'Adam à l'exception de cette partie, puisqu'Allah lui a interdit de le faire. Ils sortiront donc de l'Enfer consumés par le Feu, mais grâce à l'eau de la vie qu'on versera sur eux, ils renaîtront comme renaît le pourpier dans le limon de l'inondation. Quand Allah achèvera le compte des hommes pouvant sortir de l'Enfer après y avoir subi leur punition, et qu'il  restera le pire des homme de ce groupe ayant encore la face tournée vers le Feu, celui-ci sera donc le dernier homme à pouvoir entrer au Paradis.
Par conséquent, il s'écriera : « Seigneur ! Détourne mon visage de l'Enfer dont le souffle m'étouffe et les flammes me brûlent ! » L'homme implorera Allah autant que Dieu lui inspirera.
Dieu dira alors : « Si J'exauce ton vœu, m'en demanderas-tu un autre ? »
« Non, je ne Te demanderai pas autre chose », dira l'homme en faisant maintes promesses et en prenant maints engagements vis-à-vis d'Allah qui détournera alors son visage de l'Enfer. Mais quand il verra le Paradis, l'homme gardera le silence aussi longtemps qu'Allah le voudra et finira par dire : « Seigneur ! Approche-moi de la porte du Paradis. »
Allah répliquera : « N'as-tu pas pris l'engagement formel de ne plus jamais rien Me demander après ce que Je t'ai déjà donné. Malheur à toi, ô fils d'Adam ! Combien tu es perfide ! »
L'homme dira : « Si Seigneur », et il continuera à invoquer et à implorer Allah jusqu'à ce qu'Il lui dise : « Me promets-tu de ne plus rien Me demander si J'exauce ton vœu ? »
L'homme Lui promettra et confirmera sa promesse par autant d'engagements formels qu'Allah voudra. Puis, Allah l'approchera de la porte du Paradis qui s'ouvrira alors devant lui. Voyant les biens et les félicités qu'il renferme, il gardera d'abord le silence aussi longtemps qu'Allah voudra, puis s'écriera : « Seigneur ! Fais-moi entrer au Paradis ! »
Allah reprendra : « N'as-tu pas pris l'engagement formel de ne plus rien Me demander. Malheur à toi, ô fils d'Adam ! Combien tu es perfide ! » L'homme dira : « Ô Seigneur ! Fais que je ne sois pas la plus malheureuse de Tes créatures (sorties de l'Enfer) », et il poursuivra ses implorations jusqu'à provoquer le rire d'Allah (Glorifié soit-Il).
Allah le fera alors entrer au Paradis et lui dira ensuite : « Demande ce que tu désires. » L'homme ne cessera de demander et de formuler ses désirs. De plus Allah lui rappellera même des vœux oubliés jusqu'à ce que l'homme n'ait plus de souhaits à exprimer. Alors Allah lui dira : « Tout cela est à toi et autant encore. » (Mouslim)

(ExtHadith) Selon Al Moughyra Ibn Shoba (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : Moïse demanda à son Seigneur : « Comment sera celui qui occupera le plus bas degré du Paradis ? » Il dit : « C'est un homme qui viendra après que tous les gens du Paradis y auront été introduits. » Dieu lui dira : « Entre au Paradis. » Il dit : « Seigneur ! Comment est-ce que j'y entre alors que les gens ont déjà occupé leurs places et reçu les biens qu'on leur y avait préparés ? » On lui dit : « Serais-tu satisfait d'avoir un royaume égal à celui de l'un des rois du bas-monde ? » Il dit : « Seigneur j'accepte ! » Il dit : « Tu as cela ainsi qu'un autre pareil et un troisième et un quatrième... » Il dit au cinquième : « Seigneur j'accepte ! » Il dit : « Tu as tout cela et dix fois plus encore (soit environ cinquante planètes). Tu as aussi tout ce que ton âme désire et tout ce qui fait le délice de tes yeux. » Il dit : « Seigneur j'accepte ! » (Mouslim)

Dans le hadith qui suit, le Prophète (SBDSL) parle du dernier homme à entrer au Paradis : « L'homme dira : « Seigneur, faites que je rejoigne les gens ». Il ira flâner dans le Paradis et lorsqu'il s'approchera des gens, un palais se dressera à son intention. Il verra un joyau (très lumineux) apparaître face à lui et il tombera sur le sol en prosternation. Il lui sera dit : « Lève ta tête, qu'as-tu ? » Il dira : « J'ai vu mon Seigneur. » Une réponse se fera : « Lève-ta tête, (tu te trompes) c'est une de tes maisons. » Ensuite, il rencontrera un homme (très lumineux) et s'apprêtera à se prosterner devant lui. On lui dira : « N'en fais rien. » Il répondra : « Je croyais que tu étais mon Seigneur. » L'homme lui dira : « Mais non, je suis un de tes gardiens et un de tes esclaves, et il marchera devant lui pour lui ouvrir le palais. » Ce palais sera un joyau creux qui aura son toit, ses portes et ses clefs intégrés en lui. Derrière chaque porte, il y aura des lits, des épouses et des houris. La moindre de ces dernières saura de grands yeux et portera soixante-dix habits. La moelle de sa jambe sera transparente à travers ses habits. Son foie (ou cœur) sera son miroir, et le foie (ou cœur) de ce dernier homme à entrer au Paradis sera le miroir de la houri. S'il détourne son visage d'elle, elle grandira ses yeux soixante-dix fois. On lui dira : « Regarde. » Il regardera et entendra dire : « Ton royaume est équivalent à un trajet de cent années que ton regard pourra englober. » (Al Hafz, Mounziri, Ibn Abi Dounia et Tabarani)

36) La discussion ou situations entre les bienheureux et les malheureux (à travers un puit reliant le Paradis et l'Enfer)

a) Sur la véracité de la rétribution divine

(S7v44/45) « Les gens du Paradis crieront aux gens du Feu : “Certes, nous avons trouvé vrai ce que notre Seigneur nous avait promis. Avez-vous aussi trouvé vrai ce que votre Seigneur avait promis ?”  Ils répondront : “Oui.”  Un héraut annoncera alors au milieu d’eux : “Que la malédiction d’Allah soit sur les injustes, qui obstruaient le sentier d’Allah, qui voulaient le rendre tortueux, et qui ne croyaient pas en l’au-delà.” »

(S37v50-59) « (Au Paradis) Puis les uns se tourneront vers les autres s'interrogeant mutuellement. L'un d'eux dira : “J'avais un compagnon qui disait : Es-tu vraiment de ceux qui croient ? Est-ce que quand nous mourrons et serons poussière et ossements, nous aurons à rendre des comptes ?” On lui dira : “Est-ce que vous voudriez regarder d'en haut (du puits reliant le Paradis et l'Enfer) ?” Alors il regardera d'en haut et il le verra en plein dans la Fournaise, et dira : “Par Allah ! Tu as bien failli causer ma perte ! Et sans le bienfait de mon Seigneur, j'aurais certainement été du nombre de ceux qu'on traîne (au supplice). Etait-il donc vrai que nous ne mourrons que de notre première mort et que nous ne serons pas châtiés ?” »

(S83v29-36) « Les criminels riaient de ceux qui croyaient, et passant près d'eux, ils se faisaient des œillades, et retournant dans leurs familles, ils retournaient en plaisantant, et les voyant, ils disaient : “Ce sont vraiment ceux-là les égarés.” Or, ils n'ont pas été envoyés pour être leurs gardiens. Aujourd'hui (au Paradis) donc, ce sont ceux qui ont cru qui rient des infidèles. Sur les divans, ils regardent (l'Enfer). Est-ce que (en Enfer) les infidèles ont eu la récompense de ce qu'ils faisaient ? »

b) Sur la subsistance

(S7v50) « Et les gens du Feu crieront aux gens du Paradis : “Déversez sur nous de l'eau, ou de ce qu'Allah vous a attribué.” Ils répondront : “Allah les a interdits aux mécréants...” »

c) Sur les causes d'envoi en Enfer

(S74v38-47) « Toute âme est l’otage de ce qu’elle a acquis, sauf les gens de la droite (hôtes du Paradis). Dans des Jardins (du Paradis), ils s’interrogeront au sujet des criminels : “Qu’est-ce qui vous a acheminé au Saqar (feu de l'Enfer) ?” Ils diront : “Nous n’étions pas de ceux qui faisaient la Salat, nous ne nourrissions pas le pauvre, nous nous associions à ceux qui tenaient des conversations futiles, et nous traitions de mensonge le jour de la Rétribution jusqu’à ce que nous vînt la vérité évidente (la mort).” »

37) L'éternité des délices du Paradis

(S38v53/54) « Voilà ce qui vous est promis pour le Jour des Comptes. Ce (le Paradis) sera Notre attribution inépuisable. »

(S18v107/108) « Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du “Firdaws (Paradis)” où ils demeureront éternellement sans désirer aucun changement. »

(S10v7) « Ceux qui croient et font de bonnes œuvres, leur Seigneur les guidera à cause de leur foi. A leur pieds les ruisseaux couleront dans les Jardins des délices. »


D'après Abou Sad (SDP) et Abou Hourayra (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Quand les gens du Paradis y accéderont, un crieur leur dira : vous vivrez sans jamais mourir, vous serez en pleine forme sans jamais tomber malades, vous serez jeunes sans jamais vieillir, et vous serez heureux sans jamais être tristes. » (Tirmidhi)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Celui qui entre au Paradis y vivra éternellement sans jamais goûter à la mort. Il goûtera aux délices sans jamais connaître la misère, ses habits jamais ne s'useront, sa jeunesse sera éternelle. » On demanda : « Ô Envoyé de Dieu de quoi est bâti le Paradis ? » Il répondit : « Une brique en or et en argent, sa boue est le musc, sa terre le safran, et son gravier les perles et les rubis. » (Ahmad et Tirmidhi)

38) Récompenses inimaginables

Sahl (SDP) rapporte : J'ai assisté à l'une des réunions du Prophète (SBDSL) où il a décrit le Paradis. A la fin de sa description, il dit : « Il y a au Paradis ce que nul œil n'a vu, nulle oreille n'a entendu et nul cœur humain n'a imaginé. » Puis il récita ces deux versets : (S32v16/17) « Ils s'arrachent de leurs lits pour invoquer (et prier) leur Seigneur (dans le dernier tiers de la nuit), par crainte et espoir, et ils font largesse de ce que Nous Leur attribuons. Aucun être ne sait ce qu'on a réservé pour eux comme sources de sérénité profonde, en récompense de ce qu'ils œuvraient ! » (Boukhari)

Selon Al Moughyra Ibn Shoba (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : Moïse demanda à son Seigneur : « Comment sera celui qui occupera le plus bas degré du Paradis ? » Il dit : « C'est un homme qui viendra après que tous les gens du Paradis y auront été introduits. » Dieu lui dira : « Entre au Paradis. » Il dit : « Seigneur ! Comment est-ce que j'y entre alors que les gens ont déjà occupé leurs places et reçu les biens qu'on leur y avait préparés ? » On lui dit : « Serais-tu satisfait d'avoir un royaume égal à celui de l'un des rois du bas-monde ? » Il dit : « Seigneur j'accepte ! » Il dit : « Tu as cela ainsi qu'un autre pareil et un troisième et un quatrième... » Il dit au cinquième : « Seigneur j'accepte ! » Il dit : « Tu as tout cela et dix fois plus encore (soit environ cinquante planètes). Tu as aussi tout ce que ton âme désire et tout ce qui fait le délice de tes yeux. » Il dit : « Seigneur j'accepte ! » Moïse dit : « Seigneur ! Comment sera alors celui qui aura la plus haute position ? » Il dit : « Ceux-là sont ceux que J'ai voulus pour Moi-même. J'ai planté de Ma propre Main l'arbre des honneurs qu'ils recevront et J'ai placé sur lui un cachet. Ainsi nul œil ne le voit, nulle oreille n'en entend parler et nul cœur d'humain ne se l'imagine. » (Mouslim)

39) La vision de Dieu le Très-Haut nous aimant est le plus grand bonheur du Paradis car la meilleure valeur

a) Proximité de Dieu

(ExtS2v112) « quiconque soumet à Allah son être tout en faisant le bien aura sa rétribution auprès de son Seigneur : Pour eux nulle crainte, et ils ne seront point attristés. »

(S56v10-14) « Les premiers (à suivre les ordres d'Allah sur la terre) ce sont eux qui seront les premiers (dans l'au-delà). Ce sont ceux-là les plus rapprochés (car supérieurement nobles) d'Allah dans les Jardins des délices, une multitude d'élus parmi les premières (générations), et un petit nombre parmi les dernières (générations), »


Abou Mousa Al Achari (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « (Dans le Paradis il y a) Deux (types de) jardins où les ustensiles et ce qu'ils recèlent sont en or, (et il y a) deux (types de) jardins où les ustensiles et ce qu'ils recèlent sont sont en argent. Et entre leurs hôtes et la vision de la face de leur Seigneur le Très-Haut, le Tout-Puissant, seul s'interpose un voile de majesté (jusqu'à ce que Dieu se dévoile à eux). » (Boukhari)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Il y a au Paradis cent degrés différents destinés par Dieu à ceux qui auront servi dans Sa voie. Entre deux de ses degrés, il y a une espace comme entre la terre et le ciel. Lorsque donc que vous adressez une demande d'accès au Paradis à Dieu, demandez le Firdaws, car il est le plus excellent (de ces degrés) et le plus haut placé. Au-dessus, il y a le Trône du Miséricordieux, et c'est de là que les fleuves (de miel, de lait, d'eau et de vin purs) du Paradis prennent leur source (à partir d'océans illimités situé derrière des montagnes de musc sous le Trône divin). » (Boukhari)

Le Paradis est le royaume principal de Dieu et ses voisins les plus proches sont évidemment Ses hôtes dans le plus haut niveau du Paradis puisque le majestueux Trône divin est le ciel du Paradis

(S3v198) « Mais quant à ceux qui craignent leur Seigneur, ils auront des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, un lieu d'accueil de la part d'Allah. Et ce qu'il y a auprès d'Allah est meilleur pour les pieux. »

(ExtS42v22) « Et ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres seront dans les jardins fleuris ayant ce qu'ils voudront auprès de leur Seigneur. Telle est la grande grâce ! »


Anas (SDP) a rapporté que l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Dieu a créé le Paradis d'Eden de Sa propre main, de briques de perles blanches, de briques de rubis rouges et de briques d'émeraudes vertes. Sa boue est le musc, ses cailloux les perles, son herbe le safran. Puis Il lui dit : « Parle. » Le Paradis répondit : « Les croyants ont récolté le succès. » Il lui dit : « Par Ma Grandeur et par Ma Puissance, je jure qu'aucun avare ne peut résider en toi comme Mon voisin. » L'Envoyé de Dieu (SBDSL) récita ensuite ce verset : (S59v9) « Quiconque se garde sa propre avidité... les voilà alors ceux qui réussissent. » (Ibn Abou Ad-Dounya)

(S8v3/4) « (Les pieux sont) Ceux qui accomplissent la Salat et qui dépensent (dans le sentier d'Allah) de ce que Nous leur avons attribué. Ceux-là sont en toute vérité les croyants : à eux des degrés (élevés) auprès de leur Seigneur, ainsi qu'un pardon et une dotation généreuse (infinie au Paradis Eternel, pour leur générosité). »

b) Précédent la vision divine dans le scénario magnifique du Créateur pour Le rencontrer de la meilleure des manières, un avant dernier bienfait (récompense) très noble est accordé aux hôtes du Paradis pour les rassurer totalement : une annonce que l'amour divin sera définitivement reçu et que la colère divine sera définitivement terminée

Selon Abou Said Al Khoudri, (SDP) le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : Dieu Glorifié et Honoré dira aux gens du Paradis : « Ô gens du Paradis ! » Ils diront : « A Tes ordres, à Ton service, et le bien est entre Tes mains, Seigneur. » Il dira : « Etes-vous satisfaits ? » Ils diront : « Comment pourrait-il en être autrement puisque Tu nous as donné ce que Tu n'a jamais donné à aucune de Tes créatures ? » Il leur dira : « Voulez-vous que Je vous donne encore mieux que tout cela ? » Ils diront : « Mais  qu'y a-t-il de meilleur que cela, Seigneur ? » Il dira : « Je vous couvre de Ma pleine satisfaction (définitive) et Je ne Me fâcherai plus jamais contre vous. » (URA)
Dans une autre version : Ils diront : « Mais  qu'y a-t-il de meilleur que cela, Seigneur ? » Il dira :  « Je vous ferai la faveur de descendre à vous et par la suite Je ne serai plus jamais mécontent après vous. »

c) La vision du Seigneur nous aimant : le suprême bienfait (récompense) et le suprême bonheur, car étant la suprême valeur

Il faut noter qu'avant que Dieu dévoile Sa face aux gens du Paradis, Il les aura fait vivre un certain temps dans le Paradis pour leur prouver qu'Il a magnifiquement tenu Sa promesse et ainsi valoriser cette rencontre. Surtout qu'Il précisera juste avant de dévoiler Sa Face qu'Il est désormais envers ces hôtes dans un amour satisfait et sans colère pour l'éternité. Il semblerait qu'on fera oublier aux hôte du Paradis chacune de leur vision de la face de Dieu tout en préservant la lumière intérieure qu'ils en auront acquis, afin qu'ils puissent profiter du Paradis, car sinon se souvenir de la valeur suprême et donc joie suprême qu'est la Face de Dieu les en empêcheraient, surtout puisqu'Il est la source de tout le bonheur du Paradis.

(S75v22-23) « Ce jour-là (au Paradis), il y aura des visages resplendissants qui regarderont leur Seigneur »

(S92v5-7) « Celui qui donne et craint (Allah) et déclare véridique la plus belle récompense, Nous Lui faciliterons certes la voie au plus grand bonheur (qui est de voir le Créateur). »

(S50v35) « Il y aura là (au Paradis) pour eux tout ce qu'ils voudront. Et auprès de Nous il y a davantage encore (c'est à dire voir le Seigneur). »

(S84v1-6) « Quand le ciel se déchirera, et obéira à son Seigneur, et fera ce qu'il doit faire, et que la terre sera nivelée, et qu'elle rejettera ce qui est en son sein (les morts) et se videra, et qu'elle obéira à son Seigneur, et fera ce qu'elle doit faire, ô homme, toi qui t'efforces vers ton Seigneur sans relâche, tu Le rencontreras alors (d'abord au Jour du Jugement Dernier situé derrière un voile avant la vision de sa Face au Paradis). »

(S92v17-21) « (Dieu dit) : alors qu'en sera écarté (de l'Enfer) le pieux, qui donne ses biens pour se purifier et auprès de qui personne ne profite d'un bienfait intéressé, mais seulement pour la recherche de La Face de son seigneur le Très-Haut. Et certes, il sera bientôt satisfait ! »


Selon Souhayb (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « Une fois que les gens du Paradis y seront entrés, Dieu Béni par Lui-même et Exalté dira : « Voulez-vous encore quelque chose ? » Ils diront : « Ne nous as-Tu pas blanchi nos visages ? Ne nous as-Tu pas introduits au Paradis et sauvés de l'Enfer ? » Il soulève alors le voile et voilà qu'ils n'ont jamais rien reçu de plus cher que la vue de leur Seigneur. » (Mouslim)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Lorsque les bien heureux entreront au Paradis et les réprouvés en Enfer, un héraut criera : « Ô gens du Paradis ! Dieu vous a promis une chose et Il veut vous l’accomplir. » Ils répondront : « Quelle est cette promesse ? N’a-t-il pas alourdi nos balances ? N’a-t-il pas rendu nos visages plus clairs ? Ne nous a-t-il pas préservés de l’Enfer ? » Alors le voile sera ôté et ils verront leur Seigneur. Par Dieu, Dieu ne leur a pas donné de choses aussi meilleure et plus réjouissante que de Le regarder. »  Nous étions auprès du Prophète (SBDSL) quand il leva ses yeux vers la pleine lune et dit : « Vous verrez certainement votre Seigneur tout comme vous voyez maintenant la lune sans que Sa vue ne vous fasse aucun mal. » (URA)

Jarir Ibn Abdoullah (SDP) rapporte : Nous nous trouvions auprès du Messager de Dieu. Il leva les yeux vers la lune alors qu'elle était à son plein quartier. Il dit : «Vous verrez votre Seigneur de vos yeux comme vous voyez maintenant cette lune. Personne ne pourra vous usurper votre droit de Le voir». (URA)

Commentaire : Dans ces deux derniers hadiths, le Prophète (SBDSL) a pris le meilleur exemple possible pour exprimer la distinction parfaite de la Face de Dieu dont bénéficieront donc les hôtes du Paradis dans une joie inégalable, car la lune pleine dans la nuit noire est évidemment la chose la plus facile à voir quel que soit le nombre d'humains sur terre.

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Alors que les gens du Paradis seront en train de jouir des délices, une lumière brillera. Ils lèveront la tête et verront le Seigneur Tout Puissant les surplomber et dire : « Le salut soit sur vous, ô gens du Paradis. » Ils délaisseront tous les délices dont ils jouissaient aussi longtemps qu'ils regarderont le Seigneur. Une fois voilé d'eux, il leur restera Sa bénédiction et Sa lumière (dans le cœur et su leur visage car pour pouvoir continuer à profiter du Paradis ils ne pourront donc pas mémoriser la Face de leur Seigneur tellement elle a de valeur). » (Ibn Maja)

Selon Shuayb (SDP), l'Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit à propos de ce verset (S10v26) : « A ceux qui agissent en bien est réservée la meilleure (récompense) et même davantage. » : « Lorsque les gens au Paradis y entreront, un héraut les appellera : « Dieu vous a fait une promesse qu'il veut tenir. » Ils diront : « Ne nous a-t-il pas  blanchi nos visages, sauvés de l'Enfer et introduits au Paradis ? » Le Prophète (SBDSL) a dit : « C'est alors que le voile se lèvera. Par Dieu ! Ils ne recevront, de la part de Dieu, rien de plus cher à eux que de Le voir. » (Ahmad, Ibn Maja et Thirmidi)

Le Prophète (SBDSL) a dit : Lorsque les gens du Paradis habiteront au Paradis, un ange viendra à eux et leur dira : « Le Seigneur Tout Puissant vous demande de lui rendre visite. Puis ils se réuniront. Allah Tout Puissant ordonnera au Prophète David (paix sur lui) d'élever la voix pour chanter la Pureté du Seigneur et pour Le glorifier. Ensuite, la table de l'Immortalité sera mise. On demanda : « Ô Messager d'Allah, qu'est ce que la table de l’Immortalité ? » L Prophète répondit : « Un de ses coins est plus vaste que l'espace séparant l'Est de l'Ouest. Ils en mangeront et y trouveront des habits. Puis ils diront : Il ne reste qu'à voir la face de notre Seigneur, Loué et Glorifié soit-Il. Le Seigneur fera alors son apparition. A cet instant là, ils tomberont à genoux et se prosterneront, mais on leur dira : « Vous n'êtes pas dans la Demeure des œuvres, vous êtes dans la Demeure de la récompense ! Alors relevez vous ! » (Abou Naim et Mounziri)

          Les gens du Paradis exprimeront leur louange à Dieu pour les trésors et la félicité qui s'y trouve, mais surtout parce qu'Il sera désormais satisfait d'eux dans un grand amour sans colère pour l'éternité et qu'Il se sera dévoilé à eux. C'est cela le grand succès.