PDF Imprimer Envoyer

A) Un argumentaire de Dieu sur la vérité de Son existence et de Son pouvoir créateur

          Pour démontrer Son existence, Dieu rappelle dans Son livre, des signes évidents, des signes miraculeux donnés aux Prophètes et des signes incarnés par des vérités scientifiques impossibles à connaître à l'époque du dernier Messager. D'autre part, il faut noter que de nombreuses personnes reconnaissent avoir eu des signes du destin à des moments de leur vie. 

1) Courte sélection de signes évidents

          En rappelant ces signes, Dieu cherche à éveiller le raisonnement de l'être humain et à raffermir la foi des croyants. De plus en décrivant les choses simplement, parfois comme s'Il s'adressait à des enfants, Allah apporte une forme d'évidence dans l'expression, et par conséquent de l'authenticité divine.

(S45v13) « Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, le tout venant de Lui. Il y a là des signes pour des gens qui réfléchissent. »

(Sourate 55 Le Miséricordieux-v1à78)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Le Tout Miséricordieux.
Il a enseigné le Coran.
Il a créé l'homme.
Il lui a appris à s'exprimer clairement.
Le soleil et la lune [évoluent] selon un calcul [minutieux]
et l'herbe et les arbres se prosternent .
Et quant au ciel, Il l'a élevé bien haut. Et Il a établi la balance,
afin que vous ne transgressiez pas dans la pesée :
Donnez [toujours] le poids exact et ne faussez pas la pesée.
Quant à la terre, Il l'a étendue pour les êtres vivants :
il s'y trouve des fruits, et aussi les palmiers aux fruits recouverts d'enveloppes,
tout comme les grains dans leurs balles, et les plantes aromatiques.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Il a créé l'homme d'argile sonnante comme la poterie;
et Il a créé les djinns de la flamme d'un feu sans fumée;
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Seigneur des deux Levants et Seigneur des deux Couchants (soleil et lune) !
Lequel donc des bienfaits de votre seigneur nierez-vous ?
Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer ;
il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas .
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
De ces deux [mers]: sortent la perle et le corail.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
A Lui appartiennent les vaisseaux élevés sur la mer comme des montagnes;
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaître,
[Seule] subsistera La Face [Wajh] de ton Seigneur, plein de majesté et de
noblesse.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Ceux qui sont dans les cieux et la terre L'implorent. Chaque jour, Il accomplit une
oeuvre nouvelle.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Nous allons bientôt entreprendre votre jugement, ô vous les deux charges
[hommes et djinns]
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
ô peuple de djinns et d'hommes ! si vous pouvez sortir du domaine des cieux et de la terre, alors faites-le. Mais vous ne pourrez en sortir qu'à l'aide d'un pouvoir [illimité].
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Il sera lancé contre vous un jet de feu et de fumée [ou de cuivre fondu], et vous ne serez pas secourus.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Puis quand le ciel se fendra et deviendra alors écarlate comme le cuir rouge.
Lequel des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Alors, ni aux hommes ni aux djinns, on ne posera des questions à propos de leurs péchés.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
On reconnaîtra les criminels à leurs traits. Ils seront donc saisis par les toupets et les pieds.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Voilà l'Enfer que les criminels traitaient de mensonge.
Ils feront le va-et-vient entre lui (l'Enfer) et une eau bouillante extrêmement chaude.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
et pour celui qui aura craint de comparaître devant son Seigneur, il y aura deux jardins;
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Aux branches touffues.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Ils y trouveront deux sources courantes.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Ils contiennent deux espèces de chaque fruit.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
ils seront accoudés sur des tapis doublés de brocart, et les fruits des deux jardins seront à leur portée (pour être cueillis).
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Ils y trouveront [les houris] aux regards chastes, qu'avant eux aucun homme ou djinn n'aura déflorées.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Elles seront [aussi belles]: que le rubis et le corail.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Y a-t-il d'autre récompense pour le bien, que le bien ?
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
En deçà de ces deux jardins il y aura deux autres jardins.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Ils sont d'un vert sombre.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Dans lesquelles il y aura deux sources jaillissantes.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
ils contiennent des fruits, des palmiers, et des grenadiers.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
là, il y aura des vertueuses et des belles.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
des houris cloîtrées dans les tentes,
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
qu'avant eux aucun homme ou djinn n'a déflorées.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Ils seront accoudés sur des coussins verts et des tapis épais et jolis.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
Béni soit le Nom de ton Seigneur, Plein de Majesté et de Munificence !

a) Explication divine que Sa création amène de nombreux humains vers la foi

(S41v53) « Nous leur montrerons Nos signes dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur devienne évident que c'est cela (le Coran), la Vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute-chose ? »

(S3v190/191) « A travers la création des cieux et de la terre, l'alternance de la nuit et des jours, il y a des signes pour les doués d’intelligence, qui debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Dieu et méditent sur la création des cieux et de la terre disant : « Notre Seigneur ! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à toi ! Garde nous du châtiment du feu. »

(S45v2-6) « La révélation du Livre émane d'Allah, le Puissant, le Sage. Il y a certes dans les cieux et la terre des preuves pour les croyants. Et dans votre propre création, et dans ce qu'Il dissémine comme animaux, il y a des signes pour des gens qui croient avec certitude. De même dans l'alternance de la nuit et du jour, et dans ce qu'Allah fait descendre du ciel, comme subsistance [pluie] par laquelle Il redonne la vie à la terre une fois morte, et dans la distribution des vents, il y a des signes pour des gens qui raisonnent. Voilà les versets d'Allah que Nous te récitons en toute vérité. Alors dans quelle parole croiront-ils après [la parole] d'Allah et après Ses signes ? »

(S6v74-79) « (Rappelle le moment) où Abraham dit à Azar, son père : “Prends-tu des idoles comme divinités ? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident ! ” Ainsi avons-Nous montré à Abraham le royaume des cieux et de la terre, afin qu'il fût de ceux qui croient avec conviction. Quand la nuit l'enveloppa, il observa une étoile, et dit : “Voilà mon Seigneur ! ” Puis, lorsqu'elle disparut, il dit : “Je n'aime pas les choses qui disparaissent”. Lorsqu'ensuite il observa la lune se levant, il dit : “Voilà mon Seigneur ! ” Puis, lorsqu'elle disparut, il dit : “Si mon Seigneur ne me guide pas, je serai certes du nombre des gens égarés”. Lorsqu'ensuite il observa le soleil levant, il dit : “Voilà mon Seigneur ! Celui-ci est plus grand” Puis lorsque le soleil disparut, il dit : "Ô mon peuple, je désavoue tout ce que vous associez à Allah. Je tourne mon visage exclusivement vers Celui qui a créé (à partir du néant) les cieux et la terre; et je ne suis point de ceux qui Lui donnent des associés. »

b) Origine de l'homme

(S96v1-4) (Premiers versets révélés à Mouhamed (SBDSL)) « Lis (ou récites), au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l'homme d'une adhérence. Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble, qui a enseigné par la plume [le calame], a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas. »

(S55v3/4) « Il a créé l'homme, Il lui a appris à s'exprimer clairement. »

(S76v1-3) « S'est-il écoulé pour l'homme un laps de temps durant lequel il n'était même pas une chose mentionnable ? En effet, Nous avons créé l'homme d'une goutte de sperme mélangé [aux composantes diverses] pour le mettre à l'épreuve. [C'est pourquoi] Nous l'avons fait entendant et voyant. Nous l'avons guidé dans le chemin, - qu'il soit reconnaissant ou ingrat – »

(S19v66/67) « Et l’homme dit : « une fois mort, me sortira-t-on vivant ? » L’homme ne se rappelle-t-il pas qu’avant cela, c’est Nous qui l’avons créé, alors qu’il n’était rien ? »

(S56v57-59) « C'est Nous qui vous avons créés. Pourquoi ne croiriez-vous donc pas [à la résurrection] ? Voyez-vous donc ce que vous éjaculez : est-ce vous qui le créez ou [en]: sommes Nous le Créateur ? »

(S19v8/9) « Et Zacharie dit : « Ô mon seigneur, comment aurais-je un fils, quand ma femme est stérile et que je suis très avancé en vieillesse ? » [Allah] lui dit : « Ainsi sera-t-il ! Ton Seigneur a dit : « Ceci m’est facile. Et avant cela, Je t’ai créé alors que tu n’étais rien. »

(S2v28) « Comment pouvez-vous renier Allah alors qu’Il vous a donné la vie, quand vous en étiez privés ? Puis Il vous fera mourir ; puis Il vous fera revivre et enfin c’est à Lui que vous retournerez.

(S53v32) « ceux qui évitent les plus grands péchés. Certes, le pardon de ton Seigneur est immense. C’est Lui qui vous connaît le mieux quand Il vous a produits de terre, et aussi quand vous étiez des embryons dans les ventres de vos mères. Ne vantez pas vous-même votre pureté, c’est Lui qui connaît ceux qui [Le craignent]. »

(S45v4) « Et dans votre propre création, et dans ce qu'Il dissémine comme animaux, il y a des signes pour des gens qui croient avec certitude. »

(S16v4) « Il a créé l’homme (à partir) d’une goutte de sperme ; et voilà qu’il devient un disputeur déclaré. »

(S53v45-47) « et que c’est Lui qui a créé les deux éléments de couple, le mâle et la femelle, d’une goutte de sperme quand elle est éjaculée et que la seconde création Lui incombe,  »

(S16v78) « Et Allah vous a fait sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir, et vous a donné l'ouïe, les yeux et les cœurs (puisque seuls moyens de développer le connaissance de l'intelligence ou l'intelligence de la connaissance), afin que vous soyez reconnaissants. »

(S51v20-23) « Il y a sur terre des preuves (de l'existence de Dieu) pour ceux qui croient avec certitude; ainsi qu'en vous-mêmes. N'observez-vous donc pas ? Et il y dans le ciel votre subsistance et ce qui vous a été promis. Par le Seigneur du ciel et de la terre ! Ceci est tout aussi vrai que le fait que vous parliez (puisque le fait qu'il y ait du sens dans nos conversations prouve que la vie a un sens). »

(S16v72)« Allah vous a fait à partir de vous-mêmes des épouses, et de vos épouses il vous a donné des enfants et des petits-enfants. Et Il vous a attribué de bonnes choses. Croiront-ils donc au faux et nient-ils le bienfait d’Allah. »

(S22v46) « Que ne voyagent-ils sur la terre afin d'avoir des cœurs pour comprendre, et des oreilles pour entendre ? Car ce ne sont pas les yeux qui s'aveuglent, mais, ce sont les cœurs dans les poitrines qui s'aveuglent. »

c) Origine du corps

(S23v78) « Et c’est Lui qui a créé pour vous l’ouïe, les yeux et les cœurs. Mais vous êtes rarement reconnaissants. C’est Lui qui vous a répandus sur la terre, et c’est vers Lui que vous serez rassemblés. Et c’est lui qui donne la vie et qui donne la mort ; et l’alternance de la nuit et du jour dépend de Lui. Ne raisonnerez-vous donc pas ? »

(S91v7/10) « Et par l'âme et Celui qui l'a harmonieusement façonnée; et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété ! A réussi, certes celui qui la purifie. Et est perdu, certes, celui qui la corrompt. »

(S39v42) « Allah reçoit les âmes au moment de leur mort ainsi que celles qui ne meurent pas au cours de leur sommeil. Il retient celles à qui Il a décrété la mort, tandis qu’il renvoie les autres jusqu’à un terme fixé. Il y certainement là des preuves pour des gens qui réfléchissent. »

(S6v46/47) « Dis : « Voyez-vous ? Si Allah prenait votre ouïe et votre vue, et scellait vos cœurs, quelle divinité autre qu’Allah vous les rendrait ? Regarde comment, à leur intention, Nous clarifions les preuves ! Pourtant ils s’en détournent. »

(S23v12-16) « Nous avons créé l’homme d’un extrait d’argile, puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide. Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence ; et de l’adhérence Nous avons créé un embryon ; puis de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l’avons transformé en une toute autre création. Gloire à Allah le meilleur des créateurs ! Et puis, après cela vous mourrez. Et puis au jour de la Résurrection vous serez ressuscités. »

d) Origine de l'univers

(S27v60-64) « N'est-ce pas Lui qui a créé les cieux et la terre et qui vous a fait descendre du ciel une eau avec laquelle Nous avons fait pousser des jardins pleins de beauté. Vous n'étiez nullement capables de faire pousser leurs arbres. Y-a-t-il donc une divinité avec Allah ? Non, mais ce sont des gens qui Lui donnent des égaux.
N'est-ce pas Lui qui a établi la terre comme lieu de séjour, placé des rivières à travers elle, lui a assigné des montagnes fermes et établi une séparation entre les deux mers , - Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Non, mais la plupart d'entre eux ne savent pas.
N'est-ce pas Lui qui répond à l'angoissé quand il L'invoque, et qui enlève le mal, et qui vous fait succéder sur la terre, génération après génération, - Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? C'est rare que vous vous rappeliez !
N'est-ce pas Lui qui vous guide dans les ténèbres de la terre et de la mer, et qui envoie les vents, comme une bonne annonce précédant Sa grâce. Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Allah est Très élevé au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent.
N'est-ce pas Lui qui commence la création, puis la refait, et qui vous nourrit du ciel et de la terre. Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Dis : “Apportez votre preuve, si vous êtes véridiques ! »

(S2v117) « Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant ! Lorsqu'Il décide une chose, Il dit seulement : « Sois », et elle est aussitôt. »

(S7v54/55) « Votre Seigneur, c’est Allah, qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis S’est établi « Istawâ » sur le Trône. Il couvre le jour de la nuit qui poursuit celui-ci sans arrêt. (Il a créé) le soleil, la lune et les étoiles, soumis à son commandement. La création et le commandement n’appartiennent qu’à Lui. Toute Gloire à Allah, Seigneur de l’Univers ! Invoquez votre seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n’aime pas les transgresseurs. »

(S20v2-4) « Nous n’avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux, si ce n’est qu’un Rappel pour celui qui redoute (Allah), (et comme) une révélation émanant de Celui qui a créé la terre et les cieux sublimes. »

(S35v27/28) « N’as-tu pas vu que du ciel, Allah fait descendre l’eau ? Puis Nous faisons sortir des fruits de couleurs différentes. Et dans les montagnes, il y a des sillons blancs et rouges, de couleurs différentes, et des roches excessivement noires. Il y a pareillement des couleurs différentes, parmi les hommes, les animaux, et les bestiaux. Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur.

(S41v39) « Et parmi Ses merveilles est que tu vois la terre humiliée (toute nue). Puis aussitôt que Nous faisons descendre l’eau sur elle, elle se soulève et augmente [de volume]. Celui qui lui redonne la vie est certes Celui qui fera revivre les morts, car Il est Omnipotent.

(S6v141) «  C'est Lui qui a créé les jardins, treillagés et non treillagés ; ainsi que les palmiers et la culture aux récoltes diverses; [de même que] l'olive et la grenade, d'espèces semblables et différentes. Mangez de leurs fruits, quand ils en produisent; et acquittez-en les droits le jour de la récolte. Et ne gaspillez point car Il n'aime pas les gaspilleurs. »

(S6v99) « Et c'est Lui qui, du ciel, a fait descendre l'eau. Puis par elle, Nous fîmes germer toute plante, de quoi Nous fîmes sortir une verdure, d'où Nous produisîmes des grains, superposés les uns sur les autres; et du palmier, de sa spathe, des régimes de dattes qui se tendent . Et aussi les jardins de raisins, l'olive et la grenade, semblables ou différent les uns des autres. Regardez leurs fruits au moment de leur production et de leur mûrissement. Voilà bien là des signes pour ceux qui ont la foi. »

(S15v21/22) « Et il n’est rien dont Nous n’ayons les réserves et Nous ne le faisons descendre que dans une mesure déterminée. Et Nous envoyons les vents fécondants ; et Nous faisons alors descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons et que vous n’êtes pas en mesure de conserver. » (ce verset nous apprend bien avant que la science ne le confirme que les vents sont chargés de pollen mâle destiné à la fécondation des plantes)

(S56v68-74)) « Voyez-vous l’eau que vous buvez ? Est-ce vous qui l’avez fait descendre du nuage ? ou [en] sommes Nous le descendeur ? Si Nous voulions, Nous la rendrions salée. Pourquoi n’êtes vous pas reconnaissants ? Voyez-vous donc le feu que vous obtenez par frottement ? Est-ce vous qui avez créé son arbre ou [en] sommes-Nous le Créateur ? Nous en avons fait un rappel (de l’Enfer) ; et un élément utile pour ceux qui en ont besoin. Glorifie donc le nom de ton Seigneur, le Très Grand !  »

(S41v37) « Parmi ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune : ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Allah qui les a créés, si c’est Lui que vous adorez. »

(S35v9) « Et c’est Allah qui envoie les vents qui soulèvent un nuage que Nous poussons ensuite vers une contrée morte ; puis, Nous redonnons la vie à la terre après sa mort. C’est ainsi que se fera la Résurrection. »

(S36v33) « Une preuve pour eux est la terre morte, à laquelle Nous redonnons la vie, et d'où Nous faisons sortir des grains dont ils mangent. »

(S30v50) « Regarde donc les effets de la miséricorde d'Allah comment Il redonne la vie à la terre après sa mort. C'est Lui qui fait revivre les morts et Il est Omnipotent. »

(S79v30-33) « Et quant à la terre, après cela, Il l'a étendue : Il a fait sortir d'elle son eau et son pâturage, et quant aux montagnes, Il les a ancrées, pour votre jouissance, vous et vos bestiaux. »

(S88v17-20) « Ne considèrent-ils donc pas les chameaux, comment ils ont été créés, et le ciel comment il est élevé, et les montagnes comment elles sont dressées et la terre comment elle est nivelée ? »

e) Création au service de l'homme

(S31v20) « Ne voyez-vous pas qu’Allah vous a assujetti ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Et Il vous a comblés de Ses bienfaits apparents et cachés. Et parmi les gens, il y en a qui disputent à propos d’Allah, sans science, ni guidée, ni Livre éclairant. »

(S45v13) « Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, le tout venant de Lui. Il y a là des signes pour des gens qui réfléchissent. »

(S45v4) « Et dans votre propre création, et dans ce qu'Il dissémine comme animaux, il y a des signes pour des gens qui croient avec certitude. »

(S2v29) « C’est Lui qui a créé pour vous tout ce qui est sur la terre, puis Il a orienté sa volonté vers le ciel et en fit sept cieux. Et Il est Omniscient. »

(S29v61) « Si tu leur demandes : « Qui a créé les cieux et la terre, et assujetti le soleil et la lune ? », ils diront très certainement : « Allah ». Comment se fait-il qu’ensuite ils se détournent (du chemin droit) ? Allah dispense largement ou restreints Ses dons à qui Il veut parmi Ses serviteurs. Certes, Allah est Omniscient. »

(S10v5) « C'est Lui qui a fait du soleil une clarté et de la lune une lumière, et Il en a déterminé les phases afin que vous sachiez le nombre des années et le calcul (du temps). Allah n'a créé cela qu'en toute vérité. Il expose les signes pour les gens doués de savoir. »

(ExtS2v189) « Ils t'interrogent sur les nouvelles lunes - Dis : “Elles servent aux gens pour compter le temps, et aussi pour le Hajj [pèlerinage]. »

(S2v22) « C’est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit ; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toute sorte de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux alors que vous savez »

(S56v63-74) « Voyez-vous donc ce que vous labourez ? Est-ce vous qui le cultivez ? ou [en] sommes Nous le cultivateur ? Si Nous voulions, Nous le réduirions en débris. Et vous ne cesseriez pas de vous étonner et [de crier]: “Nous voilà endettés ! ou plutôt, exposés aux privations”. Voyez-vous l’eau que vous buvez ? Est-ce vous qui l’avez fait descendre du nuage ? ou [en] sommes Nous le descendeur ? Si Nous voulions, Nous la rendrions salée. Pourquoi n’êtes-vous pas reconnaissants ? Voyez-vous donc le feu que vous obtenez par frottement ? Est-ce vous qui avez créé son arbre ou [en] sommes-Nous le Créateur ? Nous en avons fait un rappel (de l’Enfer) ; et un élément utile pour ceux qui en ont besoin. Glorifie donc le nom de ton Seigneur, le Très Grand !  »

(S6v141) «  C'est Lui qui a créé les jardins, treillagés et non treillagés; ainsi que les palmiers et la culture aux récoltes diverses; [de même que] l'olive et la grenade, d'espèces semblables et différentes. Mangez de leurs fruits, quand ils en produisent; et acquittez-en les droits le jour de la récolte. Et ne gaspillez point car Il n'aime pas les gaspilleurs. »

(S16v68/69) « [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : “Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur (le miel), aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent. »

(S39v21) « Ne vois-tu pas qu'Allah fait descendre du ciel de l'eau, puis Il l'achemine vers des sources dans la terre; ensuite, avec cela, Il fait sortir une culture aux couleurs diverses, laquelle se fane ensuite, de sorte que tu la vois jaunie; ensuite, Il la réduit en miettes. C'est là certainement un rappel aux [gens] doués d'intelligence.»

(S16v81) « Et de ce qu’Il a créé, Allah vous a procuré des ombres. Et Il vous a procuré des abris dans les montagnes. Et Il vous a procuré des vêtements [cuirasses, armures] qui vous protègent de votre propre violence. C’est ainsi qu’Allah parachève sur vous Son bienfait, peut être que vous vous soumettez. »  

f) Morales sur la subsistance humaine liée au Seigneur

(S35v3) « Ô hommes ! Rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous : existe-t-il en dehors d’Allah, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance ? Point de divinité à part Lui ! Comment pouvez vous vous détourner [de cette vérité] ? »

(S31v14) « Nous avons commandé à l’homme [la bienfaisance envers] ses père et mère, : sa mère l’a porté subissant peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans. « Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu’envers tes parents. Vers Moi est la destination. »

(S56v74-82) « Glorifie donc le nom de ton Seigneur, le Très Grand ! Non !…Je jure par les positions des étoiles (dans le firmament). Et c’est vraiment un serment solennel, si vous saviez. C’est certainement un Coran noble, dans un livre bien gardé que seuls les purifiés touchent ; c’est une révélation du Seigneur de l’Univers. Est-ce ce discours là que vous traitez de mensonge ? Est-ce pour vous une façon d’être reconnaissant à votre subsistance que de traiter (le Coran) de mensonge ? »

Selon Al Miqdad Ibn Ma'dikariba (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « Jamais un être humain n'a rempli pire récipient que son ventre. Il suffit au Fils d'Adam de quelques bouchées pour se nourrir. Mais s'il ne peut s'en contenter, qu'il réserve un tiers de son estomac à sa nourriture, un tiers à sa boisson, et qu'il laisse le dernier tiers vide pour lui permettre de respirer. » (Tirmidhi)

Ext hadith quoudsi :  Le Prophète (SBDSL) a dit : Dieu a dit : « Ô Mes adorateurs ! Chacun de vous est affamé sauf celui que Je nourris. Demandez-Moi de vous nourrir et Je vous nourrirai. Ô Mes adorateurs ! Chacun de vous est nu sauf celui que J’habille. Demandez-Moi donc de vous habiller et Je vous habillerai. »

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Mon Seigneur m’a proposé de transformer pour moi le lit de la vallée de la Mecque en or, mais je Lui ai dit: « Non Seigneur! Je préfère me rassasier un jour et avoir faim, l’autre. De cette façon, lorsque j’ai faim, je T’implore et je T’invoque, et lorsque je suis rassasié, je Te remercie et je fais Tes louanges.»

Anas 
(SDP) a dit : « Deux frères vivaient du temps du Prophète. L’un d’eux se rendait régulièrement chez le Prophète (SBDSL) et l’autre s’adonnait à son métier. Ce dernier se plaignit auprès du Prophète (SBDSL) de l’oisiveté de son frère. Il lui dit : « Qui sait si tu ne reçois ta subsistance à cause de lui? »

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Si vous vous en remettez à Allah comme il convient de s’en remettre à Lui, Il vous apportera votre subsistance comme Il l’apporte aux oiseaux qui quittent la matin leur nid le ventre creux pour y rentrer le soir le ventre plein. » (Attirmidhi)

Selon Ibn Abbàs (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) a dit: « Celui qui demande assidûment à Dieu de l'absoudre. Dieu lui ménage une issue pour chaque situation étroite, lui apporte la solution de tout ce qui le préoccupe et lui donne sa subsistance d'où il ne s'attendait pas». (Abou Dawûd)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Le mécréant, chaque fois qu’il fait une bonne action, se voit attribuer une subsistance de ce bas-monde ; tandis que le Croyant, Dieu lui retarde le salaire de ses bonnes actions pour la vie ultime et lui donne quelque subsistance dans ce bas-monde pour son obéissance. » (Mouslim)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Si ce monde avait aux yeux de Dieu le poids de l’aile d’un moustique, il n’aurait pas consenti au Mécréant une seule gorgée. » (Attirmidhi).

Abou Hourayra (SDP) a rapporté que le Prophète (SBDSL), qui avait auprès de lui un bédouin, entretint les fidèles en ces termes : « Un homme d'entre les élus du Paradis demanda au Seigneur l'autorisation de semer des grains au Paradis. -N'as-tu donc pas tout ce que tu désires (dès que tu le souhaites) ? Demanda le Seigneur. -Oui, répondit l'homme, mais je voudrai semer des grains ». Il se hâta de semer et bientôt les grains levèrent, mûrirent et on put les moissonner et en faire des tas gros comme des montagnes. Alors Dieu lui dit : « Prends cela ô fils d'Adam, puisque tu n'es jamais satisfait. - ô Envoyé de Dieu, s'écria le bédouin, telle chose ne peut advenir qu'à un Qoraichite (tribu de la Mecque) ou à un Ansar qui sont des agriculteurs, mais nous, nous ne sommes pas des agriculteurs. L'Envoyé de Dieu (SBDSL) à ces mots, éclata de rire ». 
Commentaire : Ce hadith semble plutôt montrer la nostalgie de la vie première où Dieu était la cause de notre subsistance à travers nos récoltes dans Sa création, à l'image d'un parent donnant de la nourriture à son enfant. En effet au Paradis, l'homme ayant le pouvoir de créer ce qu'il veut dès qu'il le veut, il ne dépend donc plus de la création divine. 
A ce propos, il est important de rappeler que les causes liées à notre subsistance sont incalculables, puisque l'air que nous respirons, la nourriture que nous mangeons, les vêtements que nous portons, les véhicules que nous utilisons et le commerce que nous pratiquons proviennent tous dans une chaîne de causes permanente des innombrables conséquences du Big-bang. En effet pour prendre un exemple simple, lorsque nous consommons un grain de riz, si nous commencions à réaliser toutes les causes pour être nourrit par cet aliment, nous serions vite étourdis : naissance et vie de la personne qui l'a planté, naissance et vie de ses parents, pluie, soleil et temps nécessaires à la croissance du grain de riz, chaque pièce du véhicule le transportant, naissance et vie de chaque ouvrier construisant les pièces de ce véhicules, etc... Ceci prouvant que nous avons par nature un respectueux besoin des autres, la nécessité d'un environnement pur préservé et une dépendance totale envers notre Créateur.
De plus, si le Prophète rit, il se pourrait que ce soit parce que l'homme du Paradis qu'il évoquait était ce bédouin. Le Prophète n'ayant promis le Paradis qu'à quelques croyants, il se pourrait aussi que sagement et pudiquement, il n'ait pas dit que c'était de lui dont il parlé pour qu'il soit encore plus persévérant dans sa piété et pour que cet enseignement soit encore plus noble. Par conséquent, il s'agirait là d'un superbe exemple de la magnifique subtilité de certains enseignements islamiques, car Dieu étant en dehors du temps et de l'espace, Il sait déjà ce qui se passera au Paradis et Il peut donc jouer avec ces vérités en créant d'agréables hadiths étonnants comme celui-ci.)

(S36v47) « Et quand on leur dit : « Dépensez de ce qu’Allah vous a attribué », ceux qui ont mécru disent à ceux qui ont cru : « Nourrirons-Nous quelqu’un qu’Allah aurait nourri s’Il avait voulu ? Vous n’êtes que dans un égarement évident. »
Le verset précédent montre que le partage de la subsistance est un des actes nobles que l'être humain doit reconnaître et effectuer.

Il est à noter que les besoins essentiels de l'être humain dans sa nourriture sont les protéines, les acides aminés, les vitamines et les minéraux.



g) Quelques morales sur les bienfaits divins

Il est sage de préciser qu'il ne faut pas préférer les bienfaits au Bienfaiteur divin, car il est légitime que le Bienfaiteur soit plus aimé que Ses bienfaits. De plus, il faut évidemment voir la grâce dans les grâces d'Allah, et tant que ça ne nuit pas à autrui, ne pas hésiter à en profiter pleinement d'autant plus en les louant. Enfin, le fait de sacrifier du temps et des efforts pour obtenir de l'argent afin d'obtenir différents biens augmente leur valeur ici bas et dans l’au-delà.

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Regardez ceux qui sont plus bas que vous et ne regardez pas ceux qui sont plus haut. Cela est plus à même de vous éviter de sous-estimer le bienfait de Dieu à votre égard. »

Le Messager d’Allah (SBDSL) a dit : « La nourriture d’un seul suffit à deux, celle de deux suffit à quatre et celle de quatre suffit à huit personnes. » (Rapporté par Mouslim)

(S2v104) « ô vous qui croyez ! Ne dites pas : “Raina” (favorise-nous) mais dites : “Onzurna” (regarde-nous dans nos pieux efforts); et écoutez ! Un châtiment douloureux sera pour les infidèles. »

Ibn Abbas (SDP) rapporte du Prophète (SBDSL) qu'il a conseillé un homme en ces termes : « Tire bénéfice de cinq choses avant cinq choses (pour oeuvrer en bien) : ta vie avant ta mort, ta santé avant ta maladie, ton temps libre avant ton activité, ta jeunesse avant ta vieillesse, ta richesse avant ta pauvreté. » (Hadith Authentique rapporté par El Hakim 306/4) 

Selon Abou Dharr (SDP), le Prophète (SBDSL) a dit : «Chacun de vous, à son réveil le matin, est redevable d'une aumône pour chacun de ses organes qu'il trouve en bonne santé. Chaque fois qu'on dit «Soubhànallàh» (gloire et pureté à Dieu) c'est une aumône. Chaque fois qu'on dit «Alhamdou lillàh» (la louange est à Dieu), c'est une aumône. Chaque fois qu'on dit «la ilah illallâh» (il n'y a de dieu que Dieu), c'est une aumône. Chaque fois qu'on dit «Allàhou akbar» (Dieu est plus grand), c'est une aumône. Chaque fois qu'on exhorte à une bonne action, c'est une aumône. Chaque fois qu'on détourne d'une mauvaise action, c'est une aumône. De même que deux unités de prière faites au Doha suffisent à s'acquitter de toutes ces aumônes». (Mouslim)

D’après Abou Hourayra (SDP), le Messager de Dieu (SBDSL) a dit : « Hâtez-vous de faire des bonnes actions avant d’en être empêchés par l’une de ces sept choses que vous devez attendre : Une pauvreté qui vous fait oublier. Une richesse qui vous pousse à une arrogance outrancière. Une maladie ruinant votre santé. Une vieillesse affaiblissant votre esprit. Une mort mettant fin à vos jours. L’arrivée du faux Messie et c’est le pire de ce que vous cache l’avenir. Ou l’Heure et « l’Heure est plus mortelle et plus amère encore ».

Ibn Omar (SDP) rapporte : le Prophète (SBDSL) était assis avec Abou Bakr Asciddiq (SDP, premier calife de l'histoire) qui portait un manteau qu'il avait attaché sur sa poitrine avec des épines. C'est alors que l'ange Gabriel (paix sur lui) descendit, lui passa le salut et le questionna : « Ô Messager d'Allah ! Pourquoi vois-je Abou Bakr portant un manteau qu'il a attaché sur sa poitrine avec des épines ?
-ô Gabriel ! Répondit-il. Il a dépensé tout son argent pour moi avant la victoire (de la Mecque).
-Alors passe lui le salut d'Allah et dis-lui : ton Seigneur te demande : « es-tu satisfait de Moi ou fâché dans ta pauvreté ? »
-Ô Abou Bakr ! dit le Prophète (SBDSL) en se retournant vers Abou Bakr. Voici Gabriel qui te passe le salut d'Allah et Allah te demande : es-tu satisfait de Moi ou fâché dans ta pauvreté ?
-Me facherai-je devant mon Seigneur , répondit Abou Bakr en pleurant. Je suis satisfait de mon Seigneur. Je suis satisfait de mon Seigneur.
(Dans une autre version : Le Prophète (SBDSL) ajouta : « Alors Allah t'informe qu'il est satisfait de toi comme tu es satisfait de Lui. » Abou Bakr pleura et Gabriel déclara : « Par celui qui t'a envoyé par la vérité, Mouhamed ! Les anges porteurs du Trône se sont vêtus de manteaux ayant la même apparence que celui de ton ami»)

(S16v114) « Mangez donc de ce qu’Allah vous a attribué de licite et de bon. Et soyez reconnaissants pour les bienfaits d’Allah, si c’est Lui que vous adorez. »

(S42v27) « Si Allah attribuait Ses dons avec largesse à [tous] Ses serviteurs, ils commettraient des abus sur la terre ; mais, Il fait descendre avec mesure ce qu’il veut. Il connaît parfaitement Ses serviteurs et est Clairvoyant. »

(S45v2-6) « La révélation du Livre émane d'Allah, le Puissant, le Sage. Il y a certes dans les cieux et la terre des preuves pour les croyants. Et dans votre propre création, et dans ce qu'Il dissémine comme animaux, il y a des signes pour des gens qui croient avec certitude. De même dans l'alternance de la nuit et du jour, et dans ce qu'Allah fait descendre du ciel, comme subsistance [pluie] par laquelle Il redonne la vie à la terre une fois morte, et dans la distribution des vents, il y a des signes pour des gens qui raisonnent. Voilà les versets d'Allah que Nous te récitons en toute vérité. Alors dans quelle parole croiront-ils après [la parole] d'Allah et après Ses signes ? »

(S57v22-24) «Nul malheur n'atteint la terre ni vos personnes, qui ne soit enregistré dans un Livre avant que Nous ne l'ayons créé; et cela est certes facile à Allah,  afin que vous ne vous tourmentiez pas au sujet de ce qui vous a échappé, ni n'exultiez pour ce qu'Il vous a donné. Et Allah n'aime point tout présomptueux plein de gloriole. Ceux qui sont avares et ordonnent aux gens l'avarice. et quiconque se détourne... Allah Se suffit alors à Lui-même et Il est Digne de louange. »

Abou-Said Al-Khoudri (SDP) a rapporté que l’Envoyé de Dieu (SBDSL) a dit : « Le Seigneur à Lui la puissance et la gloire dit : « Celui dont le Coran (sa récitation) et la mentio
n de Dieu le préoccupent et ne me demandent rien, je l’accorderai mieux que je donne à quiconque me demande »

Ibn Omar (SDP) rapporte : Le Prophète (SBDSL) répétait parmi ses invocations :
« Seigneur, je me réfugie auprès de Toi contre la suppression de Tes bienfaits, la dégradation de ma santé, la soudaineté de Ton châtiment et contre tout ce qui causerait Ta colère. »

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Rapprochez-vous de la perfection, rectifiez continuellement votre conduite et sachez que nul d’entre vous ne devra son salut à ses seules œuvres. » On dit : « Pas même toi, ô Messager de Dieu ? » Il dit : « Pas même moi, à moins que Dieu ne me couvre du voile de Sa miséricorde et de Sa générosité. » (cette parole prophétique montre que l'ensemble des bonnes actions de l'homme ne lui servent qu'à gravir les étages du Paradis et ne correspondent pas à une valeur suffisante pour mériter le Paradis éternel. En effet, il n'y a logiquement que la miséricorde divine qui permet d'y accéder, comme le montre un autre enseignement qui explique que cinq cents ans d'adoration ne suffirait pas pour rembourser l'éclat d'un regard créé par Dieu dans le bas-monde)

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Au jour du jugement , on appelle un homme, et Dieu le Très-Haut lui dit « Comment as-tu passé ta vie terrestre ? »
Il répond « Je T'ai servi pendant cinq cents ans dans une île entourée de toutes parts par la mer ; je n'avais là aucune compagnie que Ton souvenir ; j'ai jeûné et prié ; enfin, je suis mort prosterné. »
Dieu lui dit « C'est bien ! Entre au paradis grâce à Ma miséri­corde. »
Il réplique : « Non, Seigneur ! Grâce à ma bonne conduite. »
Dieu le Très-Haut lui répond : « Viens ici, que Je règle Mes comptes avec toi, ô Mon serviteur. Qui est-ce qui t'a donné la force de Me servir pendant cinq cents ans dans une île, en jeûnant et en priant ? »
Il répond : « C'est Toi, Seigneur. »
Dieu lui dit : « Qui est-ce qui a fait croître un arbre de grenades, qui chaque jour produi­sait des fruits dont tu te nourrissais ?»
Il répond « C'est Toi, Seigneur. »
Dieu lui dit : « Qui est-ce qui a fait jaillir pour toi une source d'eau douce dans cette île entourée par la mer salée, pour que tu puisses boire son eau et faire tes ablutions ? »
Il répond : « C'est Toi, Seigneur. »
Dieu lui dit : « Qui est-ce qui t'a exaucé quand tu as prié en ces termes : Ô notre Dieu, prends mon esprit pendant que je suis prosterné ? »
Il répond : « C'est Toi, Seigneur. »
Alors on dresse la balance et voici que ses cinq cents années d'adoration ne suffisent pas pour compenser un seul regard, car l'éclat du regard l'emporte sur elles.
Dieu dit : « Emmenez-le en enfer. » Mais à mi-chemin, Il le fait ramener, et Dieu le très haut lui sourit et lui dit : « Entre au paradis grâce à Ma misé­ricorde ; tu as été un bon serviteur, ô Mon serviteur. »


h) Morales sur la vie

(S18v32-49) « Donne-leur l'exemple de deux hommes : à l'un d'eux Nous avons assigné deux jardins de vignes que Nous avons entourés de palmiers et Nous avons mis entre les deux jardins des champs cultivés. Les deux jardins produisaient leur récolte sans jamais manquer. Et Nous avons fait jaillir entre eux un ruisseau. Et il avait des fruits et dit alors à son compagnon avec qui il conversait : “Je possède plus de bien que toi, et je suis plus puissant que toi grâce à mon clan”. Il entra dans son jardin coupable envers lui-même [par sa mécréance]; il dit : “Je ne pense pas que ceci puisse jamais périr, et je ne pense pas que l'Heure viendra. Et si on me ramène vers mon Seigneur, je trouverai certes meilleur lieu de retour que ce jardin. Son compagnon lui dit, tout en conversant avec lui : “Serais-tu mécréant envers Celui qui t'a créé de terre, puis de sperme et enfin t'a façonné en homme ? Quant à moi, c'est Allah qui est mon Seigneur; et je n'associe personne à mon Seigneur ? En entrant dans ton jardin, que ne dis-tu : “Telle est la volonté (et la grâce) d'Allah ! Il n'y a de puissance que par Allah”. Si tu me vois moins pourvu que toi en biens et en enfants, il se peut que mon Seigneur, bientôt, me donne quelque chose de meilleur que ton jardin, qu'Il envoie sur [ce dernier], du ciel, quelque calamité, et que son sol devienne glissant, ou que son eau tarisse de sorte que tu ne puisses plus la retrouver”. Et sa récolte fut détruite et il se mit alors à se tordre les deux mains à cause de ce qu'il y avait dépensé, cependant que ses treilles étaient complètement ravagées. Et il disait : “Que je souhaite n'avoir associé personne à mon Seigneur ! ”. Il n'eut aucun groupe de gens pour le secourir contre (la punition) d'Allah. Et il ne put se secourir lui-même. En l'occurrence, la souveraine protection appartient à Allah, le Vrai. Il accorde la meilleure récompense et le meilleur résultat. Et propose-leur l'exemple de la vie ici-bas. Elle est semblable à une eau que Nous faisons descendre du ciel; la végétation de la terre se mélange à elle. Puis elle devient de l'herbe desséchée que les vents dispersent. Allah est certes Puissant en toutes choses ! Les biens et les enfants sont l'ornement de la vie de ce monde. Cependant, les bonnes oeuvres qui persistent ont auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et [suscitent] une belle espérance. Le jour où Nous ferons marcher les montagnes et où tu verras la terre nivelée (comme une plaine) et Nous les rassemblerons sans en omettre un seul. Et ils seront présentés en rangs devant ton Seigneur. “Vous voilà venus à Nous comme Nous vous avons créés la première fois. Pourtant vous prétendiez que Nous ne remplirions pas Nos promesses”. Et on déposera le livre (de chacun). Alors tu verras les criminels, effrayés à cause de ce qu'il y a dedans, dire : “Malheur à nous, qu'a donc ce livre à n'omettre de mentionner ni pêché véniel ni pêché capital ? ” Et ils trouveront devant eux tout ce qu'ils ont oeuvré. Et ton Seigneur ne fait du tort à personne. »

(S36v78-81) « Il (L’homme) cite pour Nous un exemple, tandis qu’il oublie sa propre création ; il dit : « Qui va redonner la vie à des ossements une fois réduits en poussière ? » Dis : « Celui qui les a créés une première fois, leur redonnera la vie. Il se connaît parfaitement à toute création ; c’est Lui qui, de l’arbre vert, a fait pour vous du feu, et voilà que de cela vous allumez. Celui qui a créé les cieux et la terre ne sera-t-Il pas capable de créer leur pareil ? Oh que si ! et Il est le Grand Créateur, l’Omniscient. »

(S30v21-24) « Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. Et parmi Ses signes la création des cieux et de la terre et la variété de vos idiomes et de vos couleurs. Il y a en cela des preuves pour les savants. Et parmi Ses signes votre sommeil la nuit et le jour, et aussi votre quête de Sa grâce. Il y a en cela des preuves pour des gens qui entendent. Et parmi Ses signes Il vous montre l'éclair avec crainte (de la foudre) et espoir (de la pluie), et fait descendre du ciel une eau avec laquelle Il redonne la vie à la terre après sa mort. Il y a en cela des preuves pour des gens qui raisonnent. »

(S17v23) « Et Ton Seigneur a décrété : « N’adorez que Lui ; et marquez de la bonté envers les père et mère : si l’un deux ou tous d’eux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point : ‘fi !’ et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. Et par miséricorde, abaisse pour eux l’aile de l’humilité, et dis : « Ô mon Seigneur, fais leur miséricorde comme ils m’ont élevé tout petit. »

(S10v24) « La vie présente est comparable à une eau que Nous faisons descendre du ciel et qui se mélange à la végétation de la terre dont se nourrissent les hommes et les bêtes. Puis lorsque la terre prend sa parure et s'embellit, et que ses habitants pensent qu'elle est à leur entière disposition, Notre Ordre lui vient, de nuit ou de jour, c'est alors que Nous la rendrons toute moissonnée, comme si elle n'avait pas été florissante la veille. Ainsi exposons-Nous les preuves pour des gens qui réfléchissent. »

(S18v45) « Et propose-leur l'exemple de la vie ici-bas. Elle est semblable à une eau que Nous faisons descendre du ciel; la végétation de la terre se mélange à elle. Puis elle devient de l'herbe desséchée que les vents dispersent. Allah est certes Puissant en toutes choses ! »

(S57v20) « Sachez que la vie présente n’est que jeu, amusement, vaine parure, une course à l’orgueil entre vous et une rivalité dans l’acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie : la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie ; ensuite elle devient des débris. Et dans l’au-delà, il y a un dur châtiment, et aussi pardon et agrément d’Allah. Et la vie n’est qu’une jouissance trompeuse. »

(S6v32) « La présente vie n'est que jeu et amusement. La demeure dans l'au-delà sera meilleure pour ceux qui sont pieux. Eh bien, ne comprenez-vous pas ? »

(S29v64) « Cette vie d’ici-bas n’est qu’amusement et jeu. La demeure de l’au-delà est assurément la vraie vie. S’ils savaient ! »

Il semble que les termes « jeu » et « amusement » des versets précédents y sont utilisés pour montrer la valeur supérieure de la réalité extraordinaire et du plaisir extrême présents au Paradis.

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Sois dans ce monde comme si tu étais un étranger ou quelqu’un de passage (puisque devant retourner vers notre monde originel qu'est le Paradis). » (Boukhari)

i) Morales des histoires des prophètes

          A travers les histoires coraniques rappelant la vie des prophètes, Allah nous explique que leur mission n'était pas seulement de transmettre des ordres divins, car ils apportaient aussi des exemples de comportement honorables suivant les règles religieuses, et persévèrent dans une piété constante quelles que soient les épreuves des hommes, du diable ou de Dieu. En effet, le bien et sa pratique méritent de ne concéder aucune condition comme la protection de la veuve, de l'orphelin, de l'innocent et du faible en général.
Les épreuves des hommes étaient généralement les mêmes, puisque la plupart du temps les prophètes et les premiers croyants subissaient des persécutions de notables orgueilleux et de gens idolâtres voulant préserver les mauvaises coutumes de leurs ancêtres parfois lucratives.
Les épreuves du diable sont identiques pour toute l'humanité puisque les hommes doivent lutter contre les mauvaises pensées qu'il insuffle dans leur esprit.
Et les épreuves de Dieu nous montrent que quelles que soient les conditions de vie transmises par leur Créateur, les désirs apportées par l'âme bestiale et les tentations présentées par les passions, tous nécessaires pour faire apparaître le chemin de la dignité, les prophètes persévéraient en permanence dans le pieux ennoblissement, la bonne moralité en société, la prédication religieuse et par conséquent l'élévation spirituelle de cette dignité.
          Enfin, ceci nous rappelle que certains ont laissé des traces nettes telles que les calendrier juifs, chrétiens et musulmans que nous utilisons aujourd'hui.

j) Origine divine des épreuves

(S10v21-23) « Et quand Nous faisons goûter aux gens une miséricorde après qu'un malheur les a touchés, voilà qu'ils dénigrent Nos versets. Dis : “Allah est plus prompt à réprimer (ceux qui dénigrent Ses versets)”. Car Nos anges enregistrent vos dénigrements . C'est Lui qui vous fait aller sur terre et sur mer, quand vous êtes en bateau. [Ces bateaux] les emportèrent, grâce à un bon vent. Ils s'en réjouirent jusqu'au moment où, assaillis par un vent impétueux, assaillis de tous côtés par les vagues, se jugeant enveloppés [par la mort], ils prièrent Allah, Lui vouant le culte [et disant]: “Certes, si Tu nous sauves de ceci, nous serons parmi les reconnaissants ! ” Lorsqu'Il les a sauvés, les voilà qui, sur terre, transgressent injustement. ô gens ! Votre transgression ne retombera que sur vous-mêmes. C'est une jouissance temporaire de la vie présente. Ensuite, c'est vers Nous que sera votre retour, et Nous vous rappellerons alors ce que vous faisiez. »


o) La ressemblance entre l'homme et le singe
est une légende !

          Aujourd'hui, la carte complète du génome humain montre que l'homme et le singe ne sont pas cousins. On ne doit pas être trompé par les tentatives des évolutionnistes d'exploiter ce nouveau développement, surtout que toutes les découvertes de cranes des grands singes préhistoriques supposés être en rapport avec l'homme ont été formellement réfutés suite à des analyses prouvant que des chocs, des mal formations, ou des arnaques de fausses mutations en été à l'origine.

UNE RESSEMBLANCE A 98% EST UNE PROPAGANDE TROMPEUSE

          Tout d'abord, il faut préciser que l'idée selon laquelle l'ADN humain et celui du chimpanzé se ressemblent à 98%, qui est souvent mise en avant par les évolutionnistes, est trompeuse.
          Pour pouvoir prétendre que les patrimoines génétiques de l'homme et du chimpanzé se ressemblent à 98%, il faut également établir la carte du génome du chimpanzé, comme cela a été fait pour l'homme. Puis il faut comparer les deux cartes pour obtenir un résultat. Mais ce résultat n'est pas disponible, car pour l'instant, seul le génome humain a été séquencé. Ceci n'a pas encore été fait pour le chimpanzé.
La ressemblance à 98% entre les gènes humains et ceux du chimpanzé est à présent un sujet qui revient de temps à autre à l'ordre du jour.
Cette ressemblance est en réalité un slogan de propagande qui a été délibérément inventé il y a plusieurs années. Cette ressemblance est une généralisation extraordinairement exagérée, qui se base sur la similitude des séquences d'acides aminés de quelques 30 à 40 protéines de base présentes chez l'homme et chez le chimpanzé. Une analyse séquentielle a été effectuée grâce à une méthode appelée "hybridation d'ADN" sur les séquences d'ADN qui correspondent à ces protéines. Seul ce nombre limité de protéines a été comparé.
         Cependant, il existe chez l'être humain près de cent mille gènes, et donc cent mille protéines codées par ces gènes. C'est pourquoi il n'y a aucune base scientifique qui permette de prétendre que tous les gènes de l'homme et du chimpanzé se ressemblent à 98%, uniquement à partir de la ressemblance de 40 protéines sur cent mille.
         D'autre part, la comparaison effectuée sur ces 40 protéines est également controversée. Cette comparaison a été effectuée en 1987 par deux biologistes nommés Sibley et Ahlquist, et publiée dans le périodique Journal of Molecular Evolution
(26p99). Mais un autre scientifique, Sarich, qui a examiné les données obtenues par ces deux chercheurs, en a conclu que la fiabilité de la méthode employée était controversée et que les données ont été interprétées de manière exagérée. (Sarich et al, 1989, Cladisticts 5 : 3-32). Un autre biologiste, le docteur Don Batten, a également analysé cette question en 1996, et a conclu que le vrai taux de ressemblance de ces 40 protéines était de 96,2%, et non pas 98% (CEN19, 21-22 décembre 1996).


L'ADN HUMAIN RESSEMBLE AUSSI A CELUI DU VER, DU MOUSTIQUE ET DU POULET !

          De plus, les protéines de base mentionnées ci-dessus sont des molécules vitales présentes chez d'autres êtres vivants. La structure des mêmes types de protéines, qui sont présentes non seulement chez le chimpanzé, mais également chez des êtres vivants totalement différents, ressemble beaucoup à celle présente chez les humains.
          Par exemple, des analyses génétiques publiées dans le New Scientist ont révélé qu'il y avait une ressemblance de 75% entre l'ADN des vers nématodes et celui de l'homme (New Scientist, 15 mai 1999, p.27). Ceci ne veut absolument pas dire qu'il y a une différence de seulement 25% entre l'homme et ces vers ! D'après l'arbre généalogique réalisé par les évolutionnistes, le phylum des chordés, dont fait partie l'homme, et le phylum des nématodes, étaient déjà différents l'un de l'autre il y a 530 millions d'années.
          Par ailleurs, dans une autre découverte apparue dans les médias turcs, il a été révélé que les comparaisons effectuées entre les gènes de la mouche des fruits appartenant à l'espèce des drosophiles et les gènes humains ont montré une ressemblance de 60%. (Hürriyet, 24 février 2000).
          Les analyses effectuées sur certaines protéines montrent donc l'homme comme proche de quelques êtres vivants très différents. Dans une étude menée par les chercheurs de l'Université de Cambridge, certaines protéines d'animaux terrestres ont été comparées. Dans presque tous les échantillons, l'homme et le poulet étaient étonnamment classés comme les plus proches cousins. Le deuxième plus proche cousin était le crocodile. (New Scientist, v.103, 16 août 1984, p.19)
          Un autre exemple utilisé par les évolutionnistes sur la ressemblance génétique entre l'homme et le singe est la présence de 48 chromosomes chez le chimpanzé et le gorille, et de 46 chez l'homme. Les évolutionnistes considèrent la proximité du nombre de chromosomes comme étant l'indication d'une relation d'évolution. Cependant, si cette logique utilisée par les évolutionnistes était vraie, l'homme aurait alors un cousin encore plus proche de lui que le chimpanzé : la pomme de terre ! En effet, le nombre de chromosomes de la pomme de terre est le même que celui de l'homme, soit 46.
          Ces exemples montrent bien que le concept de ressemblance génétique ne constitue pas une preuve pour la théorie de l'évolution. Ceci parce que les ressemblances génétiques ne sont pas conformes aux plans présumés de l'évolution. Au contraire, elles engendrent des résultats totalement opposés.

LES RESSEMBLANCES GENETIQUES CONTRARIENT LE "PLAN DE L'EVOLUTION" RECHERCHÉ

          Il n'est pas surprenant que lorsque la question est évaluée dans son ensemble, on observe que les "ressemblances biochimiques" ne constituent pas une preuve pour l'évolution. Au contraire, elles laissent la théorie dans le flou. Le Docteur Christian Schwabe, chercheur biochimiste de la faculté de médecine de l'Université de Caroline du sud, est un savant évolutionniste qui a passé des années à chercher des preuves de l'évolution dans le domaine moléculaire. Il a surtout effectué des recherches sur l'insuline et les protéines du type de la relaxine. Il a également essayé d'établir des relations d'évolution entre les êtres vivants. Cependant, il a de nombreuses fois dû avouer qu'il n'avait pu trouver de preuve de l'évolution à aucun point de ses études. Dans un article publié dans le magazine Science, il a expliqué :
"L'évolution moléculaire est en phase d'être acceptée comme une méthode supérieure à la paléontologie, pour la découverte des relations d'évolution. En tant qu'évolutionniste dans le domaine moléculaire, je devrais être content. Néanmoins, il me semble déconcertant qu'il existe beaucoup d'exceptions à une progression bien réglée des espèces comme cela est établi par les homologies moléculaires, en réalité si nombreuses que je considère que les exceptions et les originalités comportent un message plus important." (Christian Schwabe, "On the Validity of Molecular Evolution", Trends in Biochemical Sciences. V.11, juillet 1986).
          En se basant sur les récentes découvertes réalisées dans le domaine de la biologie moléculaire, le Professeur Michael Denton, biochimiste renommé, a fait les commentaires suivants :
Au niveau moléculaire, chaque classe est unique, isolée, et n'est reliée par aucun intermédiaire. Ainsi, les molécules, comme les fossiles, n'ont pas réussi à fournir les chaînons manquants si longtemps recherchés par la biologie évolutionniste… Au niveau moléculaire, aucun organisme n'est "ancestral" ou "primitif" ou encore "avancé" en comparaison des autres organismes… Il y a peu de doute que si cette preuve moléculaire avait été disponible il y a cent ans, l'idée de l'évolution organique n'aurait jamais été acceptée. (Michael Denton, Evolution ; A Theory in Crisis, Londres ; Burnett Books 1985, p.290-291).

LA THEORIE DE L EVOLUTION A ETE ANEANTIE PAR LES DECOUVERTES DE FOSSILES DU SCIENTIFIQUE CHINOIS J.Y CHEN QUI ONT PROUVE QUE L ARBRE DE L EVOLUTION DE DARWIN DONT LA BASE EST RESSEREE DEVAIT ETRE RETOURNE.

          Darwin a dit : « Si de nombreuses espèces appartenant au même genre ou à la même famille sont réellement apparues soudainement alors ce fait serait fatal à la théorie de l'origine avec des modifications lentes à travers la sélection naturelle. »
          Or les découvertes du Professeur Chen montrent que les lignées d'espèces majeures ont commencé au début de l'époque cambrienne, directement de l'origine du registre des fossiles et que la base de l'arbre est large en se resserrant graduellement. Ainsi, il est évident que toutes ces espèces ont été créées en même temps et à ce moment précis. Il a même été découvert que la matière inerte et les gaz qui étaient présents lors de l'atmosphère primitive de la terre n'ont pu créer la première cellule vivante (matière organique) qui représente le présumé ancêtre de tous les êtres vivants selon la théorie de l'évolution. A ce propos en 1930, le biologiste évolutionniste russe « Alexander Oparin » déclara : « l'origine de la cellule reste le plus trouble de toute la théorie de l'évolution. » (Origin of life P196)
En effet dès Buckland (1784-1856), les scientifiques avaient remarqué l'apparition rapide de fossiles à l'époque cambrienne et Charles Darwin considérait pourtant d'ailleurs cela comme l'un des principaux obstacles à sa théorie de la sélection naturelle. En effet, ces animaux semblaient sortir de nulle part et il consacra à ce problème un chapitre entier de son ouvrage « De l'origine des espèces ».                              
Surtout qu'en 1909, Walcott découvre dans des schistes près du Mont Burgess au Canada, des fossiles datant du Cambrien. Il y retourna jusqu'à sa mort en 1924 et excava plus de 65 000 spécimens de 120 espèces différentes.

LES RESSEMBLANCES NE SONT PAS UNE PREUVE DE L'EVOLUTION, MAIS PLUTOT DE LA CREATION

          Il est naturel que le corps d'un être humain comporte quelques ressemblances moléculaires avec d'autres êtres vivants, puisqu'ils ont tous été créés à partir des mêmes molécules. Ils utilisent tous la même eau, la même atmosphère et ils consomment des aliments constitués des mêmes molécules. Certes leurs métabolismes et donc leurs patrimoines génétiques se ressemblent. Cependant, ceci n'est pas la preuve qu'ils ont évolué à partir d'un ancêtre commun.
          Ce "matériel commun" n'est pas le résultat d'une évolution, mais d'une "conception commune", qui est le fait qu'ils ont été créés sur le même modèle.
Il est possible d'expliquer ceci avec l'exemple suivant :
toutes les constructions au monde sont faites avec les mêmes matériaux (des briques, du fer, du ciment, etc). Mais ceci ne signifie pas que ces constructions ont "évolué" l'une à partir de l'autre, car elles sont construites séparément même si elles utilisent des matériaux communs. Il en est de même pour les êtres vivants.
          La vie n'est pas apparue suite à des coïncidences inconscientes comme le prétend la théorie de l'évolution. La vie a été créée par Dieu le Tout-Puissant, Possesseur du savoir et de la sagesse infinie.
          Enfin, il faut noter que le Darwinisme ne correspond uniquement pas à la théorie de l'évolution, car il traduit aussi la volonté impie de Darwin à appliquer sa philosophie de l'égoïsme aux sciences naturelles. Ignorant les exemples de solidarité et de coopération créés par Dieu dans la nature, il maintenait que tous les êtres vivants étaient engagés dans une lutte pour l'existence. Sans la moindre preuve scientifique, il avançait même que la même cruauté s'appliquait aux sociétés humaines. C'est ainsi que la transposition de sa théorie de l'évolution sur le terrain politico-social donna naissance au darwinisme social. Ses disciples déterminés firent avancer l'idée. Les défenseurs et les pratiquants les plus ardents du darwinisme social étaient Herbert Spencer et le cousin de Darwin, Francis Galton de Grande-Bretagne, certains académiciens comme William Graham Sumner en Amérique, des darwinistes comme Ernst Haeckel, et plus tard des racistes fascistes comme Adolf Hitler en Allemagne.
Le darwinisme social devint rapidement un moyen de se défendre pour les racistes, les impérialistes, les partisans de la concurrence déloyale sous la bannière du capitalisme, et les administrateurs incapables d'assurer la protection des pauvres et des nécessiteux. Les disciples du darwinisme social cherchèrent à représenter sous les traits d'une loi naturelle l'oppression des faibles, des pauvres et des races dites "inférieures", ainsi que l'élimination des handicapés par les bien-portants et les petites entreprises par les grandes entreprises, en suggérant qu'il s'agissait de l'unique voie de progrès pour l'humanité. Ils tentèrent de justifier toutes les injustices perpétrées à travers l'histoire par un raisonnement scientifique. Le manque de compassion et de conscience du darwinisme social étaient honteusement décrit comme une loi de la nature et la route principale vers la prétendue évolution
, loin d'être synonyme du véritable sens du mot civilisation signifiant avant tout "vivre mieux" : celui de la charité chrétienne et musulmane.

2) Courte sélection de signes miraculeux

          Le Coran rappelle également quelques miracles accordés aux Prophètes pour augmenter la foi des croyants et éprouver les incroyants. En voici quelques exemples :

a) Qualité du feu changée en fraîcheur pour Abraham

(S21v67-70) « Fi de vous et de ce que vous adorez en dehors d'Allah ! Ne raisonnez-vous pas ? ” Il dirent : “Brûlez-le. Secourez vos divinités si vous voulez faire quelque chose (pour elles)”. Nous dîmes : "Ô feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire”. Ils voulaient ruser contre lui, mais ce sont eux que Nous rendîmes les plus grands perdants. »

b) Mer ouverte pour permettre la fuite d’Egypte au peuple de Moïse 

(S26v60-67) « Au lever du soleil, ils les poursuivirent. Puis, quand les deux partis se virent, les compagnons de Moïse dirent : “Nous allons être rejoints”. Il dit : “Jamais, car j'ai avec moi mon Seigneur qui va me guider”. Alors Nous révélâmes à Moïse : “Frappe la mer de ton bâton ”. Elle se fendit alors, et chaque versant fut comme une énorme montagne. Nous fîmes approcher les autres [Pharaon et son peuple]. Et Nous sauvâmes Moïse et tous ceux qui étaient avec lui; ensuite Nous noyâmes les autres. Voilà bien là un prodige, mais la plupart d'entre eux ne croient pas.

c) Enfantement de Marie sans père

(S21v91) « Et celle [la vierge Marie] qui avait préservé sa chasteté ! Nous insufflâmes en elle un souffle (de vie) venant de nous et fîmes d’elle ainsi que de son fils, un signe [miracle] pour l’univers. »

d) Guérison de grands malades et résurrection des morts pour Jésus

(S3v49) « et Il sera le Messager aux enfants d'Israël, [et leur dira]: “En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d'un oiseau, puis je souffle dedans : et, par la permission d'Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l'aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission d'Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants ! »

e) Séparation de la lune en deux parties pour Mouhamed

(S54v1-3) « L’Heure approche et la lune s’est fendue. Et s’ils voient un prodige, ils s’en détournent et disent : « Une magie persistante. » Et ils[le] traitent de mensonge et suivent leurs propres impulsions, or chaque chose arrivera à son terme [et son but]. »

f) Morale

          Il faut savoir que les miracles ne sont possibles que dans des circonstances particulières (prière ou invocation à Dieu lors de la prédication, guerre sainte, manque de nourriture, une mort non prédestinée...) et uniquement lorsque les causes rationnelles ont toutes été recherchées et épuisées par les croyants. Il est donc déconseillé de demander un décret de Dieu pour éviter un autre décret de Dieu sauf quand il n'y a pas d'autres solutions. C'est à dire éviter par un digne dévouement de faire appel à l'aide divine quand on en a le choix, comme lorsque le calife Omar Ibn Al-Khattab (SDP) préféra contourner avec son armée une ville où il y avait la peste, plutôt que d'espérer la protection divine miraculeuse et de gagner du temps lors de sa traversée, en disant : "Ne cherchons pas un décret de Dieu contre un décret de Dieu". A ce sujet il faut noter que Dieu veut que les hommes fassent souvent de bonnes œuvres et des repentirs, pour que le bon décret s'écrive souvent comme c'est généralement possible par rapport à l'histoire de Sa création.
          De plus, les enseignements divins suivants expliquent que les miracles n'ont pas le pouvoir de guider les êtres humains. En effet, l'islam et la morale affirment qu'il n'y a de force ni de puissance que par Dieu et que la guidée ne dépend donc que de Lui. C'est pourquoi l'être humain doit d'abord orienter son cœur vers la demande de guidée à Dieu pour obtenir la foi. Ainsi les miracles ne peuvent qu'accroître la foi des croyants et égarer le cœur des incroyants, et il faut donc croire pour voir et non voir pour croire.

(S6v109-111) « Et ils jurent par Allah de toute la force de leurs serments, que s’il leur venait un miracle, ils y croiraient (sans hésiter). Dis : « En vérité, les miracles ne dépendent que d’Allah. » Mais qu’est ce qui vous fait penser que quand cela (le miracle) arrivera, ils y croiront ? » Parce qu’ils n’ont pas cru la première fois, nous détournerons leurs cœurs et leurs yeux ; nous les laisserons marcher aveuglement dans leur rébellion. Et si nous faisons descendre les Anges, [comme ils l’avaient proposé] si les morts leur parlaient, et si Nous rassemblions toute chose devant eux, ils ne croiraient que si Allah veut. Mais la plupart d’entre eux ignorent. »

(S27v13/14) «  Et lorsque Nos prodiges leur parvinrent (aux gens de Pharaon), clairs et explicites, ils dirent : « C’est là une magie évidente ! » Ils les nièrent injustement et orgueilleusement, tandis qu’en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude. Regarde donc de qu’il est advenu des corrupteurs. »

(S54v1-3) « L'Heure approche et la lune s'est fendue. Et s'ils voient un prodige, ils s'en détournent et disent : “Une magie persistante”. et ils [le] traitent de mensonge et suivent leurs propres impulsions, or chaque chose arrivera à son terme [et son but] »

(S5v110) « Et quand Allah dira : "Ô Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t'enseignais le Livre, la Sagesse, la Thora et l'évangile ! Tu fabriquais de l'argile comme une forme d'oiseau par Ma permission; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par Ma permission, l'aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts. Je te protégeais contre les Enfants d'Israël pendant que tu leur apportais les preuves. Mais ceux d'entre eux qui ne croyaient pas dirent : “Ceci n'est que de la magie évidente”. »

Il faut noter que Moïse est venu à une époque de sorcellerie, Jésus de médecine et Mouhamed (SBDSL) de poésie, chacun apportant des miracles en fonction du contexte de leur époque.

3) Courte sélection de signes adressés aux scientifiques

(ExtS35v28) « Parmi Ses serviteurs, seuls les savants (de la religion ou de la science) craignent Allah. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur. »

(S29v41-44) « Ceux qui ont pris les protecteurs en dehors d'Allah ressemblent à l'araignée qui s'est donnée maison. Or la maison la plus fragile est celle de l'araignée. Si seulement ils savaient !
Allah connaît toute chose qu'ils invoquent en dehors de Lui. Et c'est Lui le Tout Puissant, le Sage. Telles sont les paraboles que Nous citons aux gens; cependant, seuls les savants les comprennent. C'est pour une juste raison qu'Allah a crée les cieux et la terre. Voilà bien là une preuve pour les croyants. »

Le Prophète (SBDSL) a dit : « Attention ce bas-monde est maudit, tout ce qu’il contient est maudit sauf l’évocation de Dieu et ce qui s’ensuit (la piété), de même qu’un savant et un étudiant".(Attirmidhi)

          Auparavant les miracles servaient souvent à distinguer les croyants des incroyants en confirmant la foi des uns et l'incrédulité des autres. Mais à travers Sa dernière religion et Son dernier miracle incarné par le Coran afin de démontrer Son existence, Dieu cherche à prouver la supériorité de la rationalité de la morale et de la science face l'irrationalité des miracles, surtout qu'on ne peut lui opposer la sorcellerie par peur, limite du rationnel ou orgueil. En effet, la raison dans la science est plus fort que l'irrationalité des miracle puisque apportant évidemment une force de conviction totale dans la foi. Voir vidéo site : voir video site http://www.thesigns.fr :
(S7v101) « Voilà les cités dont Nous te racontons certaines de leurs nouvelles.[ A ceux-là], en vérité, leurs Messagers leur avaient apporté les preuves (miracles), mais ils n’étaient pas prêts à accepter ce qu’auparavant ils avaient traité de mensonge. C’est ainsi qu’Allah scelle le cœur des mécréants. »
(S54v2/3) « Et s'ils voient un prodige (miracle), ils s'en détournent et disent : “Une magie persistante”. et ils [le] traitent de mensonge et suivent leurs propres impulsions, or chaque chose arrivera à son terme [et son but] » 
Le Prophète (SBDSL) a dit : « Tous les prophètes avaient à leur actif des miracles, qui une fois accomplis, obligeaient les gens à croire à leur message. Ce qui m'a été accordé est un Livre révélé (miraculeux dans ses vérités scientifiques). Ainsi, j'espère avoir au jour de la Résurrection plus d'adeptes que les autres prophètes. »
          Ainsi dans Son ultime message, le Seigneur transmet avec des mots de l'époque de la révélation islamique des connaissances scientifiques que l'humanité ne pouvait connaître au septième siècle après Jésus-Christ. En effet dans le livre « Ceci est la vérité », en retrouvant un sens jusque-là caché à certains versets coraniques qui semblent avoir été destinés à prévoir les objections exigeantes de l'esprit scientifique du vingtième siècle, des éminents chercheurs des USA, du Canada, de l'Allemagne, de l'Inde, du Japon et de la Thaïlande viennent rappeler la pertinence du verset qui fait des savants ceux qui craignent le plus Allah :
(S35v28) « Parmi Ses serviteurs, seuls les savants (de la religion ou de la science) craignent Allah. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur. »
En effet, l'ensemble de leurs découvertes montrent que le Coran n'est pas mis en défaut par la science puisque les données scientifiques toutes récentes présentent de troublantes similitudes avec les énoncés coraniques. Or il n'est pas question ici de faire du Coran un traité de sciences exactes. Il s'agit seulement d'identifier des versets laissés en réserve afin de fournir, le moment venu, des preuves destinées à convaincre les tenants du positivisme et du scientisme que le Coran ne saurait être l'œuvre du Prophète Mouhamed. Ainsi cette exégèse scientifique du Coran devrait également satisfaire les esprits rationalistes séduits par les raffinements de la science moderne, qui ne pouvant éprouver Allah sans la philosophie et les textes religieux, cherchent toujours à Le prouver. Ainsi un grand nombre de ces vérités scientifiques exprimées dans le Coran n'ont pu être confirmées par les savants qu’avec les technologies actuelles : satellites, submersibles, télescope spatial, microscope électronique etc... 
C'est pourquoi concernant ces constations authentifiant le texte coranique et les découvertes récentes prouvant que le hasard n'existe pas, Allah les appelle des « signes » du rationnel adressés à la raison pour apporter de la foi, et non comme avant des « miracles » de l'irrationnel adressés à la raison pour apporter de la foi :
(S3v190) « A travers la création des cieux et de la terre, l'alternance de la nuit et des jours, il y a des signes pour les doués d’intelligence. »

(S45v13) « Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les
cieux et sur la terre, le tout venant de Lui. Il y a là des signes pour des gens qui réfléchissent. »
Il s'agit d'un aspect de la valeur miraculeuse du Livre Saint dont voici quelques exemples :

a) Le ciel protecteur

          Le monde moderne a permis de découvrir que la couche d'ozone de la Terre, son champ magnétique et son atmosphère nous protègent des mauvais rayons du soleil, du dangereux vent solaire et des météorites destructrices.

(S2v22) « C’est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit ; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toute sorte de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux alors que vous savez »

b) Des barrières de transition entre les mers.

          On sait désormais que les mers ne se mélangent pas. En effet les eaux de la mer méditerranée pénètrent dans les eaux de l’océan atlantique et celles de l'océan atlantique dans celles de la mer méditerranée, car entre les deux il existe une barrière aquatique inclinée où les eaux des mers passent de l’une vers l’autre en perdant au cours de leur passage leurs caractéristiques et leurs propriétés pour celles de la mer où elles viennent de pénétrer.

(S55v18-21) «  Lequel donc des bienfaits de votre seigneur nierez-vous ? Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer ; il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? »

c) L’évolution du foetus

          L’embryologie connaît maintenant les étapes successives de la formation d’un foetus. Celles-ci ont été exprimées dans le Coran et dans un hadith avec des précisions étonnantes sur la forme, la substance et le mouvement :

(S23v14) «  Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence (Alaka); et de l'adhérence devenue (Modgha), Nous avons créé un embryon; puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l'avons transformé en une tout autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs ! »

Alaka signifie : caillot de sang, quelque chose qui s’accroche (ressemblant à la sangsue qui porte le même nom)
Mogdha signifie : chair mâchée, tissu osseux qui est finalement habillé de chair.
Il faut savoir que les sondes modernes ont confirmé l'exactitude de ces descriptions :
Le fœtus est tout d’abord un caillot de sang ressemblant à la forme d’une sangsue qui s'accroche à la paroi de l'utérus maternelle pour pomper une substance qui le nourrit, puis il évolue en une forme semblable à une pâte mâchée recouverte de chair avant de devenir un foetus.

Cet enseignement islamique supplémentaire précise donc que le Prophète a réellement reçu une révélation divine :

Ext hadith : Le Prophète (SBDSL) a dit : « Chacun de vous demeure quarante jours dans le ventre de sa mère comme une goutte de liquide, puis un caillot de sang pendant une durée égale, puis un morceaux de chair pendant une période équivalente. »

d) Le fer extra-terrestre

          Les scientifiques modernes ont calculé que l’énergie nécessaire pour produire un atome de fer était égale à quatre fois l’énergie du système solaire. Ainsi les savants ont compris que le fer n'était pas présent lors de la formation de notre planète. Il est donc un élément étranger à la terre qui n'a pu y être apporté que par les météorites.

(S57v25) « Nous avons effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice. Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, aussi bien que des utilités pour les gens, et pour qu'Allah reconnaisse qui, dans l'invisible, défendra Sa cause et celle de Ses Messagers. Certes, Allah est Fort et Puissant. »

e) Astronomie

          Les satellites, les sondes spatiales et les télescopes spatiaux ont montré que :

-les astres ainsi que les étoiles suivent une orbite :

(S36v40) « Le soleil ne peut rattraper la lune, ni la nuit devancer le jour ; et chacun vogue dans une orbite. »

-la lumière du soleil venait de son feu alors que la luminosité de la lune était causée par un reflet :

(S71v15/16) « N'avez-vous pas vu comment Allah a créé sept cieux superposés et y a fait de la lune une lumière et du soleil une lampe (à huile) ? »

-l'univers est en expansion :

(S51v47) « Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance : et Nous l'étendons [constamment]: dans l'immensité. »

-la terre a une forme ovale à cause de l'aplatissement des pôles :

(S13v41) « Ne voient-ils pas que Nous frappons la terre et que Nous la réduisons par ses extrémités ? C'est Allah qui juge et personne ne peut s'opposer à Son jugement, et Il est prompt à régler les comptes. »

f) La flore

          Les botanistes de notre époque savent que les vents jouent un rôle fondamental dans la fécondation du monde végétal.

(S15v21/22) « Et il n’est rien dont Nous n’ayons les réserves et Nous ne le faisons descendre que dans une mesure déterminée. Et Nous envoyons les vents fécondants ; et Nous faisons alors descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons et que vous n’êtes pas en mesure de conserver. »

Ce verset a donc montré que les vents transportent le pollen mâle destiné à la fécondation des plantes.

g) Les abeilles

          Il faut savoir qu'à travers la richesse de la langue arabe, le mot « abeilles » dans le passage coranique suivant permet de préciser leur sexe, puisque Dieu s'adresse surtout aux femelles. Ainsi ces versets ont un aspect scientifique prouvant une origine divine, car ils expliquent bien avant les instruments modernes l'ayant prouvé, qu'il n'y a que les abeilles femelles qui butinent les fleurs.

(S68/69) « [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : “Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font.
Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur (le miel), aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent. »


h) Conclusion

          Il est important de noter que toutes les remarques scientifiques du Coran sont exactes : quelles que soient les sciences abordées, le Prophète illetré de l'islam ne s'est jamais trompé. Par conséquent, il faut reconnaître que la source de ces informations ne peut être que divine. Les célèbres livres nommés « Gloire à Dieu ou les milles vérités scientifiques du Coran » et donc « Ceci est la vérité » apportent de nombreux exemples supplémentaires : l'infime particule élémentaire initiale du big-bang, la fumée du début de l'univers, la gravitation, la dérive des continents, la vitesse de la lumière, l'obscurité du fond des océans...
La série « les miracles du Coran » sur Youtube.com peut également être visionnée. Il faut noter ici qu'avec la science, la sagesse du cœur fait aussi partie des causes apportant la guidée. Ainsi dans l'extrait coranique suivant, Allah semble allier le sens de la science et de la sagesse dans un même verset :
(S26v2-9) « Voici les versets du Livre explicite. Il se peut que tu te consumes de chagrin parce qu'ils ne sont pas croyants ! Si Nous voulions, Nous ferions descendre du ciel sur eux un prodige devant lequel leurs nuques resteront courbées. Aucun nouveau rappel ne leur vient du Tout Miséricordieux sans qu'ils ne l'esquivent. Et ils ont traité de mensonge [tout ce qui leur vient du Seigneur]. Il leur viendra bientôt des nouvelles de ce dont ils se raillent. N'ont-ils pas observé la terre, combien Nous y avons fait pousser de couples généreux de toutes sortes ? Voilà bien là une preuve ! Et la plupart d'entre eux ne croient pas. Et ton Seigneur est en vérité Lui le Tout Puissant, le Très Miséricordieux. »
En effet, une des interprétations du passage précédent : « Si Nous voulions, Nous ferions descendre du ciel sur eux un prodige devant lequel leurs nuques resteront courbées. » pourrait être que si Allah augmentait la force de la gravitation, toute l'humanité serait contraint de courber la tête et probablement de croire.
Cependant une autre interprétation de ce passage peut aussi signifier que si Allah descendait l'émotion des gens du Paradis dans le cœur des hommes sur terre, ils courberait la tête par dépit envers eux-mêmes et respect envers le Très-Haut, à cause d' une immense noblesse joyeuse compréhensive de la suprême sagesse divine.
          Pour terminer ce chapitre, il faut rappeler qu'en islam tous les sujets peuvent être abordés sans la moindre honte ou gêne, lorsqu'ils sont évoqués pour tendre vers la science, la sagesse ou l'explication du digne cadre légal religieux.